Vanni Scheiwiller

Vanni Scheiwiller
Description de cette image, également commentée ci-après
Vanni Scheiwiller en 1975.
Naissance
Milan
Décès (20 ans)
Milan
Nationalité italien
Pays de résidence Italie
Diplôme
lettres modernes de l'Université catholique du Sacré-Cœur de Milan
Profession
éditeur
Autres activités
critique d'art, journaliste
Ascendants
Giovanni Scheiwiller

Vanni Scheiwiller (né à Milan le , mort dans la même ville le ) est un critique d'art, un éditeur et un journaliste italien.

Biographie

Vanni Scheiwiller est le petit-fils, par sa mère, du sculpteur Adolfo Wildt. Son père, Giovanni Scheiwiller (1889-1965), originaire de la Suisse allemande est pendant plusieurs décennies le directeur de la librairie Hoepli et entame, vers 1925, une activité d'éditeur d'art et de littérature avec les éditions All'insegna del Pesce d'Oro. Le grand-père Giovanni Scheiwiller (1858-1904) avait été un des premiers collaborateurs de Johannes Ulrich Höpli (1847-1935, le nom a été italianisé en Ulrico Hoepli).

En 1960, Vanni obtient un diplôme en lettres modernes de l'Université catholique du Sacré-Cœur de Milan, avec une thèse que Alberto Savinio et/ou le surréalisme en Italie, et dès 1951, il assiste son père en poursuivant l'activité d'éditeur.

En quarante-huit ans, de 1951 à 1999, Vanni Sheiwiller publie plus de 3 000 titres partagés en 44 collections de livres. Parmi les auteurs, on trouve certains des plus grands écrivains italiens et étrangers du XXe siècle. Il publie de nombreuses anthologies, publications d'art et catalogues.

De 1969 à 1978, il tient la rubrique d'art de «Panorama», de l'hebdomadaire «L’Europeo» et, épisodiquement, du «Il Giornale nuovo» d'Indro Montanelli. de 1984 à , il collabore à «Il Sole 24 Ore» et préside à la naissance du supplément dominical consacré à la culture.

En 1977, il fonde la Libri Scheiwiller, qui débute grâce au mécénat bancaire et en particulier ceux du Credito Italiano et de la Banco Ambrosiano venitienne. Avec ce nouveau sigle, de nouvelles collections sont publiées.

Bibliographie

  • G. Orelli, R. Carrieri, E. Pound, Una bicicletta in mezzo ai libri: Giovanni Scheiwiller libraio, editore, critico d'arte (1889-1965), Libri Scheiwiller, Milan 1990.
  • Scheiwiller, Quarantacinque anni di editoria "inutile", in Inaugurazione Anno Accademico 1996/97, Accademia di Belle Arti di Urbino, Centrostampa, Urbino 1996.
  • Giovanni and Vanni Scheiwiller, Seventy years of publishing 1925-1995. Italy as a publishing bridge between East and West, Libri Scheiwiller, Milan 1996.
  • A. Kerbaker, Giovanni e Vanni Scheiwiller, «Belfagor», LIV, 1 (1999), pp. 47.59.
  • Per Vanni Schewiller, Libri Schewiller 2000.
  • Vanni Scheiwiller, Antonio Pizzuto, "Le carte fatate. Carteggio 1960-1975", a cura di Cecilia Gibellini, Milan, Libri Scheiwiller, 2005
  • Cecilia Gibellini, Un editore impolitico e la politica: Vanni Scheiwiller. Con lettere inedite di Luigi Bartolini e Salvatore Quasimodo, Rivista di letteratura italiana, XXIV, 1, 2006, pp. 137-150
  • Cecilia Gibellini, Libri d’artista. Le edizioni di Vanni Scheiwiller. Catalogo ragionat, préface d'Alberto Cadioli, Milan, Lucini libri per MART – Museo di Arte Moderna e Contemporanea di Trento e Rovereto, 2007
  • C. Pulsoni, Vanni Scheiwiller editore europeo, Pérouse, Volumnia, 2011.

Sources

Liens externes