Valouse (affluent de l'Ain)

la Valouse
Illustration
Gorges de la Valouse près de Saint-Hymetière.
Carte.
Canton de Moirans-en-Montagne dans le Jura
la Valouse sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 41,8 km [1]
Bassin 312 km2 [1]
Bassin collecteur bassin du Rhône
Débit moyen 8,04 m3/s (Thoirette) [2]
Nombre de Strahler 4
Régime pluvial
Cours
Source près du lieu-dit les Monteilliers
· Localisation Écrille
· Altitude 440 m
· Coordonnées 46° 30′ 48″ N, 5° 38′ 07″ E
Confluence Ain
· Localisation Corveissiat
· Altitude 285 m
· Coordonnées 46° 15′ 46″ N, 5° 30′ 35″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Merlue, Valcombe
· Rive droite Valouson, Dard, Sancon
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Jura, Ain
Arrondissements Lons-le-Saunier, Bourg-en-Bresse
Cantons Moirans-en-Montagne, Saint-Etienne-du-Bois
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Orgelet, Arinthod

Sources : SANDRE:« V26-0400 », Géoportail, Banque Hydro, OpenStreetMap

La Valouse est une rivière française qui coule dans les départements du Jura et de l'Ain, donc dans les deux régions de Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes[note 1]. C'est un affluent droit de l'Ain, donc un sous-affluent du Rhône.

Géographie

La Valouse prend naissance sur le territoire de la commune d'Écrille, près du lieu-dit les Monteilliers, à 440 m d'altitude, dans le département du Jura, à moins de 20 kilomètres au sud-sud-est de Lons-le-Saunier, et à moins d'un kilomètre du barrage de Vouglans[3].

Son orientation générale est nord-sud. Après un parcours de 41,8 km[1], elle se jette dans l'Ain (rive droite) en aval de Thoirette, dans les gorges de l'Ain, petite localité située à une douzaine de kilomètres à l'ouest d'Oyonnax, mais sur la commune de Corveissiat (Ain) par une subtilité cadastrale qui fait que son embouchure est au niveau du pont du CD 936, quelques dizaines de mètres en aval de la limite départementale[4].

Son bassin versant s'étend sur 312 km2[1] culmine à 841 m d'altitude et présente un dénivelé maximum de 569 m. Sa source est à 440 m d'altitude et le confluent est à 285 m d'altitude.

Communes et cantons traversés

La Valouse traverse dix-sept communes[1]

Soit en termes de cantons, la Valouse prend source sur l'ancien canton d'Orgelet, maintenant - depuis 2015 - dans le canton de Moirans-en-Montagne, traversait l'ancien canton d'Arinthod et conflue sur l'ancien canton de Treffort-Cuisiat, maintenant sur le canton de Saint-Etienne-du-Bois, le tout dans les arrondissement de Lons-le-Saunier et arrondissement de Bourg-en-Bresse.

Toponymes

La Valouse a donné son hydronyme aux trois communes de Valfin-sur-Valouse, Lavans-sur-Valouse, et Marigna-sur-Valouse. Contrairement à ce que son nom indique, Marigna-sur-Valouse est traversée par le Valouson, affluent de la Valouse (9,3 km).

Bassin versant

La Valouse traverse trois zones hydrographiques « Le Valouson » (V261), « La Valouse de sa source au Valouson » (V260), « La Valouse du Valouson à l'Ain » (V262) pour une superficie totale de 31 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 50,18 % de « territoires agricoles », à 48,64 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 1,08 % de « territoires artificialisés », à 0,10 % de « zones humides », à 0,08 % de « surfaces en eau »[1]

Organisme gestionnaire

Affluents

La Valouse a dix affluents référencés[1] :

Rang de Strahler

Donc son rang de Strahler est de quatre par le ruisseau de Valcombe.

Hydrologie

La Valouse à Thoirette

Le débit de la Valouse a été observé à Thoirette depuis le pour un bassin versant de 280 km2 et à 287 m d'altitude mais arrêté le 1 décembre 1998[2]

Son module est de 8,040 m3/s[2].

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : V2624010 - La Valouse à Thoirette pour un bassin versant de 280 km2 et à 287 m d'altitude[2] 
(données calculées sur 43 ans de 1956 à 1998)

Étiage ou basses eaux

À l'étiage, c'est-à-dire aux basses eaux, le VCN3, ou débit minimal du cours d'eau enregistré pendant trois jours consécutifs sur un mois, en cas de quinquennale sèche s'établit à 0,4 m3/s, ce qui est faible[note 3],[2].

Crues

Sur cette période d'observation, le débit journalier maximal a été observé le pour 122 m3/s. Le débit instantané maximal a été observé le [note 4] avec 151,0 m3/s en même temps que la hauteur maximale instantanée de 142 cm soit 1,42 m[2].

Le QIX 2 est de 79 m3/s, le QIX 5 est 100 m3/s, le QIX 10 est de 110 m3/s, le QIX 20 est de 130 m3/s et le QIX 50 est de 140 m3/s[2].

Lame d'eau et débit spécifique

La lame d'eau écoulée dans cette partie du bassin versant de la rivière est de 909 millimètres annuellement, ce qui est trois fois supérieur à la moyenne en France, à 300 mm/an. Le débit spécifique (Qsp) atteint 28,7 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin[2].

Aménagements et écologie

Sur son cours on rencontre les lieux-dits le Moulin du Lienne, et un élevage piscicole, le Moulin de la Ville, le Moulin Neuf, le Moulin de la Meuge, le Moulin, la Source de Drevel, le Puits des Vanneaux, le Moulin, le Moulin, le Moulin d'Arinthod, les ruines du moulin la Fillerie, le moulin Live en ruines, l'ancien moulin de l'Ile, le Pré du Gué[3].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. accessoirement, puisque seulement sur une seule commune de confluence Corveissat dans l'Ain sur les dix-sept traversées
  2. rd pour rive droite et rg pour rive gauche
  3. 5 pour cent du module à 8,04 m3/s
  4. à 02h22

Références

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Sandre, « Fiche cours d'eau - La Valouse (V26-0400) » (consulté le 24 novembre 2012).
  2. a, b, c, d, e, f, g et h Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - La Valouse à Thoirette (V2624010) » (consulté le 24 novembre 2012).
  3. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 8 juillet 2016)
  4. http://www.cadastre.gouv.fr

Ressources relatives à la géographie : GeoNames • OpenStreetMap • Sandre