Ursula Meier

Ursula Meier
Ursula Meier 2012.jpg

Ursula Meier

Biographie
Naissance
Nationalités
Activités

Ursula Meier née le 24 juin 1971 est une réalisatrice franco-suisse née à Besançon primée dans plusieurs festivals internationaux notamment l'Ours d'Argent au 62e Festival International du Film de Berlin pour son film l'Enfant d'en Haut[1].

Biographie

Ursula Meier étudie à l'Institut des Arts de Diffusion de Louvain-la-Neuve de 1990 à 199. en section réalisation cinéma-télévision-radio.

Son court métrage Des heures sans sommeil a reçu le Prix Spécial du Jury au Festival de Clermont-Ferrand et le Grand Prix International au Festival de Toronto en 1998[2]

En 2012 elle est membre du jury de la mostra de Venise[3] et en 2013 du 35e Festival international du film de Moscou.

Filmographie

Longs-métrages

Courts-métrages

  • 1994 : Le Songe d'Isaac avec Michel Vitold
  • 1998 : Des heures sans sommeil
  • 2001 : Tous à table avec Stephane Auberghen, Bernard Breuse, Philip Busby, Georges Saint-Yves, Laurence Vielle
  • 2014 : Les Ponts de Sarajevo
  • 2015 : Kacey Mottet Klein, naissance d'un acteur, court-métrage documentaire

Notes et références

  1. « «L'enfant d'en haut» d'Ursula Meier remporte un Ours d'argent », 24 Heures,‎ (lire en ligne)
  2. « Ciné-Portrait: Ursula Meier »
  3. « Ursula Meier membre du jury de la Mostra de Venise », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  4. Ont réalisé des films (par ordre alphabétique) : Mathieu Amalric (La Chose publique), Nabil Ayouch (Une minute de soleil en moins), Bruno Bontzolakis (L'Amour au soleil), Catherine Breillat (Brève Traversée), Laurence Ferreira Barbosa (Motus), Jean-Michel Carré (Drôle de genre), Nadia Farès (Anomalies passagères), Ursula Meier (Des épaules solides), Bernard Stora (Demain et tous les jours après) et Virginie Wagon (Sous mes yeux). Cf [PDF] Fiche de la collection « Masculin/Féminin » d'Arte.
  5. « «L’enfant d’en haut» élu meilleur film suisse », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  6. « Le film "L'enfant d'en haut" représentera la Suisse aux Oscars », RTS,‎ (lire en ligne)

Liens externes