Université privée de Fès

Université privée de Fès
Université privée de Fès
Nom original الجامعة الخاصة لفاس
Informations
Fondation 2006
Régime linguistique Anglais, arabe et français
Localisation
Coordonnées 34° 00′ 25″ nord, 5° 00′ 59″ ouest
Ville Fès
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Direction
Président Mohammed Aziz LAHLOU
Recteur Sâad DAOUDI
Divers
Site web UPF.ac.ma

Géolocalisation sur la carte : Maroc

(Voir situation sur carte : Maroc)
Université privée de Fès

L'université privée de Fès ou UPF (en arabe : الجامعة الخاصة لفاس) est un établissement d'enseignement supérieur privé situé à Fès, au Maroc.

Historique

Fondée par la Société maghrébine de gestion et de formation (SOMAGEF) en 2006 sous le nom « École polytechnique des nouvelles technologies - Technologia »[1], l'UPF est devenue une université privée en décembre 2013[2]. Il s'agit du premier campus privé de Fès[3].

Formations et diplômes

L'établissement est composé d'une facutlé, d'un institut et de deux écoles :

Faculté des sciences de l'ingénieur

  • Génie civil
  • Electronique, Automatisme et Automatique
  • Génie informatique
  • Génie énergétique

Institut des hautes études juridiques et sociales

  • Droit notarial et des affaires

Fès Business School

  • Comptabilité,contrôle et audit
  • Commerce, marketing et logistique
  • Global Management
  • Management des Ressources Humaines
  • Commerce International
  • Marketing et Communication
  • Finance et Banque
  • Logistique et Transport
  • Prépas économiques et commerciales

Ecole Supérieure des Métiers de l’Architecture et du Bâtiment

  • Architecture d'intérieur et design
  • Paysagiste
  • Urbanisme et Aménagement

Notes et références

  1. Youness Saad Alami (L'Économiste), « Fès se dote d'une école d'ingénieurs », sur http://www.leconomiste.com, (consulté le 6 mars 2014)
  2. Le Matin (Maroc), « Technologia, accréditée Université privée à Fès », sur http://www.lematin.ma, (consulté le 6 mars 2014)
  3. Youness Saad Alami (L'Économiste), « Daoudi autorise une première université privée à Fès », sur http://www.leconomiste.com, (consulté le 6 mars 2014)

Lien externe