Université de Buenos Aires

Université de Buenos Aires
UBA.svg
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Universidad de Buenos Aires
Régime linguistique
Fondateur
Recteur
Ruben Hallu
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte d’Argentine
voir sur la carte d’Argentine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Buenos Aires
voir sur la carte de Buenos Aires
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
262 932 ()
Budget
3 891 476 727 peso argentin ()
Divers
Devise
Argentum Virtus Robur et Studium
Site web
Faculté de Médecine de l'Université de Buenos Aires

L'Université de Buenos Aires (UBA) est une université nationale publique argentine basée à Buenos Aires. Il a été fondé le 12 août 1821 par le gouverneur de la province de Buenos Aires, Martín Rodríguez, et son ministre, Bernardino Rivadavia. L'UBA est la plus grande université d'Argentine et compte parmi les centres d'études les plus prestigieux des Amériques. En 2019, elle se classait au 73ª rang du classement mondial QS des universités qui la classaient comme la meilleure université d'Amérique latine[1]. sur la base de la qualité de son enseignement, de son niveau de recherche et de son internationalisation.[2],[3],[4]Près de 30% de la recherche scientifique du pays est réalisée dans cette institution. Quatre des cinq lauréats argentins du prix Nobel ont été des étudiants et des professeurs de cette université (Carlos Saavedra Lamas, Bernardo Houssay, Federico Leloir et César Milstein). 15 présidents qui ont gouverné en Argentine sont diplômés de cette institution. Selon les fondements de son statut universitaire, "il s’agit d’une entité de droit public ayant pour but: la promotion, la diffusion et la préservation de la culture [...] étant en contact direct et permanent avec la pensée universelle et accordant une attention particulière aux problèmes de l'Argentine [5].

Comme le reste des universités nationales argentines, il est non tarifaire. Il dépend financièrement de l'État argentin mais est autonome, libre et laïc. Étant autonome, il a son propre système de gouvernement, formé depuis la réforme de l'université de 1918 par des représentants de professeurs, d'étudiants et de diplômés. La liberté de chaire favorise l’existence de plus d’un titre qui dicte chaque sujet; Les enseignants sont sélectionnés par le biais d’un concours et d’un mécanisme d’évaluation par jury.

Votre revenu provient du CBC - Common Basic Cycle, qui est le premier cycle de tous les cours de l'UBA, compte 6 ou 7 supports et dure un an[6].

Il est composé de treize facultés: l'École supérieure de commerce Carlos Pellegrini, l'Institut libre de deuxième enseignement, l'École nationale de Buenos Aires, l'École de formation professionnelle technique de niveau moyen en production agricole et agroalimentaire - Faculté de sciences vétérinaires, huit centres universitaires régionaux, le Centre culturel Ricardo Rojas, la Presse universitaire de Buenos Aires, le Cinéma Cosmos, dix-huit musées et cinq unités de protection sociale.

Il compte 85 cursus et 116 diplômes (qui constituent un troisième niveau d'enseignement), ainsi que plusieurs cours de troisième cycle du quatrième niveau (spécialisations et masters), du cinquième degré (doctorats) et de sixième niveau (postdocs). L'entrée à l'université est illimitée, bien que depuis 1985, la première année de toutes les courses soit le cycle de base commun (CBC), qui doit être approuvé avant de pouvoir entrer dans la faculté correspondante.

Historique

L'université de Buenos Aires fut créée le 9 août 1821[7].

Distinctions

Les cinq Prix Nobel d'Argentine furent étudiants ou professeurs de cette université. La liste suivante détaille leur relation avec l'université au moment de la réception du prix.

Anciens étudiants

Références

  1. https://www.topuniversities.com/university-rankings/world-university-rankings/2019
  2. « La UBA se mantiene como la mejor universidad de Iberoamérica y está entre las 100 más prestigiosas del mundo », sur www.telam.com.ar (consulté le 26 juin 2019)
  3. (es) « La UBA ocupa el puesto 75 en un ranking de las mejores universidades del mundo », sur www.lanacion.com.ar, (consulté le 26 juin 2019)
  4. « La UBA, entre las 100 universidades más prestigiosas del mundo », sur Ambito (consulté le 26 juin 2019)
  5. (es) http://www.uba.ar/download/institucional/uba/9-32.pdf, « Statut de l'Université UBA », Conseil supérieur d'UBA,‎
  6. « Universidade de Buenos Aires - UBA », sur www.medicinanaargentina.tur.br (consulté le 26 juin 2019)
  7. « Programa historia y memoria - 200 años de la UBA », sur www.uba.ar (consulté le 26 juin 2019)

Liens externes

Article connexe