Unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française)

(Redirigé depuis Unité urbaine de Genève–Annemasse (partie française))
Unité urbaine de Genève - Annemasse
(partie française)
Unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française)
Vue aérienne de Cranves-Sales (au premier plan), du Salève (à gauche), d'Annemasse, du Genevois (à droite) et du Jura (au fond)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région(s) Auvergne-Rhône-Alpes
Département(s) Ain, Haute-Savoie
Arrondissement(s) Gex, Saint-Julien-en-Genevois
Aire urbaine Genève - Annemasse (partie française)
Nombre de communes 34
Code Insee 00652
Démographie
Population 174 566 hab. (2014)
Densité 565 hab./km2
Variation  +14.56 % (2009)
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 45″ nord, 6° 14′ 11″ est
Superficie 308,8 km2
Statistiques
Nombre de logements 89 052 (2014)
 +14.52 % (2009)
Nombre d'emplois 53 524 (2014[1])
 +6.07 % (2009)
Taux de chômage 13,3 % (2014)
en augmentation 3.1 point(s) (2009)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
Unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française)

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
Unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française)
Agglomérations de plus de 100 000 habitants en France en 2013.

L'unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française) est une unité urbaine française centrée sur Annemasse, ville de la Haute-Savoie au cœur d'une agglomération qui s'étire sur les rives sud du lac Léman ainsi qu'à l'ouest, au pied du massif du Jura, et qui prolonge l'urbanisation de Genève sur le côté français.

Données démographiques

Selon les dernières données de l'INSEE établies sur le nouveau zonage effectué en 2010, l'unité urbaine de Genève - Annemasse regroupe 34 communes[2], situées dans deux départements, la Haute-Savoie et l'Ain. Cette vaste agglomération s'étend sur 308,80 km2 et a une densité de population de 565 hab/km2 au 1er janvier 2014.

Ces communes sont toutes situées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, à proximité de la frontière avec la Suisse : 6 d'entre elles font partie du département de l'Ain alors que 28 sont en Haute-Savoie. Si la ville-centre de l'unité urbaine est la commune d'Annemasse, c'est bien Genève qui polarise l'ensemble de l'agglomération. Ainsi, 58,8 % de la population active résidente travaille en dehors de l'unité urbaine[3].

Au , l'unité urbaine de Genève - Annemasse rassemble 174 566 habitants[4], ce qui la place au 6e rang au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes, se situant après l'unité urbaine de Chambéry (5e rang régional) et avant celle d'Annecy (7e rang régional). En 2012, l'unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française) se classe 43e au rang national (dans sa définition 2010[5]).

Au 1/1/2015 la population s'élève à 178 404 habitants.

La partie suisse de l'agglomération genevoise étant peuplée de 570 222 habitants au 1er janvier 2015[6], l'agglomération transfrontalière a 748 630 habitants à cette date.

Délimitation de l'unité urbaine de 2010

L'unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française) regroupait 21 communes dans ses délimitations de 1999 et de 1990[7] sur une superficie de 178,5 km2, représentant une population sans double compte de 106 613 habitants en 1999.

En 2010, l'Insee a procédé à une révision des délimitations des unités urbaines de la France. Celle de Genève – Annemasse (partie française) est composée de 34 communes : 6 dans le département de l'Ain et 28 dans celui de la Haute-Savoie. Les 13 communes nouvellement rattachées à l'unité urbaine dans la délimitation de 2010 sont toutes situées en Haute-Savoie.

Communes

Liste des communes appartenant à l'unité urbaine de Genève – Annemasse et de leur population municipale (liste établie par ordre alphabétique) :

Liste des communes de l’unité urbaine
Nom Code
Insee
Statut Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Ambilly (2015) 4 940
Annemasse (2015) 7 075
Archamps (2015) 242
Arthaz-Pont-Notre-Dame (2015) 242
Boëge (2015) 105
Bonne (2015) 378
Bossey (2015) 247
Collonges-sous-Salève (2015) 642
Contamine-sur-Arve (2015) 280
Cranves-Sales (2015) 482
Étrembières (2015) 449
Faucigny (2015) 121
Ferney-Voltaire (2015) 1 984
Fillinges (2015) 287
Gaillard (2015) 2 879
Juvigny (2015) 240
Lucinges (2015) 213
Machilly (2015) 187
Marcellaz (2015) 232
Monnetier-Mornex (2015) 203
Nangy (2015) 390
Neydens (2015) 258
Ornex (2015) 778
Pers-Jussy (2015) 160
Prévessin-Moëns (2015) 651
Reignier-Ésery (2015) 302
Saint-André-de-Boëge (2015) 44
Saint-Cergues (2015) 285
Saint-Genis-Pouilly (2015) 1 108
Saint-Julien-en-Genevois (2015) 1 330
Sergy (2015) 213
Thoiry (2015) 213
Vétraz-Monthoux (2015) 1 189
Ville-la-Grand (2015) 1 915

Évolution démographique

L'unité urbaine de Genève - Annemasse (dans sa partie française) se caractérise par une évolution démographique fortement positive où, de 1968 à 1999, elle a quasiment doublé sa population. Depuis 1999, sa croissance s'est fortement accélérée où, entre 1999 et 2013, elle enregistre un gain de 43 778 habitants soit une croissance démographique remarquable de + 34,4 %. Elle figure parmi l'une des agglomérations les plus attractives de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2009 2014 2015
64 764 89 443 99 833 116 381 127 085 142 324 152 375 174 566 178 404
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE[8])

Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)


Annexes

Articles connexes

Données générales
Données générales en rapport avec l'unité urbaine de Genève – Annemasse

Liens externes

Notes et références