Union sportive lavalloise

US Laval
Généralités
Nom complet Union sportive lavalloise
Noms précédents Union sportive de Beauregard
Fondation 1917
Couleurs Bleu ciel et Noir
Stade Stade d'Hilard
Siège 51, rue d'Hilard
53000 Laval
Championnat actuel Division régionale d'honneur
Site web http://www.uslavalfoot.fr/

L'Union Sportive Lavalloise (USL) est un club omnisports français basé à Laval (Mayenne) fondé en 1917 sous le nom d'Union sportive de Beauregard.

Dans les années 1960 et 1970, la section pongiste évolue durant plusieurs saisons en deuxième division nationale.

La section masculine de football évolue en 2008-2009 en championnat de division régionale d'honneur (DRH) de la Ligue du Maine. Cette section a été longtemps la tête de gondole du club[1].

Football

Histoire

Le patronage Notre-Dame de Beauregard est fondé en 1855. Son but est d'initier les enfants aux jeux, à la pratique religieuse et aux bonnes mœurs. Ses activités débutent avec 12 enfants. En 1907, l'association devient l'Union Sportive de Beauregard (USB).

De 1911 à 1913, l'USB participe à la finale nationale du Championnat de France de football FGSPF.

La Fédération gymnastique et sportive des patronages de France (FGSPF) qui fédère les patronages catholiques est particulièrement puissante en Bretagne et dans l'Ouest de la France ; plusieurs clubs sont issus de ces patronages : la Tour d'Auvergne de Rennes, les Cadets de Bretagne, les Korrigans de Vannes, la Stade Charles de Blois de Guingamp ou l'Armoricaine de Brest (aujourd'hui Stade brestois)[2]. Le club local affilié à la FGSPF est l'Union Sportive Beauregard de Laval. La FGSPF n'a pas l'exclusivité du football en France. Ainsi, Le mouvement laïque est alors partiellement représenté par l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA), à dominante plutôt républicaine et anti-cléricale, dont le représentant local est le Stade lavallois.

Le club participe à la division d'honneur (groupe Ouest) en 1950 où il retrouve le Stade lavallois. En 1951, L'Union Sportive Espérance de Beauregard provient de la fusion des deux patronages lavallois : l'Espérance St Vincent et l'USB . En 1971, en fusionnant avec la formation féminine de la Jeune France, le club devient l’Union sportive lavalloise.

Dans un article, Ouest-France indique qu' Adossé au pied des tours, le désuet stade d'Hilard, haut lieu du foot lavallois de la première moitié du XXe siècle, offre le visage d'un musée à l'abandon. Un vieil escalier en pierres crie à la ruine. La mythique tribune en bois, symbole d'un passé glorieux, n'est plus là. [1].

Résultats

Saison
Champ
Cl
Pts
J
G
N
P
Bp
Bc
Dif
CdF CdL TdC CE M. buteur
B
Entraîneur
Aff
1919-20 DH Ouest[3]
1920-21 DH Ouest[4] 3e 10 Premier tour préliminaire
1921-22
1922-23 DH Ouest Gr.B
1923-24 DH Ouest Gr.B 4e 1/32 f.[5]
1924-25 DH Ouest Gr.B 5e
1925-26 DH Ouest Gr.C
1926-27 DH Ouest Gr.C 6e
1930-31 2e tour[6]
1931-32 PH Ouest
1932-33 PH Ouest 8e 21
1933-34 PH Ouest 4e 27
1934-35 PH Ouest 7e 3e tour[7]
1935-36 PH Ouest
1936-37 PH Ouest
1937-38 PH Ouest
1941-42 Coupe de l'Avenir 4e
1946-47 3e tour[8]
1947-48 PH Ouest Gr.D 3e tour[9]
1948-49 PH Ouest Gr.D 1re 3e tour[10]
1949-50 DH Ouest Gr.B 11e 11 3e tour[11] Henri Joncourt
1952-53 DHR Ouest 2e
1953-54 DHR Ouest 3e
1954-55 DHR Ouest 5e
1955-56 DHR Ouest 6e
1956-57 DHR Ouest 5e
1958-59 DHR Ouest 5e
1964-65 4e tour[12]
1984-85 7e tour[13]
Saison Champ Cl Pts J G N P Bp Bc Dif Coupe de
France
Coupe de
la Ligue
Trophée des
Champions
Coupe d'Europe M. buteur B Entraîneur Aff

Champ = championnat ; Cl = classement ; Pts = points ; J = joués ; G = gagnés ; N = nuls ; P = perdus ; Bp = buts pour ; Bc = buts contre ; Dif = différence de buts
C1 = Ligue des champions (depuis 1992, Coupe des clubs champions de 1955 à 1992) ; C2 = Coupe des coupes (de 1961 à 1999) ; C3 = Ligue Europa (depuis 2009, Coupe UEFA de 1971 à 2009, Coupe des villes de foires de 1955 à 1971) ; C4 = Coupe Intertoto (de 1995 à 2008)
M. buteur = meilleur buteur en championnat ; B = buts marqués par le meilleur buteur en championnat ; Aff = affluence moyenne en championnat.

champion, vainqueur ou meilleur buteurvice-champion ou finalistepromubarrage de promotionreléguébarrage de relégation

Championnat de France de football des Patronages

De 1920 à 1927, l'USB participe au Championnat Ouest avec des équipes comme le Stade rennais, la Tour d'Auvergne de Rennes, l'Union sportive Saint-Malo ou le Stade lavallois. En 1921, l'USB est champion de France de football des Patronages[14], puis finaliste en 1924, 1953 et 1954.

Édition Vainqueur Finaliste Score Lieu
1920-1921 US Beauregard Laval AFBC Blois 8-3 Angers
1923-1924 Rhône sportif Lyon US Beauregard Laval 2-1 La Courneuve
1953-1954 SA Épinal US Beauregard Laval 4-2 Épinal
1954-1955 UA Chantier US Beauregard Laval 2-0 Poitiers

Sources : Éphéméride Robert Hervet[15]

Anciens joueurs

Tennis de table

La section pongiste du club a évolué dans les années 1960 et 1970 en Nationale 2, qui est à l'époque le deuxième échelon national dans la hiérarchie sportive de la Fédération française de tennis de table (FFTT).

Notes et références

  1. a et b [1]
  2. Georges Cadiou, op. cit., p.24
  3. Groupe B.
  4. Haute-Bretagne. Groupe A.
  5. Défaite contre le Stade français à St-Cloud 9 à 0.
  6. Défaite contre le Drapeau Fougères 10 à 0.
  7. Défaite contre le Stade Malherbe Caen 5 à 1.
  8. Défaite contre le Drapeau Fougères.
  9. Défaite contre Alençon.
  10. Défaite contre Stade lavallois.
  11. Défaite contre Saumur.
  12. Défaite contre le Stade lavallois 3 à 0.
  13. Défaite contre le Stade Malherbe Caen 2 à 0.
  14. Son capitaine est Robert Hardy
  15. Robert Hervet 1948, p. 115-170

Bibliographie

Liens externes