Une femme coquette

Une Femme coquette
Réalisation Jean-Luc Godard
Scénario d'après une nouvelle de
Guy de Maupassant
Sociétés de production Actua-Film
Pays d’origine Drapeau de la Suisse Suisse
Genre Court-métrage - Comédie
Durée 9 minutes 19
Sortie 1955

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Une femme coquette est un court métrage réalisé par Jean-Luc Godard en 1955. C'est le second des cinq courts métrages qu'il réalise avant la sortie d'À bout de souffle, son premier long métrage, en 1960. Il est tiré d'une nouvelle de Guy de Maupassant, Le Signe.

La mise en scène est créditée du nom de Hans Lucas, pseudonyme parfois utilisé par Jean-Luc Godard en tant que critique de cinéma

Le court métrage n’a jamais été distribué et n’aurait pas eu droit à plus d’une demi-douzaine de projections publiques depuis sa réalisation. Il réapparaît sur l'internet le 15 février 2017 sur YouTube[1].

Synopsis

Fiche technique

Distribution

  • Maria Lysandre : Agnès, une femme mariée, écrivant à une amie.
  • Carmen Fontanet : une prostituée à sa fenêtre.
  • Roland Tolmatchoff (crédité Roland Tolma au générique) : un homme lisant le Corriere della Sera sur un banc de l'Île Rousseau.
  • Jean-Luc Godard (non crédité au générique) : un client de la prostituée.

Notes et références

  1. Vidéo sur la chaîne YouTube de David Heslin : https://www.youtube.com/watch?v=DzpFi0uBmzs

Liens externes