Un couple presque parfait

Un couple presque parfait
Titre québécois Le Bonheur... ou Presque
Titre original The Next Best Thing
Réalisation John Schlesinger
Scénario Tom Ropelewski
Acteurs principaux
Sociétés de production Touchstone Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie dramatique
Durée 108 minutes
Sortie 2000

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un couple presque parfait ou Le Bonheur... ou Presque au Québec (The Next Best Thing) est une comédie dramatique américaine réalisée par John Schlesinger, sortie en 2000.

Synopsis

Abbie et Robert sont les meilleurs amis du monde. Ils ont en commun une approche assez légère de la vie, une relative aisance matérielle et une vie sentimentale désastreuse. Ils formeraient un couple idéal, si seulement Robert n'était pas homosexuel. Chacun mène donc sa barque de son côté, soutenu par la complicité tendre de l'autre. Un soir pourtant, après avoir noyé dans l'alcool leur chagrin de la perte d'un ami, ils couchent ensemble. Quelque temps plus tard, Abbie se rend compte qu'elle est enceinte. Cette nouvelle inattendue bouleverse leurs plans et leur existence...

Fiche technique

Distribution

Sources doublage : VF = Version Française sur Voxofilm ; VQ = Version Québécoise sur Doublage.QC.CA[2] 

Distinctions

Récompenses

Nominations

  • 21e cérémonie des Razzie Awards (2001) :
    • Razzie Award du pire film
    • Razzie Award du pire couple à l'écran pour Madonna et soit Rupert Everett, soit Benjamin Bratt
    • Razzie Award du pire réalisateur pour John Schlesinger
    • Razzie Award du pire scénario
  • 5e cérémonie des YoungStar Awards (2001) : YoungStar Award de la meilleure prestation d'un jeune acteur dans un film de comédie pour Malcolm Strumpf
  • 12e cérémonie des GLAAD Media Awards (2001) : GLAAD Media Award du meilleur film (sortie à grande échelle)

Autour du film

  • À l'origine le film devait s'intituler The Red Curtain (Le Rideau rouge).
  • Dans le script original, Abbie était maitre-nageur mais après l'avoir lu, Madonna décida qu'elle devait être professeur de yoga.
  • La maison qu'occupe Rupert Everett est en réalité la maison de Cecil B. DeMille
  • Le labrador noir qui apparaît dans le film est le propre chien de Rupert Everett
  • Le générique du film, American Pie, est une reprise de Don McLean.

Bande originale

The Next Best Thing (album)

Lien externe

Notes et références

  1. « Fiche de doublage VQ » sur Doublage.QC.CA