Trump Taj Mahal

Trump Taj Mahal
Trump Taj Mahal from Fairfield Resorts 20060627.JPG

Le Casino Hotel du Trump Taj Mahal (avant la construction de la Chairman Tower)

Histoire
Architecte
Friedmutter Group, Inc.
Construction
1990 (Casino Hotel)
2008 (Chairman Tower)
Usage
Casino, hôtel, bureau
Architecture
Hauteur du toit
131 m (Casino Hotel)
143 m (Chairman Tower)
Étages
42 (Casino Hotel)
41 (Chairman Tower)
Administration
Site web
Géographie
Pays
Ville
Coordonnées
39° 21′ 31″ N, 74° 25′ 11″ O
Localisation sur la carte du New Jersey
voir sur la carte du New Jersey
Red pog.svg

Le complexe Trump Taj Mahal est situé sur le boardwalk d'Atlantic City, dans l'État du New Jersey. Il appartient au groupe Trump Entertainment Resorts et le bâtiment a été conçu par l'agence d'architecture Friedmutter Group, Inc. Son nom est composé du nom d'un joyau de l'architecture indienne, le Taj Mahal, et de l'homme d'affaires qui a porté ce projet, à savoir Donald Trump.

Il est composé de plusieurs bâtiments dont le Casino Hotel d'une hauteur de 131 mètres, inauguré en 1990, comprenant un casino de 160 tables régulières et 520 tables de tournoi et un hôtel de 1 250 chambres, et un immeuble de bureaux, la Chairman Tower, d'une hauteur de 143 mètres, inauguré en 2008.

Le Casino Hotel dispose de la plus grande salle de poker d'Atlantic City. Le United States Poker Championship , championnat américain de poker, s'y déroule chaque année.

Fin 2013, la Chairman Tower était le troisième plus haut immeuble de la ville. Sa construction a coûté 250 millions de dollars[1].

Après des années de pertes (plusieurs millions de dollars) et un établissement vieillissant, le Trump Taj Mahal est racheté en février 2016 près de 300 millions de dollars par le milliardaire Carl Icahn. L'établissement ferme définitivement ses portes le 10 octobre 2016[2].

La Chairman Tower

Notes et références

  1. (en) Trump Taj Mahal- Chairman Tower - Emporis.com
  2. (en) Jonathan O'Connell et Drew Harwell, « Trump Taj Mahal closes for good following bitter dispute with unions », sur washingtonpost.com,‎ .

Annexes

Article connexee

Liens externes