Travail

(Redirigé depuis Travail (économie))
Travail

__DISAMBIG__

Le travail est une notion complexe dont l’étude ressortit à la fois de la philosophie politique, du droit et de l’économie. Concernant l’aspect économique, le lecteur pourra aussi se reporter à travail (économie) ou pour une étude plus théorique à économie du travail

Étymologie

Le mot travail vient du bas latin tripalium (VIe siècle) instrument de torture formé de trois pieux. Trois bâtons, deux verticaux et un placé en transversale auquel on attachait les esclaves pour les punir, ou les animaux pour les ferrer ou les soigner.
Altération sous l'influence de la famille de trabs, trabis : poutre. (travée)
Au XIIe siècle: Travail = Tourment, souffrance. Travailler = Tourmenter, souffrir. Il désigne ce qu'endure la femme pendant l'accouchement.
Au XVIe siècle : « Se donner de la peine pour ».. Le mot travail est aussi associé à Adam et Ève : la pénibilité du travail serait une sorte de condamnation divine pour avoir tenté de goûter au fruit de la connaissance.
En anglais, travail a donné les mots travel - to travel (voyage - voyager) aux débuts du XIVe siècle, reflétant certainement la difficulté de se déplacer au Moyen-Âge.

Tentatives de définition

Sens Restreint. - le travail: action non dictée par la survie de l'espèce, bien souvent en échange d'une rémunération ou gratification.
Sens Large. - travail : toute action nécessitant de l'énergie ; demandant des efforts.
Autre: accomplir une activité quelconque contre rémunération ou non (bénévolat).
Travail : le fait d'agir sur quelque chose, ou quelqu'un, pour le modifier.

Qu'est ce que le travail?

De l'avis du théologien, le travail est un devoir et un droit permettant la continuation de l'œuvre créatrice de Dieu (Dieu établit l'homme dans le jardin d'Eden pour le cultiver et le garder [GENESE]), de subvenir à ses besoins et à ceux de ses proches ainsi que d'assurer l'intégration dans la société. (voir par exemple le chapitre 4 de la première Epitre de Saint Paul aux Thessaloniciens)

Du point de vue économique, le travail est l'un des facteurs de production : voir travail (économie).

Du point de vue sociologique, le travail payé est souvent considéré comme étant devenu la valeur la plus importante, après l'argent. Alors que, pour beaucoup, Dieu est mort, et avec lui la culture religieuse, que la conscience politique et de la communauté ont disparu, la place du travail payé est devenue dominante comme moyen de gagner de l'argent.

De l'avis du matérialiste: "Cela est dû au fait que la sphère économique occupe de plus en plus de place dans nos vies. Nous voulons consommer, c'est l'idéal de nos vies, donc nous voulons travailler. Aujourd'hui ce n'est peut-être plus tant pour paresser que nous travaillons (Jean-Jacques Rousseau) mais pour consommer. Ainsi, quand nous avons fini de travailler, nous consommons et restons donc un peu plus dans la sphère marchande."

Dans le même temps, le travail se vide de sa dimension de sociabilité, de la charge éthique et symbolique qui faisait sa consistance, pour ne retenir que la valeur de l'efficacité économique.

Autres définitions

En physique, le travail représente un transfert d'énergie non thermique, exprimée en joules (voir travail et chaleur) Article publié sur Wikimonde Plus.