Trèfle (ruisseau)

le Trèfle
Illustration
Le Trèfle à Guimps en juillet 2008
Caractéristiques
Longueur 47,3 km [1]
Bassin 280 km2 [1]
Bassin collecteur Charente
Régime pluvial océanique
Cours
Source près du lieu-dit la Garde à Rotard
· Localisation Condéon
· Altitude 150 m
· Coordonnées 45° 23′ 09″ N, 0° 10′ 10″ O
Confluence la Seugne
· Localisation Mosnac
· Coordonnées 45° 30′ 08″ N, 0° 30′ 44″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche le Tâtre, le Petit Trèfle
· Rive droite Viveronne, Villier, Nobla et Mortier
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Charente, Charente-Maritime
Arrondissements Cognac, Jonzac, Saintes
Cantons Baignes-Sainte-Radegonde, Barbezieux-Saint-Hilaire, Archiac, Jonzac, Pons, Saint-Genis-de-Saintonge
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine
Principales localités Barbezieux-Saint-Hilaire

Sources : Sandre:« R50-0430 », Géoportail

Le Trèfle est un ruisseau du sud-ouest de la France, en région Nouvelle-Aquitaine, dans les deux départements de Charente et Charente-Maritime, et est le principal affluent de rive droite de la Seugne, donc un sous-affluent de la Charente.

Géographie

Le Trèfle a un cours d'une longueur totale de 47,3 km, ce qui en fait le plus long affluent de la Seugne et en même temps son principal tributaire[1].

Le Trèfle prend source sur la commune de Condéon, entre les trois lieux-dits les Champs Tardon, la Garde à Rotard et les Fauriens, à 150 mètres d'altitude[2]. Il conflue avec la Seugne en rive droite, après les communes de Saint-Grégoire-d'Ardennes et Saint-Georges-Antignac, à la limite de la commune de Mosnac, avant le lieu-dit le Grand Moulin, au lieu-dit la Grande Cour, à 19 m d'altitude[2].

Il a un bras connu sur la commune de Guimps en Charente[1].

Communes et cantons traversés

Dans les deux départements de la Charente et de la Charente-Maritime, le Trèfle traverse vingt-trois communes[1] et six cantons:

Soit en termes de cantons, le Trèfle prend source sur le canton de Baignes-Sainte-Radegonde, traverse les canton de Barbezieux-Saint-Hilaire, canton d'Archiac, canton de Jonzac, canton de Pons et conflue sur le canton de Saint-Genis-de-Saintonge, le tout dans les trois arrondissement de Cognac, arrondissement de Jonzac, arrondissement de Saintes.

Bassin versant

le Trèfle traverse cinq zones hydrographiques R505, R506,R507, R508, R509 pour une superficie totale de 280 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 87,99 % de « territoires agricoles », à 11,49 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 0,61 % de « territoires artificialisés », à 0,15 % de « surfaces en eau »[1].

Organisme gestionnaire

Affluents

Le Trèfle a six affluents référencés[1] :

Hydrologie

Aménagements

Sur son cours, la carte IGN signale les moulins suivants : la Moulinasse, le Moulin de la Cigogne, le Palisson du Moulin, le Moulin de Bertin, et le Moulin Neuf, sur un bras du Trèfle à la hauteur de la confluence avec le Villier[2].

Écologie

Voir aussi

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Articles connexes

Liens externes

  • Système d'information sur l'eau du bassin Adour Garonne, « Le Trèfle », (consulté le 12 mai 2012)
  • Système d'information sur l'eau du bassin Adour-Garonne, « Le bassin versant du Trèfle et affluents » [PDF] (consulté le 15 août 2016)

Notes et références

  1. a b c d e f g et h Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Trèfle (R50-0430) », consultée le 12 mai 2012
  2. a b et c Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 5 janvier 2011)
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Tâtre (R5070500) », consultée le 12 mai 2012
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Viveronne (R5080500) », consultée le 12 mai 2012
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Villier (R5080520) », consultée le 12 mai 2012
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Nobla (R5090500) », consultée le 12 mai 2012
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Mortier (R5090530) », consultée le 12 mai 2012
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Petit Trèfle (R5060520) », consultée le 12 mai 2012
  9. Cinq selon le Sandre avec Saint-Ciers-Champagne car un affluent gauche sans nom référencé.