Tout est possible

Tout est possible
Genre Talk-show, reportages sensationnels
Présentation Jean-Marc Morandini
Slogan Ne zappez pas !
Pays Drapeau de la France France
Langue français
Nombre de saisons 4
Production
Durée 70 minutes
Production Pascale Breugnot
Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêté
Public conseillé Tout public

Tout est possible est une émission de télévision française de 70 minutes diffusée du au sur TF1, présentée par Jean-Marc Morandini et produite par Pascale Breugnot.

Principe

Le principe de l'émission était de montrer des sujets insolites, pour ensuite les commenter sur le plateau de l'émission avec des témoins et des spécialistes.

Diffusion

L'émission est diffusée du vendredi 17 septembre 1993 au jeudi 19 juin 1997 sur TF1. Elle est diffusée d'abord une fois par mois en deuxième partie de soirée et, à la rentrée 1994, deux fois par mois, puis toutes les semaines.

Le programme réalisait de très bonnes audiences ; l'émission a même battu des records en faisant des pointes d'audiences à 75 % de part de marché[1]. Cependant, son animateur, Jean-Marc Morandini, essuie des critiques véhémentes (en particulier de la part de Libération et de l'émission satirique Les Guignols de l'info de Canal+), son émission étant qualifiée d'utiliser des procédés « racoleurs » et « voyeuristes »[2] et dont la « veulerie » intellectuelle est dénoncée[3], devenant un symbole de la télé poubelle.

L'ensemble des magazines dont Star magazine plébiscitait cette émission hors normes jusqu'en 1996[réf. nécessaire]. Le dérapage eut lieu lors de l'intervention d'un invité[Qui ?], un certain gourou ou sorcier à qui l'on accordait du crédit et un auditoire, alors que cette personne était reconnue comme charlatan et manipulateur[réf. nécessaire]. Jean Marc Morandini n'était pas seul en cause concernant la stratégie de l'émission. TF1 a toujours cherché des programmes qui touchent le sensationnel et l'inédit afin d'obtenir de l'audimat.[réf. nécessaire]

TF1 met un terme à l'émission le 19 juin 1997 en déclarant que ses programmes sont « en quête de sens »[4].

Notes et références

  1. Jérôme Roulet, « Tout est possible » sur toutelatele.com.
  2. Agnès Brunet, « Rencontre : Jean-Marc Morandini », Le Point, .
  3. Pierre Marcelle, « Après-coup. Zappez ! “Tout est possible” », Libération, .
  4. « Les télés se prennent les têtes. Une rentrée entre “quête du sens” et échange de stars de l'audience », Odile Benyahia-Kouider et Anne Boulay, Libération, .

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes