Touquet Tennis Club

Le Touquet Tennis Club

Généralités
Fondation 1904
Siège place de l’Hermitage
Le Touquet-Paris-Plage
Site web touquet-tennis-club.com

Le Touquet Tennis Club est un club de tennis situé au centre tennistique Pierre de Coubertin, place de l’Hermitage au Touquet-Paris-Plage dans le Pas-de-Calais.

Historique

Le pavillon des tennis, 1923.
Station des quatre saisons.
Le Touquet Tennis Club.
Centre tennistique Pierre-de-Coubertin.

L'histoire du tennis débute à Paris-Plage grâce aux nombreux Anglais, comme John Whitley et Allen Stoneham, qui ont développé la station, et qui devient, en 1912, la commune du Touquet-Paris-Plage.

En 1903, un club de tennis est fondé par Maurice Louis Bandeville[k 1]. Les quatre premiers courts de tennis sont construits en 1904[d 1] à l'emplacement actuel des tennis, et en 1908, on en compte huit[d 2].

Le 13 et , inauguration par Pierre de Coubertin du « Champs des Sports » (course à pied, cross country, escrime, lawn-tennis, bicyclette…)[e 1].

Gaston Sainsard est le vice-président du Touquet-Tennis-Club[1].

En 1912, on compte 11 courts de tennis avec une fréquentation journalière en saison d'environ 170 joueurs.

En 1913, Suzanne Lenglen, âgée de 13 ans, remporte le tournoi international du Touquet[k 1].

En 1920, Suzanne Lenglen, championne du monde de tennis, gagne le 13e tournoi de tennis au Touquet-Paris-Plage[d 3].

En 1921, on compte 17 courts de tennis[d 4].

Le , est inauguré le pavillon du club de tennis réalisé sur les plans des architectes Charles Nicod, Émile Molinié et Albert Pouthier[d 4].

Les et , l’équipe de France de la Coupe Davis, Brugnon, Merlin, Boussus et Bernard , ainsi que Cochet et Borotra, Mme Mathieu et Miss Ryan, joue au Touquet-Paris-Plage[d 5].

En 1933, on inaugure les nouvelles tribunes en ciment[k 1].

La Seconde Guerre mondiale stoppe le développement du club, la reprise se fait en 1946 avec la réouverture de six courts[d 6].

Le , inauguration du nouveau bar[d 7].

Le 30 et , tournoi de tennis professionnel avec Ken Rosewall, Tony Trabert, Pancho Segura, Lew Hoad[d 8].

En 1963, construction de 2 courts en MATECO[d 9].

En 1964, Jean Sainsard, fils de Gaston Sainsard, fait l'acquisition des tennis et réalise la modernisation des infrastructures du club, on lui doit l'agrandissement du club-house et, en 1965, la création de la piscine du tennis. Création de trois courts en gazon.

La ville rachète les tennis en 1973, en 1974, construction d'une salle avec cinq courts couverts, en 1979, création de quatre courts de tennis en MATECO et en 2010, quatre courts de tennis en terre sont entièrement refaits en qualité Roland-Garros[k 1].

Autres places tennistiques

En 1912, des courts de tennis sont créés, avenue Jean Bart, par Paul Ridoux et en 1914, deux courts sont créés au Golf à proximité du Golf-Hôtel, ces deux lieux n'existent plus[d 10].

Compétitions

Le pôle tennistique Touquet Tennis Club est le 4e complexe tennistique de France par la quantité de ses courts[e 2] et le 1er complexe tennistique de France par le nombre de terrains en terre battue. Il accueille chaque année la finale européenne de la Junior Davis Cup (anciennement coupe Jean Borotra), créée au Touquet-Paris-Plage en 1972[2], dans laquelle s'illustrent les futurs champions au niveau mondial[3], ainsi que l'Open Féminin du Touquet-Paris-Plage, tournoi de tennis français de la catégorie du « circuit national des grands tournois féminins » dont il est un tournoi majeur[4]. Un tournoi féminin de la Fédération internationale de tennis comptant pour la Women's Tennis Association a été organisé dans le club jusqu'en 2006[5].

Les plus grands champions ont foulé les courts du Touquet Tennis Club : Suzanne Lenglen, Jean Borotra, Henri Cochet, Marcel Bernard, Ken Rosewall, Andrés Gimeno, Pierre Darmon, Rafael Nadal, Andy Murray, Novak Djokovic, Alexander Zverev, Yannick Noah, Martina Navrátilová, Justine Henin, Amélie Mauresmo, Dominique Monami-Van-Roost, Ana Ivanović, Nathalie Dechy, Alizé Cornet, Aravane Rezaï, etc.

Équipements

Le club dispose de :

  • 25 courts en terre-battue dont un central et un court d’honneur ;
  • deux courts de padel en extérieur avec la possibilité de jouer en nocturne ;
  • cinq courts couverts chauffés en résine Acrysol Confort ;
  • un pro-shop, tennis et piscine, et spécialiste du cordage ;
  • un restaurant club-house avec deux terrasses ;
  • deux salles de réception ;
  • une piscine de 25 m de long et de 10 m de large.

Articles connexes

Notes et références

Ouvrages et journaux

  • J. Chauvet, C. Béal et F. Holuigue, Le Touquet-Paris-Plage à l'aube de son nouveau siècle 1882 - 1982, Éditions Flandres-Artois-Côte d'Opale,
  1. p. 66.
  2. p. 69.
  3. p. 73.
  4. a et b p. 74.
  5. p. 81.
  6. p. 90.
  7. p. 92.
  8. p. 94.
  9. p. 97.
  10. p. 72.
  • Journal municipal Le Touquet Magazine puis Le Touquet Paris-Plage Info
  1. décembre 1999, p. 6.
  2. juillet-août 2001, p. 11.
  1. a b c et d p. 106, écrits de Philippe Lyardet.

Autres sources

  1. Société académique de Paris-Plage, mémoires de la Société académique de Paris-Plage 1932 : vingt-septième année ; cinquantenaire du Touquet-Paris-Plage, L. Delambre-Deroussent Le Touquet-Paris-Plage, , 34 p., p. 56.
  2. « Histoire », sur Junior Davis Cup (consulté le 20 avril 2020)
  3. (en) « Junior Davis Cup », sur le site de la coupe Davis (consulté le 19 janvier 2012).
  4. « Open féminin 2011 », sur le site de l'Open Féminin du Touquet-Paris-Plage (consulté le 17 janvier 2012).
  5. « ITF féminins - OPEN INTERNATIONAL DU TOUQUET - EDITION 2006 », sur un site de la fédération française de tennis (consulté le 22 janvier 2012).