Tortosa

Tortosa
Blason de Tortosa
Héraldique
Drapeau de Tortosa
Drapeau
L'Èbre à Tortosa
L'Èbre à Tortosa
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Catalogne Catalogne
Province Province de Tarragone
Comarque Baix Ebre
Maire
Mandat
Ferran Bel i Accensi[1]
2007
Code postal 43500
Démographie
Gentilé Tortosí, tortosina
Population 33 743 hab. ()
Densité 154 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 48′ 45″ nord, 0° 31′ 16″ est
Altitude 12 m
Superficie 21 845 ha = 218,45 km2

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Tortosa

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Tortosa
Liens
Site web www.tortosa.cat

Tortosa (Dertusa en latin, Tortose en français) est une ville dans le nord-est de l'Espagne, en Catalogne. Elle est la capitale de la comarque de Baix Ebre dans la province de Tarragone.

Géographie

Tortosa est située sur l'Èbre à 12 mètres au-dessus du niveau de la mer. La commune comptait 35 000 habitants en 2009 et plus de 100 nationalités différentes. Les travaux agricoles attirent la main-d'œuvre du "monde entier".

Elle fut conquise par les Maures puis par le comte Raimond-Bérenger IV de Barcelone en 1148. La légende dit que, les hommes étant partis travailler dans les champs, ce sont uniquement les femmes de Tortosa, armées de simples haches, qui ont défendu la ville. En souvenir de cela, chaque femme née à Tortosa a le droit d'arborer une hache (destral de Tortosa) portée à droite au revers de son vêtement.

Gentilé (en catalan) : Tortosí, tortosina. Le 11 septembre, fête catalane avec magnifiques feux d'artifice et cortèges de dragons et différents personnages, dont les célèbres géants de Tortosa, dans les rues de la ville.

Démographie

Évolution démographique
1991 1996 2001 2004 2008 2010
29 452 30 088 28 933 31 979 35 734 34 473

Histoire

Tortosa était peut-être la Hibera, capitale du territoire ibérique de la Ilercavonia.

À la suite de la défense de la ville par les femmes celles-ci furent adoubées chevaleresses et c'est ainsi que fut créé L'ordre des dames de la hache

  • Le Moyen Âge chrétien et la Renaissance ont été également des moments de splendeur de la ville. Depuis quelques années, Tortosa célèbre des journées de fêtes historiques, la Festa del Renaixement (Fiesta del Renacimiento).
  • Au XIXe siècle, Tortosa se transforme en un important centre carliste, bien que placé sous la domination des troupes libérales.
  • L'essor, commencé pendant les premières décennies du XXe siècle, a été brisé par les bombardements lors de la Guerre d'Espagne, qui ont détruit pratiquement la cité.
  • La reconstruction a été lente et difficile. Tortosa est entrée à nouveau dans une période de décadence qu'a aggravée l'indépendance des villages du Delta de l'Èbre.
  • Tortosa est une ville oubliée par la région de Tarragone ; Tortosa n'a jamais réussi à obtenir le statut officiel de « Province » en Catalogne comme Tarragone l'a obtenu; on appelle la région de Tortosa la quinta província, ce que l'on pourrait traduire par la « cinquième roue du carrosse ».

Monuments

Château de Sant Joan ou de la Zuda

Article détaillé : Château de Sant Joan (Tortosa).

Le château de Sant Joan ou de la Zuda est une superbe forteresse érigée sous Abd al-Rahman III, puis réaménagée après la reconquête de la ville, qu'il domine de sa silhouette.

Cathédrale de Santa Maria

Article détaillé : Cathédrale de Tortosa.

La cathédrale de Santa Maria a été commencée en l'an 1347, quand l'évêque Arnau de Llordat posa solennellement la première pierre au milieu de l'abside le  ; elle a été consacrée en 1597, quand l'évêque morellan Gaspar de Punter consacra la cathédrale gothique. On estime que sa construction — telle que nous la connaissons aujourd'hui — a duré 412 ans.

Les Collèges Royaux

Fondé par Charles V pour l'éducation des Maures, sont l'un des meilleurs exemples de l'architecture civile Renaissance en Catalogne.

À l'extérieur del Collège de Saint-Jacques et Saint-Matthias.
  • Collège de Saint-Jacques et Saint-Matthias. Présente une façade assez simple, dans laquelle le portail d'accès se concentre sur la réception d'un traitement monumentale prononcée. Dans le centre est représenté le bouclier impérial de son fondateur, Charles V. Notamment structure au-dessus de la cour, entièrement italienne, avec une riche iconographie louant la monarchie, oeuvre du sculpteur Francisco Montehermoso. Le parapet de la deuxième galerie devient une frise sculptée avec des boucliers et des effigies des couples royaux de la Couronne d'Aragon, de Ramon Berenguer IV et Pétronille d'Aragon à Philippe III et Marguerite d'Autriche. Ce bâtiment a été consacrée à l'éducation des enfants de convertis dans le cadre de la stratégie conçue par la Couronne dans l'ordre, à évangéliser et à assimiler culturellement Morisques. Il abrite actuellement une importante Archive Historique.
  • Le Collège de Saint-Georges et Saint-Domenech.
  • L'Église de Saint-Domenech (Centre d’Interprétation de la Renaissance).

Le palais épiscopal

Édifice gothique, déclaré monument national en 1931, situé en face de la cathédrale et à côté de la rivière.

Couvent de Santa Clara

C'est un des couvents les plus anciens de Tortosa, puisqu'il a été fondé en 1283. Ont été abbesses une tante et une sœur de Cristòfor Despuig, pendant qu'un frère de Despuig était le prêtre.

Il a un cloître de style gothique espagnol, dont on conserve seulement deux ailes, les ailes nord et ouest, avec des arcs lobulés et trilobés. Les fûts des colonnes sont en très mauvais état et la majorité a été remplacée. De l'église, qui avait été celle des templiers, on conserve seulement les arcades en arc d'ogive.

Autres

  • Palais : palais Despuig, palais Oriol, et le palais Capmany, dans la rue Rosa.
  • Les murs et les forteresses: Tenasses, Sitjar, Orléans...
  • Architecture des XIXe et XXe siècles: Marché municipal, l'ancien abattoir municipal (Musée de Tortosa), palais Montagut, maison Pilar Fontanet, Temple de la Réparation, maison Lamote (Siboni), Brunet, Sabate clinique, maison Ballester, maison Bernardo Grego, maison Pallares, maison Camós maison Llorca, parc municipal Teodoro González, etc.
  • Abri anti-aérien numéro 4. Rue Ernest Hemingway.

Musées

  • La Cathédrale de Tortosa et son exposition permanente.
  • Musée de Tortosa, historique et arqueologique. Le Musée de Tortosa est situé dans l'ancien abattoir municipal. Il est un bâtiment moderniste conçu par l'architecte Pau Monguió, qui a été construit entre 1906 et 1908 sur des terres gagnées sur l'Ebre.
  • Les Jardins du Prince (Jardins del Príncep / Jardines del Príncipe), musée de sculptures à l’air libre de Santiago de Santiago.
  • Centre d'Interprétation de la Semaine Sainte.

La Fête de la Renaissance

Plus de 3.000 citoyens vêtus de costumes d'époque et 60 spectacles par jour avec plus de 500 acteurs vous feront voyager dans la Tortosa d'il y a 500 ans.

C'est au cours de la deuxième quinzaine du mois de juillet qu'a lieu la Fête de la Renaissance. Intitulée La Splendeur d'une Ville au XVIe siècle, cette Fête remémore, à travers une étendue offre d'activités ludiques et culturelles, la période historique du XVIe siècle, une des époques les plus intéressantes de l'existence de la ville (voir liens externes).

Fête d'intérêt touristique national (2005).

Parcs naturels (Réserve de biosphère)

  • Parc natural d'Els Ports[2]. Ensemble montagneux situé entre la Catalogne, Valence et l'Aragon, Els Ports est un massif calcaire au relief escarpé et abrupt, exploité par l'homme depuis des temps préhistoriques.
  • Parc naturel du delta de l'Èbre.

Personnalités

  • Adrien VI
  • Ramón Cabrera (Tortosa, 1806 - Wentworth, Royaume-Uni, 1877): général carliste.
  • Antonio Casanova Estorach (Tortosa, 1847 - Paris, 1896): peintre.
  • Felipe Pedrell (Tortosa, 1841 - Barcelone, 1922): compositeur et musicologue.
  • Jaume Ferran i Clua (Corbera d'Ebre, 1851 - Barcelona, 1929) : médecin et bactériologue. Il a vécu et travaillé à Tortosa.
  • Joaquin Anglès Cañé (Tortosa, 1859 - Paris, 1911): sculpteur.
  • Agustí Querol i Subirats (Tortosa, 1860 - Madrid, 1909): sculpteur.
  • Víctor Beltrí (Tortosa, 1862 – Cartagena, 1935): architecte.
  • Marcelino Domingo Sanjuán (Tarragona, 1884 - Toulouse, 1939)

Villes jumelées

Depuis 1968 Tortosa s´est jumelée avec cinq villes, une espagnole et quatre étrangères:

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes