Tootsie Guéra

Tootsie Guéra, née à Zurich, en Suisse, est une journaliste, écrivain, scénariste française.

Biographie

Enfance et famille

À sept semaines, elle a continué son parcours suisse en s'installant dans le canton de Neuchâtel avec sa mère et sa grand-mère[pas clair]. Sa mère est américaine, née et élevée aux États-Unis. Son père suisse, de Neuchâtel, mais le jeune couple s'est déjà séparé au moment de la naissance de la petite fille. À quinze ans, elle travaille, sans que son avis ne soit sollicité, dans l'usine d'horlogerie que sa mère a fondée. Cette mère américaine descend, de par sa mère, de pionniers de l'horlogerie neuchâteloise, dont Ferdinant Kruëgel, très connu dans ce canton. Elle quitte le canton de Neuchâtel à vingt ans, pour vivre deux ans à Lausanne, puis à Paris. Elle se marie, a deux enfants avec Armand Barbault, qui fut directeur de production, puis producteur, de nombreux grands cinéastes – Godard, Claude Miller, François Truffaut. Après un divorce elle s'installe en Belgique, avec ses deux filles, Émilie et Sarah Barbault. Son travail d'écrivain et de journaliste a suivi ces parcours.

Écrivain

Romans

Les premiers écrits
  • Le reflux, nouvelle, signée encore Tootsie Barbault-Guéra, dans "le rendez-vous donné à des jeunes écrivains" par Françoise Mallet-Joris aux Éditions Julliard. Tootsie a fait la connaissance de Pierre Javet dès son arrivée à Paris, suite à une magnifique lettre qu'il lui a envoyée en Suisse, où il lui propose de venir le voir. Elle avait envoyé un premier écrit, il y avait encouragements, mais pas encore de publication. Cette lettre l'encourage dans sa décision de partir à Paris. Pierre Javet l'aide beaucoup à défricher Paris, il l'aide à obtenir une carte de la Bibliothèque Nationale, elle se rend chaque jour pour rattraper son manque de culture, puisqu'elle est autodidacte. Pierre Javet l'intègre aux Éditions Julliard, lui disant, dès le premier jour : « Vous êtes chez vous ici », et le confirme dans les bureaux. Elle fait la connaissance de René Julliard, de nationalité suisse lui aussi… Elle n'a pas encore croisé Françoise Mallet Joris lorsqu'elle fait sa connaissance à une patinoire où Françoise se trouve avec un de ses enfants.
  • Oncle G, récit aux Éditions Collet.

Pièces radiophoniques

Les prochains écrits de Tootsie Guéra, des pièces radiophoniques pour France Culture, pour la radio suisse, puis reprises par des radios étrangères. « L'Invitation » passera dans une dizaine de radios, en traduction. La traduction pour l'Allemagne est faite par Helmar Topoven, le traducteur de Beckett. Ils se rencontrent d'ailleurs à Paris.

Journaliste

Tootsie Guéra a écrit en freelance pour de nombreux magazines français, suisses et belges, parmi lesquels ELLE, FÉMINA, FLAIR et GAEL.

Scénariste

Cinéma

Tootsie Guéra a co-écrit avec Sarah Barbault le court-métrage Un jour de lucidité réalisé par Emilie Barbault et Sarah Barbault, sorti en 2015, avec Alysson Paradis dans le rôle principal. Ce court-métrage est sélectionné dans treize festivals de film à travers les États-Unis ; il a reçu de nombreux prix.

Télévision

Tootsie Guéra a écrit pour la télévision en 2013, elle a fait partie du pôle auteurs de la série sur France 2, Le jour où tout a basculé.

Références

Liens externes