Tiril Eckhoff

Tiril Eckhoff
Image illustrative de l’article Tiril Eckhoff
Tiril Eckhoff en 2015.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active Depuis 2008
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Norvège norvégienne
Nationalité Norvège
Naissance (30 ans)
Lieu de naissance Bærum
Taille 1,63 m
Poids de forme 59 kg
Club Fossum IF
Entraîneur Patrick Oberegger
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 1 3
Championnats du monde 10 2 3
Coupe du monde (globes) 1 2 1
Coupe du monde (épreuves ind.) 21 6 10

Tiril Kampenhaug Eckhoff, née le à Bærum, est une biathlète norvégienne. Elle est championne olympique en relais mixte, ainsi que double médaillée olympique et triple championne du monde en compétition individuelle.

Carrière

Tiril Eckhoff fait ses premiers pas au niveau international en 2008, avec une septième place à l'individuel des Championnats du monde jeunesse, puis devient championne d'Europe junior du sprint en 2010.

Elle débute en Coupe du monde en à Oslo-Holmenkollen. Un an plus tard, après deux podiums en IBU Cup, elle marque ses premiers points en Coupe du monde, se classant notamment septième de la mass start sur l'étape de Khanty-Mansiïsk. En 2013, elle monte sur son premier podium dans un relais à Sotchi, puis lors de la saison 2013-2014, elle se classe troisième de la poursuite du Grand-Bornand, montant sur son premier podium individuel. Ensuite, elle est médaillée à trois reprises lors des Jeux olympiques d'hiver de 2014 remportant un titre en relais mixte, une médaille individuelle (à la mass-start) et une autre médaille en relais.

Au début de la saison 2014-2015, elle gagne sa première course en Coupe du monde au sprint d'Östersund.

Lors des Mondiaux 2016 qui se déroulent dans son pays à Holmenkollen, Eckhoff décroche la médaille de bronze en relais mixte, l'or dans le sprint puis dans le relais féminin. Elle arrête sa saison sur ces championnats et ne participe pas à la dernière étape de la Coupe du monde à Khanty-Mansiïsk[1]. En 2017, après un début de saison et des Championnats du monde sans podium, elle réagit pour finir deuxième du sprint de Pyeongchang et première du sprint de Kontiolahti et de la mass start d'Oslo.

Lors de la saison 2017-2018, après un début de saison raté (aucun top 20), elle signe sa cinquième victoire lors du sprint d'Antholz-Anterselva, devant Laura Dahlmeier qu'elle devance de douze secondes. Aux Jeux olympiques de Pyeongchang, elle remporte de nouveau la médaille de bronze à la mass start, qui s'ajoute à celle de bronze au relais mixte.

En 2019, elle gagne l'individuel court de Canmore, sa première victoire dans cette épreuve, puis devient vice-championne du monde de la poursuite à Östersund et remporte les deux titres des relais, féminin et mixte.

Lors de la Coupe du monde 2019-2020, Tiril Eckhoff affiche une forme physique remarquable et réalise son meilleur début de saison, s'appuyant notamment sur un tir bien plus fiable qu'auparavant. Elle enchaîne ainsi quatre victoires consécutives en décembre (la poursuite de Hochfilzen suivie d'un triplé sprint, poursuite et mass-start au Grand Bornand les 20, 21 et ). En janvier, elle confirme et endosse pour la première fois le dossard jaune de leader de la Coupe du monde à l'issue du sprint et de la poursuite de Ruhpolding, deux courses qu'elle remporte de belle manière. Mais la Norvégienne passe au travers des championnats du monde à Antholz-Anterselva sur un plan individuel (elle s'adjuge tout de même deux médailles d'or avec les relais dames et mixte norvégiens), si bien qu'elle perd pied au classement général de la Coupe du monde, dépassée par Dorothea Wierer qui reprend le dossard jaune dès le début des Mondiaux et consolide son avance par la suite. Elle reprend néanmoins le fil de sa belle saison lors de la 7e étape de la Coupe du monde à Nové Město en remportant le la mass-start, sa septième victoire de l'hiver, ce qui lui permet de garder espoir dans la course au gros globe de cristal[2]. Après une troisième place sur le sprint à Kontiolahti pour ce qui est la dernière étape de Coupe du monde de la saison en raison de la pandémie de coronavirus[3], elle ne peut faire mieux qu'une dixième place sur la poursuite le lendemain, insuffisant pour remporter le gros globe de cristal de la saison 2019-2020 face à l'Italienne Dorothea Wierer[4].

Biographie

Tiril Eckhoff est la sœur des anciens biathlètes Stian Eckhoff et Kaja Eckhoff[5], Stian étant un de ses entraîneurs[6]. En parallèle de sa carrière sportive, elle a suivi des études d'ingénieur à l'Université de Trondheim[7].

Palmarès

Jeux olympiques

Palmarès aux Jeux olympiques d'hiver
Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte
Drapeau : Russie Sotchi 2014 18e 18e 24e Médaille de bronze, Jeux olympiques Médaille de bronze, Jeux olympiques Médaille d'or, Jeux olympiques
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang 2018 23e 24e 9e Médaille de bronze, Jeux olympiques 4e Médaille d'argent, Jeux olympiques

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze

Championnats du monde

Palmarès aux Championnats du monde
Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte Relais mixte simple
Drapeau : Finlande Kontiolahti 2015 52e 19e 18e 16e 5e Médaille de bronze, monde Épreuve inexistante à cette date
Drapeau : Norvège Holmenkollen 2016 43e Médaille d'or, monde 17e 24e Médaille d'or, monde Médaille de bronze, monde
Drapeau : Autriche Hochfilzen 2017 39e 13e 30e 12e 11e 8e
Drapeau : Suède Östersund 2019 37e 9e Médaille d'argent, monde 5e Médaille d'or, monde Médaille d'or, monde
Drapeau : Italie Antholz-Anterselva 2020 15e 59e 20e 7e Médaille d'or, monde Médaille d'or, monde
Drapeau : Slovénie Pokljuka 2021 23e Médaille d'or, monde Médaille d'or, monde Médaille de bronze, monde Médaille d'or, monde Médaille d'or, monde Médaille d'argent, monde

Légende :

  • Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
  • — : non disputée par Eckhoff
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve

Coupe du monde

  • Meilleur classement général : 2e en 2020.
  • 71 podiums :
    • 37 podiums individuels : 21 victoires, 6 deuxièmes places et 10 troisièmes places.
    • 18 podiums en relais : 10 victoires, 4 deuxièmes places et 4 troisièmes places.
    • 16 podiums en relais mixte : 7 victoires, 4 deuxièmes places et 5 troisièmes places.

Dernière mise à jour le

Classements annuels

Saison Individuel Sprint Poursuite Mass start Général
Points Position Points Position Points Position Points Position Points Position
2010-2011 - nc - nc - nc
2011-2012 17 63e 21 56e 36 33e 74 57e
2012-2013 - nc 127 28e 98 28e 74 25e 299 29e
2013-2014 59 9e 188 9e 236 5e 87 8e 570 7e
2014-2015 42 23e 309 6e 125 22e 130 12e 606 11e
2015-2016 63 14e 158 20e 189 10e 134 10e 544 11e
2016-2017 2 71e 277 6e 169 16e 119 12e 567 11e
2017-2018 19 39e 130 16e 90 29e 58 27e 297 23e
2018-2019 64 14e 154 20e 176 10e 123 15e 517 13e
2019-2020 61 15e 283 3e 232 1re 195 2e 786 2e
2020-2021 41 27e
'

Victoires

Saison \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Total
2014-2015 Drapeau : Suède Östersund 1
2015-2016 Drapeau : Norvège Holmenkollen (Ch. du monde) 1
2016-2017 Drapeau : Finlande Kontiolahti Drapeau : Norvège Holmenkollen 2
2017-2018 Drapeau : Italie Antholz-Anterselva 1
2018-2019 Drapeau : Canada Canmore 1
2019-2020 Drapeau : France Le Grand Bornand
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
Drapeau : Autriche Hochfilzen
Drapeau : France Le Grand Bornand
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
Drapeau : France Le Grand Bornand
Drapeau : Tchéquie Nové Město
7
2020-2021 Drapeau : Autriche Hochfilzen
Drapeau : Allemagne Oberhof (2×)
Drapeau : Slovénie Pokljuka (Ch. du monde)
Drapeau : Finlande Kontiolahti
Drapeau : Autriche Hochfilzen
Drapeau : Allemagne Oberhof
Drapeau : Slovénie Pokljuka (Ch. du monde)
8
Total 1 10 7 3 21

Dernière mise à jour le

Championnats d'Europe junior

  • Médaille d'or Médaille d'or du sprint en 2010.
  • Médaille de bronze Médaille de bronze de la poursuite et de l'individuel en 2010.

IBU Cup

  • 3 podiums, dont 1 victoire.

Références

Liens externes