Timothy Tackett

Timothy Tackett
Timothy Tackett
Biographie
Naissance
(72 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Timothy Tackett est un historien américain né en 1945, spécialiste de la Révolution française, professeur d'histoire à l'université de Californie[1].

Il est partisan de la thèse selon laquelle ce sont les circonstances qui ont conduit à la Terreur, s'opposant ainsi aux historiens qui soutiennent que, dès son origine en 1789, la violence était inscrite dans la Révolution.

Œuvres

  • 1977 Priest & Parish in Eighteenth-Century France: A Social and Political Study of the Cures in a Diocese of Dauphine, 1750-1791, Princeton University Press, 1977, 368 p.
  • 1986 La Révolution, l'Église, la France, Cerf, 1986. Ouvrage de référence sur la constitution civile du clergé de 1791, événement central dans l'histoire religieuse de la France.
  • 1986 Religion, Revolution, and Regional Culture in Eighteenth-Century France: The Ecclesiastical Oath of 1791, Princeton University Press, 1986, 448 p.
  • 1996 Claude Langlois, Michel Vovelle, Serge Bonin (en collaboration avec), Atlas de la Révolution française. Religion, 1770-1820, tome 9, Éditions de l'EHESS, collection Bicentenaire de la Révolution française, 1996, 103 p.
  • 1997 Par la volonté du peuple, comment les députés sont devenus révolutionnaires, Albin Michel, 1997.
  • 1998 Gilbert Shapiro, Philip Dawson, John Markoff (en collaboration avec), Revolutionary Demands: A Content Analysis of the Cahiers De Doleances of 1789, Stanford University Press, 1998, 684 p.
  • 2004 Le roi s’enfuit : Varennes et l'origine de la Terreur [« When the King Took Flight »] (trad. Alain Spiess), La Découverte, , 288 p. (ISBN 2-7071-4238-7, présentation en ligne).
  • 2006 Becoming a Revolutionary: The Deputies of the French National Assembly and the Emergence of a Revolutionary Culture (1789-1790), Pennsylvania State University Press, 2006, 355 p.
  • 2006 Stewart J. Brown, Thimothy Tackett (dir.), Enlightenment, Reawakening And Revolution 1660-1815, Cambridge University Presse, 2006, 694 p.

Notes et références

Liens externes