Tilleul de Henry

Tilia henryana
Description de cette image, également commentée ci-après
Tilleul de Henry en fleurs, photographié au Jardin des Plantes de Paris.
Classification selon Tropicos
Règne Plantae
Classe Equisetopsida
Sous-classe Magnoliidae
Super-ordre Rosanae
Ordre Malvales
Famille Malvaceae
Genre Tilia

Nom binominal

Tilia henryana
Szyszył., 1890

Le Tilleul de Henry, Tilia henryana, est une espèce de tilleul appartenant à la famille des Malvaceae. Introduit à l'ouest de la Chine par Ernest Wilson en 1901, l'espèce est native aux provinces de Anhui, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Shaanxi, et Zhejiang. Cet arbre a été nommé ainsi en hommage au botaniste et sinologue Irlandais Augustine Henry, qui l'a découvert en 1888[1].

Description

Cette espèce produit de petits arbres de 10 à 15 m de haut, (20 à 25 m dans ses provinces d'origine, en Chine[2]), au port plutôt étalé, avec de jeunes rameaux duveteux et une écorce gris pâle.

Ses feuilles aux nervures jaunes, marquées, sont caduques, simples, cordiformes et longuement dentées. Portées par un pétiole jaune parfois tomenteux, de 3 à 5 cm et plus, elles sont de couleur verte, brillantes au revers feutré de blanc, et débourrent avec une coloration rouge cuivrée originale. Leur bordure ciliée leur donne un aspect de plante carnivore qui rappelle la bordure de la feuille de certains érables[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

La floraison donne des grappes de fleurs blanc crème, parfumées, très abondantes en fin d'été voire automne, comptant parfois 20 fleurs et même au-delà. La floraison est donc tardive (à partir d'août)[2].

Le fruit est une samare.

Chromosomie : 2n = 164[3].

● L'espèce provient de Chine : Anhui, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Shaanxi, Zhejiang[3].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Culture

Les premiers arbres du commerce poussaient très lentement. De nouveaux clones (ou des spécimens greffés), à la croissance plus rapide sont ensuite devenus disponibles.

Les situations abritées permettent une végétation plus importante[4].

Il aime tous les sols profonds et frais et toutes expositions mais il supporte mal la sécheresse. Un gel tardif détruira les feuilles de T. henryana au débourrage, alors que les tilleuls voisins, d'espèces différentes, ne révèleront aucune sensibilité.

On trouve surtout des plants greffés dans le commerce car les graines produites par l’arbre sont généralement stériles[5].

C'est une espèce à croissance lente, rustique sous climat tempéré, qui supporte bien la taille, même très sévère[6].

Arbres notables

Le champion d'Angleterre mentionné dans le Registre des arbres des îles britanniques (en)TROBI se trouve à Birr Castle, Birr, Comté d'Offaly, Eire. Planté en 1946, il mesure 15 m de haut et 44 cm de diamètre à hauteur de poitrine en 2010[7].

Utilisation

Son développement modéré en fait une espèce adaptée aux jardins. Par ailleurs, sa floraison, plus tardive par rapport aux autres tilleuls, convient particulièrement aux apiculteurs à la recherche de plantes mellifères fin août, début septembre[6]. Sa floraison abondante en fait une plante mellifère remarquable.

Liste des variétés

Selon Catalogue of Life (30 août 2014)[8] :

  • Tilia henryana var. subglabra (ou var. carlesii).

Selon Tropicos (30 août 2014)[9] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • Tilia henryana var. henryana
  • Tilia henryana var. subglabra V. Engl.

Notes et références

  1. EFloras, consulté le 30 août 2014
  2. a, b et c Télé scoop.
  3. a et b Flora of China.
  4. White, J. & More, D. (2003) Trees of Britain & Northern Europe. Cassell's, London. (ISBN 0-304-36192-5)
  5. a et b Le site de Rustica.
  6. Johnson, O. (ed.). (2011). Champion Trees of Britain & Ireland. Royal Botanic Gardens, Kew, London. (ISBN 978-1842464526)
  7. Catalogue of Life, consulté le 30 août 2014
  8. Tropicos, consulté le 30 août 2014

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Taylor, N. P., Tab. 846, Tilia henryana Tiliaceae. Curtis's Bot. Mag. 184.1 (1982): 37–40.

Liens externes