Tibati

Tibati
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Adamaoua
Département Djérem
Démographie
Population 72 081 hab. (2005[1])
Géographie
Coordonnées 6° 28′ 00″ nord, 12° 38′ 00″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir sur la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Tibati

Géolocalisation sur la carte : Adamaoua

Voir sur la carte administrative d'Adamaoua
City locator 14.svg
Tibati

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Tibati

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Tibati

Tibati est une commune du Cameroun située dans la région de l'Adamaoua et le département du Djérem dont c'est le chef-lieu.

C'est une ancienne ville allemande, dont la région a été conquise le 9 mars 1899 par le capitaine von Kamptz, où l'on trouve donc encore de nombreux vestiges de la colonisation allemande. C'est le cas des bâtiments abritant la préfecture, ou certaines salles de l'école publique, ou encore l'ancienne résidence du chef allemand local située près de l'hôpital départemental.

La ville est entourée d'une forêt d'eucalyptus et bordée par le lac de Mbakaou. Ce grand lac est l'origine de sa réputation poissonnière. Tibati est réputée au Cameroun pour la qualité de son poisson d'eau douce. Il est difficile d'en trouver sur des marchés publics comme il est souvent acheté par des grands restaurants et hôtels.

Localisation et population

La commune de Tibati est limitée au nord par les arrondissements de Galim-Tignère et de Tignère (département de Faro et Déo) et l’arrondissement de Martap (département de la Vina), à l’est par l’arrondissement de Ngaoundal, au sud par l’arrondissement de Yoko (département du Mbam et Kim) et à l’ouest par l’arrondissement de Banyo (département du Mayo-Banyo).

Lors du recensement de 2005, la commune comptait 72 081 habitants[1], dont 22 869 pour Tibati Ville. La population y est assez cosmopolite. On note cependant une domination des ethnies Haoussa et Peul, à côté desquels il y a les Mboum, Gbaya, Babouté, Tikar, Bororo, et quelques autres ethnies allogènes.

Structure administrative de la commune

Outre Tibati proprement dit, la commune comprend les villages suivants[1] :

Religion

La commune de Tibati est caractérisée par une communauté majoritairement musulmane. Le christianisme y est aussi pratiqué, notamment par les Gbaya et les Mboum qui auparavant étaient d'obédience animiste. Ainsi, on peut y dénombrer beaucoup d'églises catholiques et protestantes.

Notes et références

  1. a b et c Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.

Annexes

Bibliographie

  • Dictionnaire des villages de l'Adamaoua, ONAREST, Yaoundé, octobre 1974, 133 p.
  • P. Dubreuil, J. Guiscafre, J.-F. Nouvelot, J.-C. Olivry, « Le Meng à Tibati », in Le bassin de la rivière Sanaga, ORSTOM, Paris, 1975, p. 146
  • Jean-Marcel Hurault, Recherches de géographie physique et humaine à Banyo, Tibati et Bankim (Cameroun) : 14 novembre à 23 décembre 1995, 25 janvier à 11 avril 1996, 2000 (rééd.), 65 p. (Rapport adressé à Monsieur le Ministre de l'Enseignement supérieur, de l'informatique et de la recherche scientifique, Yaoundé)
  • Eldridge Mohammadou, L'Histoire de Tibati : chefferie foulbé du Cameroun, Éditions Abbia et Editions Cle, Yaoundé, 1965, 72 p.

Liens externes