Thomas Lemar

Thomas Lemar
CSKA-Monaco (2).jpg
Lemar avec l'AS Monaco en octobre 2016.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AS Monaco
Numéro 27
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (21 ans)
Lieu Baie-Mahault (Guadeloupe)
Taille 1,70 m (5 7)
Poste Milieu offensif / Milieu latéral
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
2003-2010 Drapeau : France Solidarité Scolaire
2010-2013 Drapeau : France SM Caen
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2013-2015 Drapeau : France SM Caen 036 0(1)
2015- Drapeau : France AS Monaco 089 (19)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2011-2012 Drapeau : France France -17 ans 013 0(2)
2012-2013 Drapeau : France France -18 ans 006 0(1)
2013 Drapeau : France France -19 ans 008 0(1)
2014-2015 Drapeau : France France -20 ans 009 0(1)
2015-2016 Drapeau : France France espoirs 009 0(1)
2016- Drapeau : France France 007 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 3 septembre 2017

Thomas Lemar, né le à Baie-Mahault en Guadeloupe, est un footballeur international français qui évolue au poste de milieu de terrain à l'AS Monaco depuis 2015.

Carrière

En club

Débuts et formation au SM Caen

Après quelques années passées dans divers clubs de Guadeloupe, notamment la solidarité scolaire de Baie-Mahault, petit club guadeloupéen de sa ville natale, il rejoint le centre de formation du Stade Malherbe de Caen en 2010, qui a formé de nombreux guadeloupéens par le passé comme Ronald Zubar notamment. Son ami Jordan Leborgne le suivra également. Ce petit gabarit surclasse toutes les catégories de jeunes et il est décrit selon son ancien entraîneur Philippe Tranchant comme étant « un manieur de ballon vraiment exceptionnel »[1].

En mars 2013, il signe son premier contrat professionnel avec le Stade Malherbe de Caen, alors en Ligue 2[2]. Il joue son premier match avec le club normand lors de la saison 2013-2014 dès la première journée de Ligue 2 en remplaçant Jérôme Rothen. Finalement, il prendra part à 7 rencontres, pour une passe décisive.

Pourtant, lors de la montée en Ligue 1, le coach Patrice Garande l'utilise très souvent comme joker de luxe et le fait régulièrement entrer en cours de jeu. Lors de la 11e journée de Ligue 1 face à Lorient, il connait sa première titularisation en Ligue 1 avant de sortir prématurément à la suite d'une tachycardie[3]. Lors de la 31e journée de Ligue 1, il inscrit son premier but professionnel face au FC Nantes sur un coup franc plongeant direct. Ses débuts dans l'élite sont très prometteurs, il finira ainsi la saison avec 1 but inscrit et 4 passes décisives.

AS Monaco

Après sa participation remarqué au Tournoi de Toulon, il tape dans l'œil de nombreux clubs comme Lyon, Bordeaux ou Monaco. Il s'engage finalement avec le club princier pour 5 saisons et une indemnité de transfert estimée à 4 millions d'euros[4]. Il entre en cours de match face à Toulouse (résultat final sur le score de 1 à 1) pour sa première avec le club de la Principauté le en Ligue 1 et marque durant ce même match son premier but sous le maillot rouge et blanc[5]. Le 20 septembre 2015, il marque un but sur coup franc et offre une passe décisive à Almamy Touré à l'occasion d'un match de Ligue 1 face au FC Lorient[6].

Le 3 mars, il marque un magnifique coup franc contre son club formateur.

Lors de sa première saison à Monaco il est considéré par les supporters monégasques comme le meilleur joueur de la saison.

Le 14 septembre 2016, contre Tottenham Hotspur en phase de groupes de la Ligue des champions, il marque un but décisif qui permet à son équipe de remporter le match 2 buts à 1.

Lors de la saison 2016-2017, il est l'un des grands artisans du titre de Champion de France remporté par l'AS MONACO. Il parvient également en finale de la Coupe de la Ligue, et est éliminé par la Juventus en demi-finale de Ligue des champions.

En sélection

Il fête sa première sélection avec l'équipe de France espoirs le lors d'une défaite 3-2 en Islande[7].

Il est appelé pour la première fois en équipe de France le suite au forfait de Kingsley Coman[8]. Il connaît sa première sélection cinq jours plus tard en entrant en jeu face à la Côte d'Ivoire.

Il marque un doublé le face aux Pays-Bas en éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018.

Style de jeu et caractéristiques techniques

Thomas Lemar est un joueur évoluant le plus souvent au poste d'ailier gauche. Il se définit lui-même comme un milieu axial ( il fut formé comme milieu relayeur voire défensif ) s'étant adapté au dispositif de son entraîneur à Monaco : Leonardo Jardim. De ce fait, il ne se considère pas comme un ailier de débordement[9].

Lemar est un excellent manieur de ballon mais ne se dit pas être un grand dribbleur. Il affirme : "Si je peux aller provoquer, je vais y aller, mais préfère jouer simple pour le bien de l'équipe et éviter les pertes de balle"[9].

C'est également un excellent passeur comme le démontrent ses statistiques en championnat par exemple où durant la saison 2016-2017, il délivre 10 passes décisives à ses coéquipiers. Il réussit parfaitement dans cette exercice, que ce soit en usant de centres, ou de passes longues comme courtes[9].

Il est bon finisseur comme le montrent les 9 buts qu'il inscrit pendant la saison 2016-2017 de Ligue 1. Une partie de ses buts sont inscrits sur coups de pieds arrêtés, exercice sur lequel il se révèle très habile et qu'il travaille beaucoup[9].

C'est un joueur possédant un vitesse et une accélération plutôt conséquentes. Il est aussi intelligent dans ses déplacements.

Son principal point faible se révèle être sa petite taille et sa petite masse musculaire. Il s'étoffe avec l'âge et règle petit à petit ce défaut handicapant lors des contacts physiques[9].

Lors de sa période à Caen, Patrice Garande le compara à Jérôme Rothen et déclara alors de lui : «Il peut être dans le même registre que Jérôme (Rothen), la vitesse et la percussion en plus»[10].

Statistiques

Statistiques individuelles de Thomas Lemar au 31 août 2017[11],[12]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2013-2014 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 7 0 1 1 0 0 2 0 0 - - - - - - - 10 0 1
2014-2015 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 25 1 4 - - - 1 0 1 - - - - - - - 26 1 5
Sous-total 32 1 5 1 0 0 3 0 1 - - - - - - - 36 1 6
2015-2016 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 26 5 3 2 0 2 1 0 0 - - - C1+C3 1+4 0 0 34 5 5
2016-2017 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 34 9 10 2 2 0 3 1 0 - - - C1 16 2 6 55 14 16
2017-2018 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 4 0 2 - - - - - - 1 0 0 C1 - - - 5 0 2
Sous-total 64 14 15 4 2 2 4 1 0 1 0 0 - 21 2 6 94 19 23
Total sur la carrière 96 15 20 5 2 2 7 1 1 1 0 0 - 21 2 6 130 20 29

En sélection nationale

Statistiques de Thomas Lemar au 3 septembre 2017
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2016-2017 Drapeau de la France France - - - - 1 0 0 4 0 0 5 0 0
2017-2018 Drapeau de la France France Coupe du monde 2018 - - - 2 2 0 - - - 2 2 0

Matchs internationaux

Buts internationaux

Palmarès

Distinctions personnelles

Annexes

Notes et références

  1. « Football. Caen : Thomas Lemar, un oiseau rare à Malherbe », sur caen.maville.com, 2011-2012 (consulté le 4 septembre 2015)
  2. « Thomas LEMAR signe professionnel », sur smcaen.fr, (consulté le 4 septembre 2015)
  3. « Ligue 1: Caen se rassure à domicile mais s'inquiète pour le jeune Thomas Lemar / France Bleu », sur francebleu.fr, (consulté le 4 septembre 2015)
  4. « Thomas Lemar à Monaco, c'est fait ! », sur libertebonhomme.fr, (consulté le 4 septembre 2015)
  5. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Saison 2015/2016 - 3ème journée - Toulouse FC / AS Monaco », sur www.lfp.fr (consulté le 24 septembre 2015)
  6. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Saison 2015/2016 - 6ème journée - AS Monaco / FC Lorient », sur www.lfp.fr (consulté le 24 septembre 2015)
  7. « Espoirs: battus en Islande (2-3), les Bleuets manquent le début de leur campagne vers l'Euro 2017 polonais », sur lequipe.fr, (consulté le 5 septembre 2015)
  8. Glenn Ceillier, « Préféré à Martial, Lemar débarque en équipe de France pour remplacer Coman blessé » sur le site d'Eurosport, 10 novembre 2016
  9. a, b, c, d et e http://www.sofoot.com/thomas-lemar-je-me-voyais-douanier-comme-mon-pere-446452.html
  10. https://m.lequipe.fr/Football/Actualites/Bleus-six-choses-a-savoir-sur-thomas-lemar-monaco-dernier-appele-en-equipe-de-france/747791
  11. Fiche de Thomas Lemar sur footballdatabase.eu
  12. « La fiche de Thomas LEMAR », sur LFP.fr