Thomas John Wood

Thomas John Wood
Image illustrative de l'article Thomas John Wood

Naissance
Munfordville, État du Kentucky
Décès (à 82 ans)
Dayton, État de l'Ohio
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance États-Unis d'Amérique
Union
Arme Infanterie
Grade Union Army major general rank insignia.svg Major général
Conflits Guerre américano-mexicaine
Guerre de Sécession

Thomas John Wood ( à Munfordville, État du Kentucky et décédé le à Dayton, État de l'Ohio) fut un major-général de l'Union[1] qui servit dans la guerre américano-mexicaine, puis comme général de l'armée de l'Union durant la Guerre de Sécession.

Avant la guerre

Thomas John Wood est diplômé de West Point en 1845[note 1].Il est breveté second lieutenant le 1{er} juillet 1845 dans le corps de ingénieurs topographes[1]. Il est transféré au 2nd dragoons le et est promu second-lieutenant le [1].

Il participe aux batailles de Palo Alto, de Monterrey et de Buena Vista lors de la guerre américano-mexicaine. Il est breveté premier lieutenant pour bravoure et conduite méritoire lors de cette dernière bataille le . Il devient aide de camp du général William Selby Harney. Il est promu premier lieutenant le . Il est responsable de l'intendance du au [1]. Il est promu capitaine le dans le 1st cavalry.

Il sert au Kansas et participe à l'expédition en Utah sous le commandement du général Albert Sidney Johnston. Il est promu commandant le jusque avant le début de la guerre de Sécession.

Guerre de Sécession

Thomas John Wood est promu lieutenant-colonel le . Il est affecté au 4th cavalry le . Il est nommé brigadier-général des volontaires le et commande une division lors des campagnes dans le Tennessee et le Mississippi. Il est promu colonel du 2nd cavalry le . Il participe à la bataille de Shiloh et au siège de Corinth.

Il participe aux opérations en Alabama et au Tennessee, aux opérations du général Don Carlos Buell au Kentucky. Il participe aux opérations contre le général Braxton Bragg. Il est blessé lors de la bataille de Stones River alors qu'il commande la 1st division de l'aile gauche de l'armée de Cumberland (cf. Ordre de bataille lors de la bataille de Stones River).

Il participe à la bataille de Chickamauga et à celle de bataille de Mission Ridge. En octobre 1863, avec la création du IV corps, il prend le commandement de l'un des trois divisions du corps commandé par Gordon Granger. Il est alors engagé dans les opérations d'assistance de Knoxville et dans l'invasion de la Géorgie (États-Unis). Il est une nouvelle fois blessé lors de la bataille de Lovejoy's Station. Il participe aux batailles Franklin et de Nashville.

Il est breveté brigadier général le pour bravoure et service méritant lors de la bataille de Chickamauga et major général le pour les mêmes motifs lors de la bataille de Nashville. Il est promu major général des volontaires le .

Après la guerre

Thomas John Wood quitte le service actif des volontaires le . Il prend sa retraite avec le grade de major général le et avec celui de brigadier général le [1].

Notes et références

Notes

  1. il est de la même promotion que les futurs généraux John Wynn Davidson, John Porter Hatch, Gordon Granger, Thomas Gamble Pitcher, Fitz John Porter, David Allen Russell, William Farrar Smith, Charles Pomeroy Stone et Bernard Elliott Bee, James Morrison Hawes, Louis Hébert, Edmund Kirby Smith, William Henry Chase Whiting. Les huit premiers dans les rangs de l'Union et les cinq derniers dans ceux confédérés.

Références

  1. a, b, c, d et e (en) Francis B. Heitman, Historical Register and Dictionary of the United States Army, from it's Organization, September 29, 1789, to March 2, 1903, Washington, Government Printed Office, (lire en ligne)