Thierry Moungalla

Thierry Moungalla

Thierry Moungalla
Illustration.
Thierry Moungalla en 2013 lors du Sommet mondial sur la société de l'information de l'UIT.
Fonctions
Ministre de la Communication et des Médias
Porte-parole du Gouvernement
En fonction depuis le
(4 ans, 1 mois et 23 jours)
Président Denis Sassou-Nguesso
Premier ministre Clément Mouamba
(à partir du 30 avril 2016)
Gouvernement Mouamba I
Mouamba II
Prédécesseur Bienvenu Okiemy
Ministre des Postes et Télécommunications
Président Denis Sassou-Nguesso
Premier ministre Isidore Mvouba
(jusqu'au 15 septembre 2009)
Prédécesseur Gabriel Entcha Ebia
Successeur Hellot Matson Mampouya
Biographie
Nom de naissance Thierry Lézin Moungalla
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Paris (France)
Nationalité Drapeau de la république du Congo Congolais
Diplômé de Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne
Université Paris-Nanterre

Thierry Lézin Moungalla est un homme politique du Congo Brazzaville, né le 15 avril 1965 à Paris.

Il est Ministre de la Communication et des Médias ainsi que porte-parole du Gouvernement du Congo-Brazzaville depuis le 10 août 2015. Il fut auparavant Ministre des Postes et Télécommunications (2007-2015).

Biographie

Thierry Moungalla est juriste de formation (Universités de Paris 12 et de Paris 10 Nanterre).

Après avoir commencé sa carrière politique au début des années 2000, aux côtés d'André Milongo, ancien Premier Ministre de transition en 1991-1992, il est nommé conseiller spécial par le chef de l’État congolais, Denis Sassou N'Guesso, en février 2004.

Élu député de Brazzaville (arrondissement de M'Filou) en août 2007, il est nommé Ministre des Postes et Télécommunications en décembre 2007. Chargé de la communication du Président, candidat à sa succession en juillet 2009, il est reconduit dans ses fonctions ministérielles après l'élection présidentielle.

Le 10 août 2015, à la faveur d'un remaniement ministériel, il occupe le poste de Ministre de la Communication et des Médias, chargé des Relations avec le Parlement, Porte parole du gouvernement[1]. Réélu député en 2012, mais à Sibiti, dans le département de la Lékoumou, il participe à la campagne du référendum[2] qui a permis l'adoption d'une nouvelle Constitution par le peuple, le 25 octobre 2015. En mars 2016, il est chargé de la communication du président Denis Sassou-Nguesso[réf. souhaitée], candidat à sa propre succession lors de la présidentielle anticipée tenue le 20 de ce mois, scrutin qui voit le Chef de l'État élu au premier tour avec 60,19 % des voix[3]. Il est reconduit au Gouvernement comme Ministre de la Communication et des Médias le 30 avril 2016 dans le Gouvernement Mouamba[4]. Lors du remaniement du 22 août 2017, consécutif aux élections législatives de juillet-août, il est reconduit dans les mêmes fonctions dans le Gouvernement Clément Mouamba (2).

Références