The Neon Demon

The Neon Demon
Réalisation Nicolas Winding Refn
Scénario Nicolas Winding Refn
Mary Laws
Acteurs principaux
Sociétés de production Gaumont Film Company
Wild Bunch
Space Rocket Nation/Motel Movies
Vendian Entertainment
Bold Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau de la France France
Genre Horreur
Thriller
Durée 118 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Neon Demon est un thriller horrifique américano-dano-français réalisé par Nicolas Winding Refn, sorti en 2016.

Le film est présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2016.

Synopsis

Jesse, une jeune fille souhaitant devenir mannequin, se rend à Los Angeles pour réaliser son rêve. Celui-ci tourne très vite au cauchemar lorsqu'elle réalise qu'elle est l'objet de tous les désirs de femmes obsédées par sa beauté et sa vitalité et qui sont prêtes à tous les moyens nécessaires pour s'en emparer.

Fiche technique

Le réalisateur Nicolas Winding Refn, lors de la présentation du film au Festival de Cannes 2016.

Distribution

L'actrice principale Elle Fanning, lors de la présentation du film au Festival de Cannes 2016.
 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage et selon le carton du doublage français sur le DVD zone 2[2].

Production

Bande originale

La bande originale du film est composée par Cliff Martinez, qui avait collaboré, précédemment, avec Nicolas Winding Refn sur Drive et Only God Forgives.

L'album sortira le chez Milan Records[3].

No Titre Durée
1. Neon Demon 3:23
2. Mine (Sweet Tempest) 3:43
3. The Demon Dance (Julian Winding) 6:00
4. What Are You 1:39
5. Don't Forget Me When You're Famous 1:33
6. Gold Paint Shoot 2:51
7. Take Off Your Shoes 1:44
8. Ruby at the Morgue 1:51
9. Jesse Sneaks into Her Room 2:00
10. Real Lolita Rides Again 2:48
11. Messenger Walks Among Us 6:13
12. Runway 4:30
13. Take Her to Measurements 0:55
14. Who Wants Sour Milk 1:09
15. I Would Never Say You're Fat 2:20
16. Thank God You're Awake (Remix) 2:19
17. Kinky 4:18
18. Ruby's Close Up 2:03
19. Lipstick Drawing 2:33
20. Something's in My Room 2:53
21. Are We Having a Party 5:21
22. Get Her Out of Me 3:51
23. Waving Goodbye (Sia) 3:57
69:55

Accueil

Critiques

Le film a divisé la critique lors de sa présentation au Festival de Cannes 2016.

Sur le site français AlloCiné, The Neon Demon obtient une note moyenne de 3,4/5 pour 29 titres de presse.

Le magazine Cahiers du Cinéma qui classe le film n°3 dans le top 10 de 2016 [5]., écrit « Le film n’est pas une énième fable de chair fraîche pervertie et dévorée par la société du spectacle, c’est la mise en scène d’une hantise réciproque jusque dans les moindres détails de l’image. La beauté captive autant qu’elle est capturée, la morale est simple mais elle n’avait jamais été portée à cette extrémité indémêlable. »[6] Pour Metro « Si le film nous a séduits […], c’est d’abord par son esthétique flamboyante, certains diront kitsch. Chez NWR, plus que jamais, chaque plan, chaque détail visuel et sonore […] captive de la première à la dernière seconde avec une générosité rare […]. » Pour le magazine Première c'est une « fable morbide sur une jolie provinciale qui débarque à Los Angeles pour percer dans le milieu de la mode, The Neon Demon est à la croisée des chemins. Un pied dans l’intransigeance mutique, l’autre dans la séduction pure (couleurs qui pètent de partout, filles sublimes sur talons aiguilles…). »

Parmi les critiques les plus négatives, Le Monde rédige « Privilégiant l'esthétique, le cinéaste danois s'acharne avec un brio délirant et parfois répugnant sur l'univers du mannequinat. » Le magazine Le Point, lui, dit : « On était venu voir un film d'horreur radical et prenant, on se retrouve avec un clip chichiteux et mortifère, un conte de fées techno, prétentieux et vaguement provoc'. ». Elisabeth Franck-Dumas écrit dans Libération : « Refn (...) se retrouve figé dans la position du cinglé moraliste en complet de laine, qui se contemple éructer son catéchisme depuis le fond d’un aquarium de miroirs. »

Box-Office

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 1 333 124 $[7] 6
Drapeau de la France France 139 245 entrées[8] 6
Alt=Image de la Terre Mondial 2 293 705 $[7] 8

Distinction

Récompense

Sélections et nominations

Notes et références

  1. Liste des comédiens situé après le générique de fin.
  2. http://www.soundtrack.net/album/the-neon-demon/
    Pour la tracklist avec durées des pistes, voir : https://itunes.apple.com/au/album/neon-demon-bande-originale/id1116153897
    ou http://musicbrainz.org/release/4baafc30-16ff-46e6-85d3-4fd1bf928cbe
  3. « Top 10 2016 », Cahiers du Cinéma no 728,‎ , p. 6 (lire en ligne).
  4. Cyril Béghin "Écrin total", Juin 2016 n°723. p. 31-33. sur le site Cahiers du Cinema.
  5. a et b (en) « The Neon Demon », sur Box Office Mojo (consulté le 5 août 2016)
  6. « The Neon Demon », sur jpbox-office (consulté le 21 juillet 2016)

Liens externes