The Changebook

The Changebook est un réseau social autogéré, présenté comme une alternative à Facebook, lancé le 1er août 2012 par l'association française Médialutte.

Particularités

Voici les principales spécificités de ce réseau social. [1]

Autogestion

The Changebook est un réseau militant directement géré par ses membres, qui peuvent intégrer des équipes diverses ou simplement participer à des discussions portant sur les changements du site, dans un système de démocratie et de volontariat. Des Assemblées Générales ouvertes à toute la communauté sont organisées pour prendre les décisions. [2]

Indépendance

Le réseau est libre et gratuit, mais aussi sans publicité ; les fonds sont alimentés par les dons. Aucune exploitation des données des utilisateurs n'y est faite contrairement à la plupart des autres réseaux sociaux. [3] [4]

Transparence

La transparence est une notion fondamentale de The Changebook : les suivis précis des fonds et de l'évolution du réseau sont libres d'accès à tous ses membres (fils, compte rendus, enregistrements, etc). Ceci dit, chaque utilisateur peut aussi créer des éléments privés (page, blog, photo, etc) dont la confidentialité est réglable sur plusieurs niveaux (personnel, ami, ami d'ami, réseau, public). [5]

Militance

The Changebook se veut un réseau militant, apartidaire mais résolument politique, plutôt de gauche mais surtout anarchiste, vecteur des luttes et alternatives, promouvant des expériences constructives avec l'objectif quotidien de réfléchir tout en pratiquant. On y retrouve donc un contenu surtout écologiste, social et antifasciste mais aussi beaucoup de vidéos, musiques, graphismes et éléments humoristiques. [6]

Conférence

The Changebook propose à ses membres de se retrouver dans des espaces de discussion en ligne, pour s'informer, débattre, organiser des événements. Le réseau propose une fonction de chat directement sur le site, mais aussi des rendez-vous audio ou vidéo sur un canal Mumble . Il existe notamment des « rencontres interactives » thématiques où sont accueillis des invités spécialistes dans un domaine. [8]

Principes

The Changebook est un réseau dit « démocratique et humaniste. » Si le réseau est ouvert à tous, sa communauté est plutôt hostile au système du capitalisme, totalement opposé à la xénophobie, au sexisme et à la promotion de personnages relayant des propos discriminatoires. The Changebook milite en grande partie pour le partage et la liberté et se définit comme « le réseau de tous les acteurs du changement ». [9]

Controverse

La modération de The Changebook, ouverte à la participation et à l'audit [10], fonctionne par le dialogue et la décision collective au cas par cas sur la base d'une Charte humaniste [11] validée par les membres du réseau. Cependant des personnes trouvent sa ligne trop fermée - principalement lorsqu'elles n'y viennent que pour faire la promotion de personnalités reconnues de la fachosphère ou relayer la désinformation qui y règne (complots divers, théorie du genre, thèses racialistes, etc). Ces sujets restent malgré tout ouverts au débat critique sur des parties dédiées du forum interne.

Annexes

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus