The Brave and the Bold

The Brave and the Bold
Éditeur Drapeau des États-UnisDC Comics
Drapeau de la France Panini Comics, Urban Comics
Fréquence Bimensuel #1-117
Mensuel #118-200
Date(s) de publication (vol. 1)
Août–Septembre 1955 – Juillet 1983
(vol. 2)
Décembre 1991 – Juin 1992
(Flash and Green Lantern:...)
Octobre 1999 – Mars 2000
(vol. 3)
Avril 2007-Août 2010
Numéros (vol. 1): 200
(vol. 2 et Flash and Green Lantern:...): 6 chacune
(vol. 3): 35
Personnages principaux Batman
De nombreux personnages de l'Univers DC

Scénariste(s) (vol. 1)
Cary Burkett, Gardner Fox, Bob Haney, Robert Kanigher
(vol. 2)
Mike Grell et Mike Baron
(Flash and Green Lantern:...)
Mark Waid
(vol. 3)
Mark Waid, Marv Wolfman, J. Michael Straczynski

The Brave and the Bold est une série de bande dessinée publiée par DC Comics, de 1955 à 1983. Elle fut suivie d'une mini-série en 1991 et d'une autre en 1999. Le titre a été à nouveau relancé en 2007. L'objectif de la série a varié au cours du temps, mais la caractéristique la plus courante est la présence de personnages faisant équipe à travers l'Univers DC.

Histoire éditoriale

Volume 1

Le premier volume de la série a duré 200 numéros à partir d'août/septembre 1955 jusqu'en juillet 1983[1]. A l'origine, The Brave and the Bold était une série anthologie mettant en vedette des aventures historiques avec des personnages tels que le Silent Knight, le Prince Viking, le Golden Gladiator, et Robin des Bois. Avec le numéro 25, la série a été transformée en titre d'essai pour de nouveaux personnages et concepts, en commençant par la Suicide Squad créée par l'écrivain Robert Kanigher et l'artiste Ross Andru[2]. Gardner Fox et Joe Kubert créèrent une nouvelle version de Hawkman dans le numéro 34 (février–mars 1961). Le personnage reçu son propre titre trois ans plus tard[3],[4].

L'éditeur Julius Schwartz embaucha Gardner Fox et l'artiste Mike Sekowsky pour créer la Ligue de Justice d'Amérique. L'équipe a fait ses débuts dans The Brave and the Bold n°28 (février-mars 1960), et après deux apparitions dans le titre, eu sa propre série[5].

Les numéros 45 à 49 furent consacrés à "Strange Sports Stories". Ils mélangeaient le sport et la science-fiction dans des contes tels que "Challenge of the Headless Baseball Team" et "L'Homme Qui a traversé le Temps". Strange Sports Stories fut relancé plus tard brièvement en tant que titre de DC Comics en 1973, mais ne dura que six numéros[6].

La série fut à nouveau changée au numéro 50 en titre d'équipe (Team-up) entre personnages déjà connus. Avec le numéro 59, The Brave and the Bold prit une nouvelle direction avec l'arrivée de Batman dans le titre[7]. La raison était la popularité de la série télévisée Batman, qui a conduit à la création de la Batmania. Après le numéro 74, The Brave and the Bold devient un titre exclusivement dédié à Batman qui fait équipe avec un autre personnage jusqu'à sa fin, le numéro 200.

L'apparition de l'équipe de Robin, Kid Flash et Aqualad dans le numéro 54 (juin–juillet 1964), par l'écrivain Bob Haney et l'artiste Bruno Premiani, a conduit à la création des Teen Titans[8]. Les trois héros sont apparus par la suite sous le nom de "Teen Titans" dans le numéro 60 (juin–juillet 1965), par Bob Haney et l'artiste Nick Cardy, et ont été rejoints par la jeune sœur de Wonder Woman,  Wonder Girl pour sa première apparition[9].

Le personnage Metamorpho a été créé par Bob Haney et l'artiste Ramona Fradon dans The Brave and the Bold n°57 (décembre 1964–janvier 1965)[10].

Le titre a été le premier à présenter la version de Batman de Neal Adams[11], générant l'intérêt des fans qui conduit le style d'Adams à définir l'image moderne de Batman à ce jour[12]. En outre, Adams mit à jour l'apparence visuelle de Green Arrow par la conception d'un nouveau costume pour le personnage dans le numéro 85 (août–septembre 1969)[13]. Le principal artiste de la seconde moitié du run fut Jim Aparo, en commençant par le numéro 98 (octobre–novembre 1971). Bob Haney a souvent ignoré la continuité en scénarisant des histoires qui contredisent le canon de DC ou qui dépeignent les principaux héros sous de nouveaux caractères[14]. Le numéro 100 (février–mars 1972) met en vedette Batman et "les 4 Célèbres Co-Stars" (Green Lantern, Green Arrow, Black Canary et Robin) dans une histoire de Haney et Aparo[15]. Les numéros 112 (avril–mai 1974) à 117 (février–mars 1975) de la série sont sortis sous le format 100 Page Super Spectacular[16].

Le personnage Nemesis, aussi connu sous le nom de Thomas Tresser, a fait ses débuts dans une histoire secondaire de huit pages dans le numéro 166 (septembre 1980), écrite par Cary Burkett et dessinée par Dan Spiegle[17]. Le personnage de Tresser a été créé par Burkett en 1979 et nommé d'après un acteur avec qui Burkett a cohabité dans le New Hampshire[18].

Alan Brennert écrit quatre numéros de The Brave and the Bold mettant en scène Batman en équipe avec le Creeper, Hawk and Dove[19], le Robin de Terre II[20],[21] et Catwoman[22].

Le dernier numéro du titre met en vedette l'équipe des Batmen de Terre-Un et de Terre-Deux et inclus un aperçu de Batman and the Outsiders, le titre qui remplaça The Brave and the Bold sur le planning de DC et qui devint le prochain travail de Jim Aparo[23].

Volume 2

De décembre 1991 à juin 1992, The Brave and the Bold revient dans une mini-série de six numéros mettant en vedette Green Arrow, la Question et le Boucher[24]. La mini-série a été écrite par Mike Grell et Mike Baron.

Flash and Green Lantern : The Brave and The Bold

Une mini-série de six numéros a été publiée à partir d'octobre 1999 jusqu'en mars 2000. Elle met en vedette le Flash et Green Lantern et est intitulée Flash and Green Lantern: The Brave and the Bold[25]. Cette mini-série a été écrite par Mark Waid et dessinée par Tom Peyer, Barry Kitson et Tom Grindberg. Une édition américaine reliée de cette mini-série a été publié en 2001 (ISBN 1-56389-708-3).

Le titre a de nouveau été utilisé en 2001 pour The Brave and the Bold Annual n°1[26], un one-shot spécial qui réimprime des équipes de l'Âge d'Argent. Le livre a été conçu sous le format d'un "80-Page Giant" dans le style des années 1960 comme si c'était un véritable numéro annual du titre d'origine, qui n'en avait pas eu en 1969.

Volume 3

DC a ressuscité le titre The Brave and the Bold sous forme de nouvelle série en avril 2007[27]. Décidant que ce serait une série avec des équipes aléatoires, et pas une série dédiée à Batman, le premier scénariste fut Mark Waid, qui resta sur le titre pour ses seize premiers numéros. Le premier arc, "Les Maîtres de la Chance", présente Batman faisant équipe avec le Green Lantern Hal Jordan. L'histoire dépeint les personnages joignant leurs forces avec divers autres personnages dans la traque du livre de la Destinée, avec des apparitions de Supergirl, Lobo, Blue Beetle, la Légion des Super-Héros, Adam Strange et les Challengers of the Unknown. Le second arc reprend le fil de la première, mais reste principalement axé sur des histoires indépendantes.

Après le départ de Waid, Marv Wolfman le repris pour une histoire en deux parties, impliquant Supergirl et Raven luttant contre le fils de Triumph, tandis que David Hine et Doug Braithwaite réalisent un arc en quatre numéros mettant en vedette Hal Jordan et le Phantom Stranger. Suite à cela, Dan Jurgens écrivit le numéro 23, avec Booster Gold et Magog. Comme le run de Wolfman, cette période est importante pour ses équipes entre les héros DC et les personnages de Milestone Media. L'écrivain Matt Wayne et l'artiste Howard Porter ont collaboré sur une alliance entre Static et Black Lightning, et Adam Beechen et Roger Robinson en ont écrit une autre avec Hardware et Blue Beetle. Le dernier numéro Milestone était une alliance entre Xombi et le Spectre, par Jean Rozum et Scott Hampton.

En septembre 2009, le titre a été repris par J. Michael Straczynski et l'artiste Jesus Saiz au numéro 27, qui présentait une équipe entre Batman et Dial H For Hero. Tout comme les numéros Milestone, il était prévu pour le run de Straczynski sur cette série, de mettre en valeur les personnages de Red Circle Comics, personnages sous licence Archie Comics. Cette idée a finalement été abandonnée. À la suite du premier numéro, Straczynski a écrit des équipes composées de : Barry Allen et Blackhawk ; le Joker et Atom ; Hal Jordan et le Doctor Fate ; Batman et Brother Power ; Aquaman et Etrigan ; et Barbara Gordon, Wonder Woman et Zatanna, qui a servi d'histoire complémentaire liée au roman graphique d'Alan Moore, Batman : The Killing Joke.

Éditions reliées

Éditions françaises

Volume 1

  • Batman Anthologie Neal Adams : 1967-1969 (Batman Illustrated by Neal Adams Volume 1), Panini Comics, 2007 (ISBN 978-2-3510-0377-0) : Contient The Brave And The Bold vol.1 n°79 à 85 de août 1968 à août 1969.

Flash and Green Lantern: The Brave and The Bold

  • Justice League Saga Hors-Série n°1, Urban Comics, 2015 (ISBN 978-2-3657-7728-5) : Contient Flash and Green Lantern: The Brave and The Bold n°1 à 6

Volume 3

  • 1. Les maîtres de la chance, Collection DC HEROES, Panini Comics, 2008 (ISBN 978-2-8094-0177-6) : Contient The Brave and the Bold vol.3 n°1 à 6.
  • 2. Le livre du destin, Collection DC HEROES, Panini Comics, 2009 (ISBN 978-2-8094-0593-4) : Contient The Brave and the Bold vol.3 n°7 à 12.

Récompenses

La série a remporté le Prix Alley en 1962 pour "la Meilleure Couverture de Comics" (n°42 par Joe Kubert)[28], en 1965 pour "la Meilleure Couverture de Comics" (n°61 de Murphy Anderson)[29], et en 1968 pour "la Meilleure Histoire Complète" ("Track of the Hook" n°79 par Bob Haney et Neal Adams)[30]. Le numéro 28 de la troisième série (l'équipe de Flash et Blackhawk) a été nominé pour un Prix Eisner pour le "Meilleur One-Shot" en 2010[31].

Dans les autres médias

The Superman/Aquaman Hour of Adventure

Un épisode de Superman/Aquaman Hour of Adventure a été intitulé "The Brain, the Brave and the Bold", dans lequel Aquaman se bat contre un super-vilain nommé le "Cerveau".

La Ligue de Justice

The Brave and the Bold a été utilisé comme titre pour un double épisode de la première saison de la Ligue de Justice. Le titre fait référence aux personnages de Flash (Wally West) et Green Lantern (John Stewart). C'est un clin d’œil à la deuxième mini-série qui mettait en vedette Barry Allen et Hal Jordan dans les mêmes rôles.

Batman: The Brave and the Bold

Une série d'animation basée sur le concept de The Brave and the Bold fut diffusée à partir du 14 novembre 2008, et jusqu'au 18 novembre 2011 : Batman : L'Alliance des héros. Les caractéristiques de la série est de présenter Batman en équipe avec les différents personnages de l'Univers DC, comme la première série de comics[32]. Le ton de la série est nettement plus léger que celui des précédentes : Batman et The Batman.

Arrow

Le huitième épisode de la troisième saison de Arrow s'intitule The Brave and the Bold (traduit en français sous le titre "Le Courage et l'Audace"). L'épisode est un crossover avec The Flash et dispose d'une équipe regroupant les personnages principaux des deux séries.

Références

  1. (en) « The Brave and the Bold », sur comics.org (consulté le 12 août 2018)
  2. Alex Irvine et Hannah, ed. Dolan, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle, London, United Kingdom, Dorling Kindersley, (ISBN 978-0-7566-6742-9), « 1950s », p. 95 :

    « In "The Three Waves of Doom", a story that filled The Brave and the Bold #25, writer Robert Kanigher and artist Ross Andru introduced the Suicide Squad, a band of World War II-era military misfits. »

  3. McAvennie, Michael "1960s" in Dolan, p. 102: "DC's...renaissance soared to new heights with the return of Hawkman and Hawkgirl. Writer Gardner Fox and artist Joe Kubert...ushered in a pair of Winged Wonders that, costumes aside, were radically different from their Golden Age predecessors."
  4. Les Daniels, DC Comics: Sixty Years of the World's Favorite Comic Book Heroes, New York, New York, Bulfinch Press, (ISBN 0-8212-2076-4), « The Silver Age Applying a Fine Shine », p. 130 :

    « Hawkman took a little longer to get off the ground. He showed up initially in The Brave and the Bold #34 (February/March 1961), but had to wait three years for Hawkman #1 (April–May 1964). »

  5. McAvennie "1960s" in Dolan, p. 99: "Editor Julius Schwartz had repopulated the [superhero] subculture by revitalizing Golden Age icons like Green Lantern and the Flash..He recruited writer Gardner Fox and artist Mike Sekowsky, and together they came up with the Justice League of America, a modern version of the legendary Justice Society of America from the 1940s."
  6. (en) « Strange Sports Stories, DC, 1973 Series », sur comics.org (consulté le 12 août 2018)
  7. McAvennie "1960s" in Dolan, p. 115: "By issue #50, The Brave and the Bold developed into the ultimate team-up book. The Brave and the Bold #59 added one final element to the team-up theme, when writer Bob Haney and artist Ramona Fradon partnered Batman with Green Lantern."
  8. McAvennie "1960s" in Dolan, p. 111: "They were never given a team name when scribe Bob Haney and artist Bruno Premiani spun them against Mister Twister. However, this first team-up of Robin, Kid Flash, and Aqualad came to be classically regarded as the inaugural story of the Teen Titans."
  9. McAvennie "1960s" in Dolan, p. 115: "Writer Bob Haney and artist Nick Cardy added another member to the ranks of the newly formed Teen Titans: Wonder Girl."
  10. McAvennie "1960s" in Dolan, p. 114: "Scribe Bob Haney and artist Ramona Fradon were truly in their element...Haney and Fradon's collaborative chemistry resulted in [Rex] Mason becoming Metamorpho."
  11. (en) Bob Haney, Neal Adams, "The Track of the Hook" The Brave and the Bold n°79, DC Comics, août–septembre 1968
  12. Matt Forbeck et Alastair, ed. Dougall, Batman: A Visual History, London, United Kingdom, Dorling Kindersley, (ISBN 978-1465424563), « 1960s », p. 98 :

    « Artist Neal Adams started a long association with Batman, applying his modern style to the tales. »

  13. McAvennie "1960s" in Dolan, p. 134: "Artist Neal Adams targeted the Emerald Archer for a radical redesign that ultimately evolved past the surface level...the most significant aspect of this issue was Adams' depiction of Oliver Queen's alter ego. He had rendered a modern-day Robin Hood, complete with goatee and mustache, plus threads that were more befitting an ace archer."
  14. Michael Eury, « The Batman of Earth-B: The Caped Crusader's Bravest and Boldest Writer, Bob Haney », Back Issue!, Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, no 66,‎ , p. 2–5
  15. Michael Eury, « The Brave and the Bold », Back Issue!, Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, no 69,‎ , p. 25–29
  16. Michael Eury, « A Look at DC's Super Specs », Back Issue!, Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, no 81,‎ , p. 23
  17. John Trumbull, « Nemesis Balancing the Scales », Back Issue!, Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, no 64,‎ , p. 69–75
  18. Deanna Isaacs, « Nemesis vs. Politics as Usual - Gadfly, former actor, and superhero model Tom Tresser is back, calling on the creative class to claim their piece of the pie. » [archive du ], Chicago, Illinois, Chicago Reader, (consulté le 22 janvier 2012) : « Tom Tresser, the square-jawed, blond comic-book hero, was created in 1979, when Tom Tresser, the meeker, balder actor, was working at the Merrimack Valley Theatre in Manchester, New Hampshire, and rooming with writer Cary Burkett. Burkett got an assignment from DC Comics to create a new character and came up with Nemesis, a master of martial arts and disguise, who needed a daytime alias. Burkett's Tom Tresser became a mild-mannered, Shakespeare-quoting former FBI agent. »
  19. Rob Kelly, « The Alan Brennert Interview », Back Issue!, Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, no 84,‎ , p. 53
  20. Manning, Matthew K. "1980s" in Dougall, p. 140: "Alan Brennert and artist Jim Aparo pulled out all the stops to please fans of the Golden Age in this memorable tale."
  21. Colin Smith, « On Alan Brennert and Jim Aparo’s Batman story, 'Interlude on Earth-Two' » [archive du ], Sequart Organization,
  22. Manning "1980s" in Dougall, p. 144: "The romance between the Earth-Two Batman and Catwoman was examined in this tale by writer Alan Brennert and penciller Joe Staton."
  23. Manning, Matthew K. "1980s" in Dolan, p. 202 "Despite being the final issue of this particular series, the book wasn't closed on Batman's team-ups. Although Batman was through working with partners, it was time to think bigger, and in a special sixteen-page preview insert written by Barr and with art by Jim Aparo, the Outsiders debuted. A super-hero team of Batman's own creation, the Outsiders would soon star alongside Batman in the new monthly series Batman and the Outsiders."
  24. (en) « The Brave and the Bold, DC, 1991 Series », sur comics.org (consulté le 12 août 2018)
  25. (en) « Flash & Green Lantern: The Brave and the Bold, DC, 1999 Series », sur comics.org (consulté le 12 août 2018)
  26. (en) « The Brave and the Bold Annual, DC, 2001 Series », sur comics.org (consulté le 12 août 2018)
  27. Cowsill, Alan "2000s" in Dolan, p. 329 "Writer Mark Waid and artist George Pérez teamed up to relaunch one of DC's best-loved titles, The Brave and the Bold."
  28. « 1962 Alley Awards » [archive du ], Hahn Library Comic Book Awards Almanac
  29. « 1965 Alley Awards » [archive du ], Hahn Library Comic Book Awards Almanac
  30. « 1968 Alley Awards » [archive du ], Hahn Library Comic Book Awards Almanac
  31. JK Parkin, « Asterios Polyp, Urasawa, Irredeemable, Unwritten top the 2010 Eisner nominations » [archive du ], Comic Book Resources,
  32. « Backstage - Interviews - Press Q&A » [archive du ], Worldsfinestonline.com, n.d.