Théorie financière

Théorie financière

La théorie financière est le socle minimal sur lequel s'entendent la plupart des économistes internationaux lorsqu'ils sont libres de pouvoir s'exprimer en matière financière.

Présentation

Elle résulte d'une part de la théorie économique (par exemple: le Triangle d'incompatibilité de Robert Mundell) et d'autre part des pratiques financières comme fondement de besoins et ressources dépassant les textes, produits et services existants en un moment T sur le marché. Ainsi le triptyque SLR (Sécurité, Liquidité, Rendement) est l'un des fondamentaux de la théorie financière lorsqu'elle s'intéresse aux acteurs et aux modes d'investissements des épargnants.

La théorie financière s'imprègne de la théorie économique jusqu'à ne jamais pouvoir ou oser la contredire, mais elle développe ses propres modèles à moins que certains postulats de la théorie économique s'avèrent du domaine de la théorie financière plus que de la théorie économique (Modèle Black-Scholes, Morton, par exemple...).

C'est sans doute dans la théorie financière que se trouve d'ailleurs les plus grands rapprochements entre macro et micro économie, l'extrapolation des très nombreuses innovations financières de la décennie 1995-2005 fécondant l'analyse des théoriciens.

Ainsi, lors de crises financières internationales majeures impliquant des risques souverains à forte probabilité de répercussion sur les marchés (Amérique latine, Russie, et jusqu'aux Subprime américaines de 2007). La "communauté financière" a su inventer ou adapter son modèle économique en diluant un risque majeur comme source de gains élevés pour l'avenir!

La théorie financière, quoique distincte de la théorie économique, en est proche ainsi que de la théorie monétaire, autre subdivision relativement autonome.