Théâtre gallo-romain d'Alba-la-Romaine

Théâtre gallo-romain d'Alba-la-Romaine
CaveaAlba-la-romaine.jpg
Présentation
Type
Propriétaire
Département
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
44° 33′ 40″ N, 4° 36′ 10″ E
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le théâtre gallo-romain est un théâtre gallo-romain situé en France sur la commune d'Alba-la-Romaine, dans le département de l'Ardèche en région Rhône-Alpes[1].

Il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 10 juillet 1959.

Description

Le théâtre antique d’Alba Helviorum, chef-lieu de la civitas des Helviens, est un théâtre gallo-romain, le premier dans son genre dans la province de Gaule narbonnaise. Le théâtre antique d' Alba la romaine est d’une capacité de six mille places assises, et pouvait accueillir un sixième de la population de la civitas Helviorum estimée à quarante mille habitants[2].

Dans la première version du monument, à proscenium court, deux types de gradins ont été construits : une partie inférieure à gradins de pierre du même type que ceux des théâtres latins et, pour la partie supérieure, sur une pente plus douce, des gradins en bois moins élevés et plus profonds, qui permettaient l'assise en tailleur propre aux populations celtes. Cette configuration indique que deux types de population assistaient simultanément au spectacle : assise sur les gradins classiques, une partie de la population déjà latinisée, et, sur les gradins supérieurs, la population autochtone celte assise en tailleur à la mode gauloise[3].

Localisation

Le théâtre[4] est situé sur la commune d'Alba-la-Romaine, dans le département français de l'Ardèche. Situé à la limite orientale de la ville[5], il est proche des aires à portiques, du temple et du forum dans l'ensemble du Site archéologique d'Alba-la-Romaine. Il est desservi par deux voies ainsi qu'une aire de circulation à l’ouest.

Historique

Découvert en 1819-1822, le théâtre a fait l'objet d'un vingtaine de campagnes de fouilles depuis 1872.

L'édifice théâtral a été partiellement dégagé en 1945 et le théâtre a été classé au titre des monuments historiques en 1959[6].

Le dégagement total de la cavea date de 1982. La stabilisation du monument et une rénovation partielle des gradins ont permis par la suite d'accueillir du public pour des animations et des spectacles[7].

L'état du site nécessite cependant la poursuite des travaux de restauration [8].

Annexes

Articles connexes

Références