Théâtre antique de Vendeuil-Caply

Théâtre antique de Vendeuil-Caply
Vendeuil-Caply théâtre antique 2.jpg

Vue d'ensemble.

Présentation
Type
Destination actuelle
monument archéologique
Propriétaire
département
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
La Vallée Saint-Denis
Coordonnées
49° 36′ 29″ N, 2° 18′ 02″ E
Localisation sur la carte des Hauts-de-France
voir sur la carte des Hauts-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Oise
voir sur la carte de l’Oise
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le théâtre antique de Vendeuil-Caply est un ancien édifice de spectacle romain situé à Vendeuil-Caply, dans l'Oise en région Hauts-de-France. Le théâtre fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Historique

Le Calmont comportait certainement un oppidum (camp fortifié gaulois). Des traces de défense artificielles y ont été observées, mais les recherches décisives restent à effectuer. C'est donc dans la vallée Saint-Denis que s'installera l'essentiel de la ville gallo-romaine. La surface occupée par celle-ci correspond à peu près à la surface d'un rectangle de 1200 mètres de longueur et à une largeur supérieure à 1000 mètres.

Le texte le plus ancien faisant état des vestiges du site remonte à la fin du XVIe siècle. Il s'agit d'un rapport rédigé en 1574 à la demande du Prince de Condé, Seigneur de Breteuil.

Au XVIIe siècle, le site est surnommé « Pérou des Antiquaires » tant on y trouve d'objets pour enrichir les collections de certains cabinets privés, tel celui de Sully, seigneur de Vendeuil. C'est Louvet, un historien de la région qui le premier observa dans les champs de céréales le tracé des rues. Au début du XIXe siècle, Jacques Cambry, premier préfet de l'Oise et féru d'histoire, y fit faire des recherches. On lui doit les premières gravures et descriptions de mobilier ainsi que quelques observations au sol. En 1843, l'abbée Devic publie une importante étude, bien commentée et complétée d'un plan de ses observations. Quoiqu’imprécis, on distingue sur ce plan : la voie de Beauvais à Amiens, la colline du Catelet et la Vallée Saint-Denis. On y note l'emplacement du grand théâtre, l'existence d'un bosquet attestant que ce fut là le dernier endroit de la ville antique à être remis en culture. Des recherches fragmentaires se poursuivirent jusqu'à la veille de la première guerre mondiale où fut signalée l'existence d'un théâtre et de thermes. C'est un cliché aérien, réalisé par l'IGN, en 1955 qui est à l'origine des recherches menées sur le terrain dès 1956. Ce cliché a été complété par ceux de Roger Agache et de François Vasselle. La compilation de ces vues aériennes, les observations réalisées au sol et les sondages ont donné l'opportunité des premières fouilles archéologiques en 1956. Ces fouilles menées sans discontinuité durant trente années, de 1956 à 1986, sous la direction de Gérard Dufour ont permis des découvertes importantes, d'abord sur le petit théâtre puis sur le grand théâtre, avec l'aide précieuse de l'association des amis de Vendeuil-Caply. Ces travaux ont permis d'exhumer des bâtiments qui nous sont permis de voir encore aujourd'hui. Un musée archéologique, d'abord situé sur Breteuil, est maintenant l'objet d'un ambitieux projet sur Vendeuil-Caply pour une ouverture prévue en 2011.

La colline du Catelet, au nord, est l'un des ensembles les plus remarquables du site. Un camp romain probablement de l'époque césarienne, occupe une surface d'environ 10 hectares. Il est muni d'une porte, titulus, et possède un système complexe de défenses secondaires. Une double voie enterrée permettait son ravitaillement.

En 2007, dans le cadre des lois portant sur la décentralisation, le Conseil général de l'Oise a confirmé son intérêt pour le théâtre gallo-romain de Vendeuil-Caply qu'il s'est vu attribuer en pleine propriété par l'État[2]. En 2010, est érigé un Musée dont l'instigateur est la Communauté de Communes des Vallées de la Brêche et de la Noye. Celui-ci se situe à deux cents mètres du théâtre. Son inauguration est prévue pour le second semestre 2011. Le Musée est ouvert au public depuis le 4 juin 2011.

Description

Situé à 2,5 kilomètres au sud du bourg de Breteuil, entre la route de Beauvais et celle de Saint-Just-en-Chaussée, le site antique de Vendeuil-Caply s'étend sur près de 130 hectares (extension maximale des structures repérées par l'archéologie aérienne) et également une partie des communes limitrophes de Beauvoir et de Saint-André-Farivillers.

Le petit théâtre, partiellement fouillé, est une construction modeste. Son plan se présente sous forme d'un demi-cercle prolongé de deux droites parallèles. Son diamètre est d'environ 73 mètres. La partie inférieure de la cavea (demi-cercle des gradins) et l'orchestra (zone centrale du théâtre) étaient excavés dans le sol naturel (craie), tandis que le reste de la cavea reposait sur un remblai que maintenait extérieurement le mur périphérique. Il est probable que seul le bas de cette cavea comportait des gradins, le reste n'étant peut-être qu'une pente herbeuse. La construction de ce monument serait datable du quart du Ier siècle apr. J.-C.

Annexes

Articles connexes

Notes et références