Terrorisme en 2011

L'année 2011 est marquée par 5 065 attentats ayant fait 8 176 victimes[1].

Événements

Janvier

Février

Mars

  • 21 mars 2011, Allemagne : Devant l'aéroport de Francfort, un islamiste tire sur un car transportant des soldats américains, 2 morts[3]
  • 23 mars 2011, Israël : Attentat à la gare routière de Jérusalem, une bombe explose près d'un autobus et fait 2 morts et 31 blessés[4]. L'une des victimes, âgée de 14 ans, meurt des suites de sa blessure, six ans après.

Avril

Mai

Juin

  • 13 juin 2011, Pakistan : Un kamikaze déclenche ses explosifs, en tentant d'entrer dans une banque d'un quartier commercial d'Islamabad.
  • 19 juin 2011, Irak : Attentat contre un convoi de l'ambassade de France à Bagdad.
  • 21 juin 2011, Afghanistan : 2 civils tués par un attentat visant un gouverneur.
  • 21 juin 2011, Irak : 25 tués dans un double attentat au sud de Bagdad.
  • 22 juin 2011, Somalie : Un attentat à la bombe fait 4 morts et 7 blessés à Mogadiscio.

Juillet

Août

  • 15 août 2011, Irak : 74 morts et plus de 300 blessés dans dix villes irakiennes lors d'attaques simultanées[8].
  • 25 août 2011, Mexique : Attaque au casino Royale de Monterrey, attribuée au cartel de Los Zetas, à l'aide d'armes de guerre, de grenades, puis incendie, 53 morts.

Septembre

Octobre

  • 29 octobre 2011, Afghanistan : 17 morts, dont 13 soldats américains tués à Kaboul dans un attentat contre leur camion ; quelques jours avant 3 militaires australiens ont été aussi tués[9].

Novembre

Décembre

  • 13 décembre 2011, Belgique : Nordine Amrani tue 5 personnes, dont lui-même, et en blesse plus de 120 Place Saint-Lambert à Liège à l'aide de grenades et d'un FN FAL.
  • 13 décembre 2011, Italie : Attentat à connotation raciste à Florence. Gianluca Casseri, sympathisant de l'extrême droite italienne, tire à l'aide d'un revolver .357 Magnum sur des vendeurs ambulants sénégalais avant de retourner son arme contre lui, faisant 3 morts (dont le tireur) et 3 blessés.
  • 25 décembre 2011 : Attentats contre des églises du Nigeria revendiqués par Boko Haram.

Notes et références

Notes

Références