Terrorisme en 1970

Au cours de l'année 1970, les tensions en Irlande du Nord font vingt-neuf morts, dont dix-neuf civils[1].

Événements

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

  • , Italie : le train reliant Palerme à Turin est volontairement déraillé par la 'Ndrangheta à Gioia Tauro, vraisemblablement à l'aide d'explosifs. Le bilan est de six morts et soixante-six blessés[réf. nécessaire].

Août

Septembre

Octobre

  • , Canada : le Front de libération du Québec enlève le commissaire commercial britannique James Richard Cross[1].
  • , Canada : le Front de libération du Québec enlève le vice-premier ministre et ministre du Travail québécois, Pierre Laporte[1].
  • , Canada : à la suite de la vague de violences commises par le Front de libération du Québec, le gouvernement canadien autorise la police à arrêter cinq cents personnes suspectées d'appartenir au FLQ, ce qui met fin aux violences.[1].
  • , Canada : Pierre Laporte est retrouvé mort dans le coffre d'une voiture sur un terrain vague. L'annonce de sa mort a été faite la veille par le Front de libération du Québec[1].

Novembre

Décembre

Notes et références

Notes

  1. Devant United States Army, on utilise l'article défini « la » parce que « United », en phonétique /ju:naitid/, commence par une diphtongue. Par exemple, on dit « le yo-yo » ou « le ouistiti ».

Références

  1. a, b, c, d, e et f (en) Barry Rubin et Judith Colp Rubin, Chronologies of Modern Terrorism, Abingdon-on-Thames, Routledge, , 405 p. (ISBN 978-0765620477, lire en ligne)
  2. « Carrefour du 23 février 1970 : Coronado SR330 », sur rts.ch, RTS, (consulté le 19 septembre 2016)
  3. « Les principales explosions meurtrières aux Etats-Unis depuis 1970 », sur lesoir.be, Le Soir, (consulté le 23 septembre 2016)

Articles connexes