Terre de Graham

Partie nord de la terre de Graham et îles environnantes :
1 Péninsule Antarctique, 2 île James Ross, 3 île d'Urville, 4 île Joinville, 5 île Dundee, 6 île Snow Hill, 7 île Vega, 8 île Seymour, 9 île Andersson, 10 île Paulet, 11 île Lockyer, 12 île Eagle, 13 île Jonassen, 14 île Bransfield, 15 île Astrolabe, 16 île Zigzag.

La terre de Graham est une région de la péninsule Antarctique située au nord d'une ligne reliant le cap Jeremy au cap Agassiz.

Historique

Son nom lui a été en donné en l'honneur de Sir James Robert George Graham, Premier lord de l’Amirauté britannique à l’époque où l’expédition de John Biscoe explorait la partie occidentale de l'actuelle terre Graham en 1832, y débarquant le [1].

Après quelque confusion entre les noms donnés respectivement par les Britanniques — terre de Graham — et les Américains — terre de Palmer, un accord est intervenu en 1964 entre l’UK-APC britannique et l’Advisory Committee on Antarctic Names américain, donnant le nom de péninsule Antarctique à l'ensemble de la péninsule, et les noms de terre de Graham et terre de Palmer à ses parties nord et sud.

Cette région est la plus septentrionale et la moins glacée de l’Antarctique ; pour cette raison, cette terre et les îles proches accueillent de nombreuses bases scientifiques, tout comme les îles Shetland du Sud, situées à une centaine de kilomètres plus au nord, au-delà du détroit de Bransfield.

Galerie

Notes et références

  1. E. Pariset, Vers la terre polaire australe, Rey, , p. 31

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

Philippe Cardis & Michel Franco, Terre de Graham. Expédition Mer-Montagne en Antarctique, Paris, Arthaud, 1984.