Terebești

Terebești
Noms locaux
(ro) Terebești, (de) Terebesch
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Terebești ()
Superficie
54,41 km2
Altitude
120 m
Coordonnées
47° 40′ 20″ N, 22° 43′ 56″ E
Terebesti jud Satu Mare.png
Démographie
Population
1 750 hab. ()
Densité
32,2 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Mariana Nicoleta Avorniciți () (depuis )
Contient les localités
Terebești (), Aliza (), Gelu (en), Pișcari ()
Identifiants
Code postal
447320
Site web

Terebești (Krasznaterebes en hongrois, Terbesch en allemand) est une commune roumaine du județ de Satu Mare, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-ouest.

Géographie

La commune de Terebești est située dans le centre du județ, sur la rive droite de la Crasna, dans la plaine du Someș, à 16 km à l'ouest d'Ardud, à 22 km au nord-est de Carei et à 24 km au sud-ouest de Satu Mare, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des quatre villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Aliza (39) ;
  • Gelu (436) ;
  • Pișcari (466) ;
  • Terebești (637), siège de la commune.

Histoire

La première mention écrite du village de Terebești date de 1215 et le village de Pișcari est mentionné en 1332. Les deux autres villages de Aliza et Gelu sont nés en 1921, avec la réforme agraire née de l'expropriation des grands domaines des nobles hongrois[2].

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire. Elle appartenu à la famille Drágfi durant tout le Moyen Âge. Au XVIIIe siècle, elle passe dans les domaines des Károlyi qui favorisent l'implatation de colons d'origine allmemande[3].

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Terebești intègre le comitat de Szatmár (Szatmár vármegye).

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie au Traité de Trianon.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944. À la fin de la guerre, 144 habitants d'origine allemande sont déportés vers l'URSS[3]. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale au traité de Paris en 1947.

Politique

Le Conseil Municipal de Terebești compte 11 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Gavril Dan Vinț (PNL) a été élu maire de la commune[4].

Élections municipales de 2008[5]
Parti Nombre de conseillers
Parti conservateur 3
Parti national libéral (PNL) 2
Parti démocrate-libéral (PD-L) 2
Parti social-démocrate (PSD) 2
Parti tsigane Pro Europa 1
Parti de la Nouvelle Génération - Chrétien-démocrate 1

Religions

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[6] :

Démographie

En 1910, à l'époque austro-hongroise, la commune comptait 1 589 Roumains (61,49 %), 797 Hongrois (30,84 %) et 169 Allemands (6,54 %)[7],[1].

En 1930, on dénombrait 2 422 Roumains (75,95 %), 523 Hongrois (16,40 %), 150, Allemands (4,70 %), 73 Tsiganes (2,29 %) et 20 Juifs (0,63 %)[1].

En 1956, après la Seconde Guerre mondiale, 2 632 Roumains (79,69 %) côtoyaient 549 Hongrois (16,62 %), 121 Tsiganes (3,66 %) et 1 Allemand[1].

En 2002, la commune comptait 1 061 Roumains (67,23 %), 376 Tsiganes (23,82 %), 101 Hongrois (6,40 %) et 36 Allemands (2,28 %) [6]. On comptait à cette date 601 ménages et 648 logements[8].

Évolution démographique
1880 1890 1900 1910 1920 1930 1941 1956 1966
1 9802 3102 6692 5842 5583 1893 3163 3033 043
1977 1992 2002 2007 - - - - -
2 5081 7481 5781 586[9]-----

Économie

L'économie de la commune repose sur l'agriculture et l'élevage.

Communications

Routes

Terebești est située sur la route régionale DJ194 qui la relie à Ghilvaci, à Moftin et à la route nationale DN19 Carei-Satu Mare à l'ouest ainsi qu'à Gelu et à la nationale DN19A (Route européenne 81) Satu Mare-Zalău à l'est. La route DJ108L mène au sud vers Craidorolț.

Voies ferrées

Terebești est desservie par la ligne des chemins de fer roumains (Căile Ferate Române) Carei-Ardud-Șomcuta Mare.

Lieux et Monuments

  • Terebești, église orthodoxe datant de 1862[10].
  • Terebești, église catholique romaine datant de 1838[10].
  • Pișcari, église orthodoxe St Nicolas datant de 1827[11].

Notes et références

  1. a b c et d (hu) Recensements de 1850 à 2002
  2. Site du judet, culture
  3. a et b (ro) Histoire de Terebesti
  4. (ro) Liste des maires élus en 2008
  5. (ro) Résultats des élections municipales de 2008
  6. a et b (ro) Statistiques officielles du recensement de 2002
  7. Jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale, il n'existait pas de nationalité juive ou tsigane, c'est pourquoi de nombreux habitants juifs, de culture allemande et le plus souvent germanophones, se déclaraient allemands, à ne pas confondre avec les communautés allemandes (principalement d'origine souabe) installées en Transylvanie, les statistiques de l'Entre-deux guerres permettent de faire la distinction
  8. (ro) Informations diverses sur la commune
  9. La population de Terebești en 2007 sur le site de l'Institut National de Statistiques de Roumanie
  10. a et b Lieux de culte en Roumanie
  11. (ro) Histoire de Piscari

Liens externes

  • Carte du județ de Satu Mare