Tenryūji-bune

Tenryūji-bune

Les Tenryūji-bune (天竜寺船?) sont deux navires marchands japonais lancés en 1342 pour commercer avec la dynastie Yuan afin de lever des fonds pour la construction du Tenryū-ji. La mission est approuvée par le shogunat Muromachi et les navires confiés au commandement d'un commerçant de Hakata-ku nommé Shihon (至本?) à la condition qu'il donne 5 000 kanmon (équivalent à 5 000 000 de mon) au temple, quel que soit le succès commercial de la mission.

Source

Kōjien, 6e édition

Source de la traduction