Taisnières-en-Thiérache

Taisnières-en-Thiérache
Taisnières-en-Thiérache
Taisnières-en-Thiérache,
mairie et tour de l'église.
Blason de Taisnières-en-Thiérache
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Avesnes-sur-Helpe
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de l'Avesnois
Maire
Mandat
Claude Connart
2020-2026
Code postal 59550
Code commune 59583
Démographie
Gentilé Taisniérois, Taisniérois
Population
municipale
466 hab. (2017 en augmentation de 4,02 % par rapport à 2012)
Densité 55 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 08′ 48″ nord, 3° 48′ 51″ est
Altitude Min. 131 m
Max. 191 m
Superficie 8,5 km2
Élections
Départementales Canton d'Avesnes-sur-Helpe
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Taisnières-en-Thiérache
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Taisnières-en-Thiérache
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Taisnières-en-Thiérache
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Taisnières-en-Thiérache

Taisnières-en-Thiérache est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie

L'Helpe majeure à Tasnières

Taisnières en Thiérache se situe dans le sud-est du département du Nord (Hainaut) en plein cœur du Parc naturel régional de l'Avesnois. L'Avesnois est connu pour ses prairies, son bocage et son relief un peu vallonné dans sa partie sud-est (début des contreforts des Ardennes), dite "petite Suisse du Nord".

Taisnières en Thiérache fait partie administrativement de l'Avesnois, historiquement du Hainaut et ses paysages rappellent la Thiérache. Le village est traversée par l'Helpe Majeure.

La commune se trouve à 96 km de Lille (Préfecture du Nord), à 110 km de Bruxelles (Belgique), à 128 km de Reims (Marne), à 47 km de Valenciennes et Mons (B), à 65 km de Charleroi (B), à 22 km de Maubeuge, à 10 km d'Avesnes-sur-Helpe (Sous-Préfecture) et à 5 km de Maroilles. La Belgique se trouve à 25 km. Le département de l'Aisne se trouve à 10 km.

Environnement

La richesse naturelle de la commune est en partie liée aux reliques de bocage et à la présence de l'Helpe Majeure. Elle se situe dans un environnement plus végétalisé que la moyenne départementale.

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Taisnières-en-Thiérache
Noyelles-sur-Sambre Dompierre-sur-Helpe
Taisnières-en-Thiérache
Maroilles Grand-Fayt Marbaix

Toponymie - Etymologie

Taisnières : Le nom de la commune est attesté sous les formes Taisenerias (921)[1], Tasnerias (1131), Taynières (1186), Tesneriis (1237), Taisnières (1245), Tesnières (1258), Taisnières (1349), puis Taisnières les Maroilles au XVe siècle et Taisnières en Pirasse en 1635.

Tire son nom de l'ancien nom du blaireau, taisson en ancien français, issu du bas latin taxo(nem), suivi du suffixe -aria, au pluriel, qui indique une présence, appliquée à la toponymie, d'où également les toponymes Taisnières-sur-Hon (Nord), Tannières (Aisne), etc[2]. Ces formations toponymiques sont précoces comme l'indique l'absence d'article défini. Le sens initial a dû être « repaire du blaireau »[2], l'ancien français taisniere étant un dérivé en -iere (> -ière) de l'ancien français taisson qui signifie « blaireau »[3], terme issu du celtique (gaulois tasco-, tacso-, taxo-) ou du germanique.

Signification: Lieu où il y a des "blaireaux", « retraite des blaireaux ».

Il s'agit d'une ancienne forme du mot tanière[4], au pluriel.

Thiérache : Attestée sous la forme Teoracoi pago au VIIe siècle. Du nom germanique Theuderacius , celui à qui avait été confiée la charge du pagus, plus suffixe -ia.

Histoire

  • Le bourg, qui appartenait aux terres de Saint Humbert - comme celui de Maroilles -, dépendait de l'abbaye de Maroilles fondée par le dit-saint.
  • Charles III en 921 offre le bourg et ses dépendances aux moines avant que la commune en 1186 devienne une des paroisses du décanat d'Avesnes.
  • Une charte, dite "loi des villages de Saint-Humbert" - en 1245 - attribue ou confirme certains privilèges donnés aux habitants, consentis par les moines de Maroilles et leurs vassaux, sous forme d'une franchises communales ; et, bien qu'une sentence ("escrit des pasturaiges" ou écrit des pâtures) arbitrale de l'évêque Guy ait fixé - également en 1245 - les droits et devoirs de l'abbaye, les Taisnièrois ont dû jusqu'à la Révolution française souvent défendre leurs droits en justice, contre les moines.
  • Plans du cadastre du Consulat de Taisnières en Thiérache : site internet des Archives départementales du Nord
  • Plans du cadastre napoléonien (1813 et 1868) de Taisnières en Thiérache : site internet des Archives départementales du Nord
Monument aux morts

Héraldique

Blason ville fr Taisnières-en-Thiérache.svg

Depuis le 12/01/2010, les armes de Taisnières-en-Thiérache se blasonnent ainsi : Taillé : au premier de sinople à la cloche d'or brochant sur une crosse du même, au second d'azur aux deux roues de moulin rangées en barre ; à la barre ondée d'argent chargée des lettres capitales à plomb P, D et V de gueules, brochant sur la partition.[5]'

Politique et administration

Titulaires de la fonction de maire de Taisnières-en-Thiérache
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Pierrette Delevaque ()7 ans
Claude Connart ()[6]
(né le )
En cours12 ans et 5 mois sans étiquette

Population et société

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2017, la commune comptait 466 habitants[Note 1], en augmentation de 4,02 % par rapport à 2012 (Nord : +0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
907921998981972951895888885
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
865853860768756731715696646
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
658636619605536609607626584
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
607605530495516497512466464
2017 - - - - - - - -
466--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Taisnières-en-Thiérache en 2007 en pourcentage[11].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
0,4 
6,4 
75 à 89 ans
8,4 
11,6 
60 à 74 ans
11,4 
28,5 
45 à 59 ans
21,7 
17,7 
30 à 44 ans
18,3 
16,1 
15 à 29 ans
21,7 
19,3 
0 à 14 ans
18,3 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[12].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Santé

Culte

Enseignement

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 667a-b
  2. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, op. cit.
  3. CNRTL, ibidem
  4. Site du CNRTL : étymologie du mot "tanière"
  5. http://www.labanquedublason2.com/lecture_fiche_commune.php3?page=f59583
  6. « Taisnières-en-Thiérache : Claude Connart réélu maire à l’unanimité », La Voix du Nord,  : « Claude Connart, maire sortant, s’est déclaré candidat à sa réélection. Aucune autre personne ne se déclarant, au terme du dépouillement, Claude Connart a été élu maire à l’unanimité. »
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. « Évolution et structure de la population à Taisnières-en-Thiérache en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  13. Association régionale des amis des moulins du Nord-Pas-de-Calais - Notice sur le moulin à eau