Taïfa

Articles principaux : Al-Andalus et Histoire d'al-Andalus.
L’époque des taïfas : al-Andalus morcelé en 1037

Une taïfa (arabe : طائفة) ou royaume de taïfa (arabe : ملوك الطوائف) est un royaume musulman indépendant formé après la dissolution du Califat de Cordoue en 1031 situé dans l'Espagne médiévale.

Situation géostratégique

Le roi d’une taïfa est parfois faible d'un point de vue militaire et économique, et souvent concurrent de ses voisins. Al-Andalus est alors morcelée et divisée. La situation s’inverse par rapport au califat, ce sont des colonnes chrétiennes qui effectuent cette fois des chevauchées pour tirer butin, otages, prisonniers ou encore, soumettre les taïfas frontalières aux royaumes chrétiens à payer un « paria » (tribut). Les États chrétiens étant en cours de formation, ils ne pouvaient annexer les territoires après une victoire. Ils emportaient donc le butin ou la promesse de tribut en laissant le souverain local sur place.

C’est une époque de division entre musulmans en al-Andalus, la fitna sévit alors même si les périodes de taïfa sont particulièrement dynamiques sur le plan culturel et artistique.

Classement des taïfas

Les taïfas sont classées selon l'origine ethnique de leur dirigeant et non de leur population, souvent diverse. Les trois origines des dirigeants sont :

Il y a une rivalité entre les taïfas d'origine arabo-andalouses et les taïfas d'origine berbères[1].

Les trois époques des taïfas

Au cours de l'histoire d'al-Andalus, il y eut trois époques d'anarchies où les différents royaumes, appelés taïfas, luttaient entre eux :

Notes et références

  1. Rachel Arié, Études sur la civilisation de l'Espagne musulmane, Brill Archive, 1990, p. 17

Voir aussi

Articles connexes

Articles génériques
Autres articles