TNT Sat

TNT Sat
logo de TNT Sat

Création
Dates clés Phase de test :
Commercialisation : Septembre 2007
Fondateurs Canal+ Distribution
Forme juridique SAS
Slogan La TNT gratuite par le satellite
Siège social Issy-les-Moulineaux
Drapeau de France France
Actionnaires Groupe Canal+
Activité Opérateur de télécommunications
Produits Télévision par satellite
Société mère Groupe Canal+
Site web www.tntsat.tv

TNT Sat est un bouquet français de télévision par satellite du Groupe Canal+, créé en et diffusé via les satellites Astra 1.

Stratégie et concurrence

Le bouquet est une alternative satellite à la télévision numérique terrestre en zone blanche, reprenant notamment les 27 chaînes de la TNT gratuite mais permettant aussi d'accéder aux nombreuses chaînes françaises et étrangères diffusées en clair sur Astra. Fin décembre 2014, quatre millions de terminaux TNT Sat ont été commercialisés.

Plusieurs critiques sont émises contre le bouquet, comparé à son concurrent Fransat d'Eutelsat. Il se présente comme gratuit et sans abonnement mais TNTsat nécessite de posséder une carte de contrôle d'accès Viaccess à renouveler tous les quatre ans pour la somme de 15 . De plus, il permet au groupe Canal+ de se constituer un fichier de clients pour leur proposer ses offres payantes Canal+ et Canalsat.

Historique du bouquet

L'article 6 de la loi no 2007-309 du 5 mars 2007, modifiant l'article 96 de la loi no 86-1067 du 30 septembre 1986, prévoit que 100 % de la population du territoire métropolitain ait accès à la télévision numérique par voie terrestre, satellitaire ou via les réseaux câblés. Mais seulement 95 % de la population pouvant être couverte par voie terrestre, l'intervention d'opérateurs satellitaires est nécessaire pour couvrir les 5 % restants[1],[2]. Le 7 juin 2007, le groupe Canal+ lance son offre TNT SAT, reprenant les 18 chaînes de la TNT via les satellites Astra 1 à 19,2° Est[3],[4]. Le bouquet est alors gratuit, sans abonnement, mais nécessite quand même une carte d'accès Viaccess pour recevoir les chaînes[5]. Une phase de test s'ouvre le 15 juin 2007 à Metz (Lorraine) puis autour de Draguignan (PACA), avant le début de la commercialisation nationale en septembre 2007[6],[7].

À partir de février 2009, les quatre chaînes TF1, France 2, M6 et Arte sont diffusées en haute définition (HD)[8]. Le 17 juin 2009, le groupe Canal+ lance en partenariat avec l'industriel Triax une solution spécifique destinée à la réception de la TNT en habitat collectif : TNT SAT Collectif[9].

En décembre 2012, seulement quatre des six nouvelles chaînes HD de la TNT sont reprises dans les bouquets TNT Sat et Canalsat : L'Équipe 21, Numéro 23, RMC Découverte et Chérie 25. Les chaînes HD1 et 6ter y sont absentes car leurs propriétaires, respectivement les groupes TF1 et M6, refusent de payer 700 000 euros par an au groupe Canal+ pour les diffuser[10]. Le bouquet ne respectant alors plus ses obligations légales de reprise de la TNT (il ne diffuse que quatre des six chaînes dont seule une est en HD), le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) décide en février 2013 d'arrêter de recommander l'offre comme alternative pour recevoir la TNT gratuite par satellite, et propose uniquement son bouquet concurrent Fransat[11].

À partir du 18 novembre 2014, la chaîne de télévision d’information internationale France 24 est reprise dans l'offre[12].

Le 13 janvier 2015, HD1 et 6ter intègrent finalement le bouquet en HD[13],[14], plus de deux ans après leur lancement.

Le 1er juillet 2015, 20 des 25 chaînes de la TNT gratuite passent en haute définition, en même temps que le bouquet Canalsat. Cependant, plusieurs chaînes ne sont pas diffusées en HD native (définition de 1920x1080 pixels) mais en « fausse » HD par la technique de l'upscaling (définition de 1440x1080). Parallèlement, le bouquet continue de diffuser les chaines en définition standard (720x576) jusqu'en avril 2016, date à laquelle la télévision numérique terrestre passe au tout MPEG-4[15],[16],[17].

Le 1er mars 2018 à 23h02, TNT Sat cesse la diffusion des chaînes du Groupe TF1 : TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI[18].

Le 7 mars 2018 à 23h00, TNT Sat reprend la diffusion des 5 chaînes du Groupe TF1 à la demande du CSA et du Ministère de la Culture[19].

Offre

L'offre de TNT Sat inclut les 27 chaînes de la TNT gratuite (reprise de la télévision numérique terrestre), les plages en clair des chaines du groupe Canal+, les 24 déclinaisons régionales de France 3, plusieurs chaînes thématiques en français diffusées en clair, et 36 radios. Le bouquet présente moins de services et de libertés (portail interactif, modules CAM CI+, ultra-haute définition...) que son concurrent Fransat mais il est possible d'accéder à plus de 460 chaînes et radios étrangères diffusées en clair sur Astra[2],[20].

Liste des chaînes

Équipement et coût

L'offre TNT Sat nécessite[21],[2] :

  • une antenne parabolique d'au moins 60 cm ou une antenne plate compatible, orientée vers les satellites Astra 1 à 19,2° Est[22] ;
  • un récepteur satellite obligatoirement labellisé TNT Sat équipé du contrôle d'accès Nagra/Kudelski ;
Il peut exploiter les normes DVB-S (MPEG-2) ou DVB-S2 (MPEG-4) pour la HD.
Elle doit être renouvelée tous les quatre ans pour un montant de 15 [23]. Cette carte permet de décoder les signaux satellites cryptés d'Astra, et de s'assurer que seuls les français puissent accéder à l'offre.

Le prix du pack (parabole + récepteur + carte) est compris entre 70  et 400 [2], dépendant des fonctionnalités et dispositifs présents dans l'appareil (disque dur, connexion internet, 3D...).

Une aide financière de l'État d'au maximum 250  pouvait couvrir les frais d'achat et d'installation de la parabole en cas de changement de mode de réception au moment de la transition numérique[24].

Nombre de récepteurs commercialisés

Chiffres de TNT Sat

Fin décembre 2007, 250 000 terminaux TNT Sat ont été vendus.

Fin décembre 2008, le bouquet TNT SAT compte 1 000 000 terminaux commercialisés[25], soit 750 000 unités vendues durant l'année[26].

Fin décembre 2009, 1 850 000 terminaux TNT Sat ont été commercialisés, ce qui représente une croissance de 850 000 unités durant l'année 2009[26].

Fin décembre 2010, le bouquet TNT Sat compte 2 650 000 terminaux commercialisés, soit 800 000 unités de plus dans l'année[27].

Fin décembre 2011, 3 300 000 terminaux TNT SAT ont été commercialisés, ce qui représente une croissance de 650 000 unités durant l'année 2011[28].

Fin décembre 2014, le bouquet TNT Sat compte 4 000 000 terminaux commercialisés[13].

Nombre de récepteurs commercialisés *

TNT Sat en collectif

TNT SAT écrit en lettres blanches sur fond noir et Collectif écrit en lettres noir en-dessous.
Logo de TNT Sat Collectif.

Le 17 juin 2009, le groupe Canal+ lance en partenariat avec l'industriel Triax une solution spécifique destinée à la réception de la TNT en habitat collectif : TNT Sat Collectif. L'offre est la même que celle de TNT Sat pour les habitats individuels[9],[29].

La solution technique s'installe sur tout type de réseau TV : BIS commutée, RF 862 MHz ou BIS transposée (ULB). Une centrale TNT Sat Collectif CHD 120 est installée en tête de réseau pour envoyer les signaux TNT satellites sur toutes les prises d'un logement sans avoir à modifier le réseau de distribution existant. Le particulier doit alors s'équiper d’un terminal spécifique labellisé TNT SAT Collectif[30].

Critiques

À l'automne 2011, alors que les premiers utilisateurs doivent renouveler leur carte d'accès valable 4 ans, ils ont la désagréable surprise de découvrir que l'opération leur coûtera la somme de 15 . Le groupe Canal+ justifie cette facturation par le coût de fabrication de la carte et les frais humains et logistiques pour la distribuer. Mais ce prix n'avait pas été annoncé aux consommateurs lors du lancement du bouquet. De plus, cela est en contradiction avec la présentation du bouquet, toujours d'actualité, comme une offre gratuite sans abonnement, notamment dans son slogan « La TNT gratuite par le satellite ». Cette opération aurait surtout pour but, non pas de gagner de l'argent, mais de constituer un fichier de clients avec leurs coordonnées pour pouvoir ensuite les démarcher et leur proposer les chaînes payantes de Canal+ et Canalsat[31],[32].

Alors que le bouquet se présente comme une alternative satellite à la télévision numérique terrestre, il ne reprend pas toutes les chaînes de la TNT et ne diffuse pas toujours à la même définition d'image. En décembre 2012, le bouquet ne reprend que quatre des six nouvelles chaînes HD de la TNT, et seulement une d'entre elles est en haute définition[10]. Il faudra attendre deux ans pour enfin avoir les six chaines[13], mais seules trois sont en HD.

Le bouquet présente moins de services et de libertés (portail interactif, modules CAM CI+, ultra-haute définition...) que son concurrent Fransat.

Plates-formes équivalentes en Europe

D'autres pays européens exploitent des offres nationales par satellite, équivalentes aux bouquets français TNT Sat ou Fransat. Au Royaume-Uni, l'offre Freesat  et en Italie, Tivù Sat.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel
  • Liste des chaines du bouquet diffusé par Astra sur kingofsat.net

Notes et références

  1. « Loi no 2007-309 du 5 mars 2007 », sur legifrance.gouv.fr (consulté le 29 juin 2015).
  2. a, b, c et d [PDF]« Guide des chaînes numériques - Avril 2015 - 13e édition », sur le site du CSA, .
  3. « Lancement de l'offre TNT Sat de Canal+ », sur le site de Stratégies, .
  4. « Historique - 2007 », sur le site du groupe Canal+ (consulté le 29 juin 2015).
  5. « Canal+ va lancer TNT Sat, la TNT gratuite sur le satellite Astra », sur le site de Stratégies, .
  6. « Lancement de TNT SAT », sur telesatellite.com, .
  7. « TNTSAT, la TNT par satellite, franchit le cap des 350 000 foyers en France », sur le site de TNT SAT, .
  8. « Quatre chaînes en HD », sur telesatellite.com, .
  9. a et b « Le groupe Canal+ et Triax lancent la première solution TNTSAT en habitat collectif : TNTSAT Collectif », sur le site de TNT SAT, .
  10. a et b F.Sc., « Pourquoi les chaînes de la TNT 6Ter et HD1 ne sont toujours pas reprises dans le bouquet satellitaire CanalSat », sur le site de Les Échos, .
  11. « Le CSA ne recommande plus TNT SAT pour recevoir la TNT par satellite », sur telesatellite.com, .
  12. FS, « France 24 va intégrer TNT SAT », sur telesatellite.com, .
  13. a, b et c « HD1 et 6ter étendent leur distribution avec les satellites ASTRA », sur le site de TNT SAT, .
  14. FS, « TF1 officialise l'arrivée de HD1 sous Canalsat », sur telesatellite.com, .
  15. FS, « TNT SAT : 22 des 25 chaines passeront en HD dans 1 mois », sur telesatellite.com, .
  16. Romain Heuillard, « Télévision : du tout HD, mais de la fausse HD, demain sur Canalsat et TNT SAT », sur Clubic, .
  17. « Canalsat 1er juillet : 14 nouvelles chaînes en haute définition, arrêt de chaînes, Dolby Digital », sur hd-motion.com, .
  18. http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/canal-plus-cesse-de-diffuser-tf1-1385889.html
  19. https://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2018/03/07/canal-va-retablir-la-diffusion-de-tf1-sur-l-offre-tnt-sat_5267274_3236.html
  20. « Les chaînes TNT SAT », sur le site de TNT SAT (consulté le 28 juin 2015).
  21. « TNT SAT, comment ça marche ? », sur le site de TNT SAT (consulté le 29 juin 2015).
  22. « Installer ma parabole », sur le site de TNT SAT (consulté le 29 juin 2015).
  23. « Renouveler votre carte TNT SAT », sur le site de TNT SAT (consulté le 29 juin 2015).
  24. « Les aides financières », sur recevoirlatnt.fr (consulté le 29 juin 2015).
  25. « TNT SAT la TNT gratuite par le satellite Astra dépasse le cap d'un million de foyers fin 2008 », sur le site de TNT SAT, .
  26. a et b « Croissance record pour TNT SAT », sur le site de TNT SAT, .
  27. « 2 650 000 terminaux TNTSAT commercialisés à fin 2010 », sur le site de TNT SAT, .
  28. « 3 300 000 terminaux TNTSAT commercialisés à fin 2011 », sur le site de TNT SAT, .
  29. « TNT SAT Collectif », sur telesatellite.com, .
  30. [PDF]« TNT SAT Collectif », sur triax.fr (consulté le 29 juin 2015).
  31. Benjamin Douriez, « TNT SAT, la télé gratuite pour laquelle il faut payer », sur le site de 60 millions de consommateurs, .
  32. « TNT SAT c'est gratuit ou c'est payant ? », sur telesatellite.com, .