TCSP Barreau de Gonesse

TCSP Barreau de Gonesse
Ligne 20
Réseau Île-de-France
TransVO
Ouverture [1]
Terminus Villiers-le-Bel - Gonesse - Arnouville
Parc des Expositions
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé GX 437 Hybride
(12 véhicules au 26/11/2011)
Dépôt d’attache Villepinte
Points d’arrêt 8[2]
Longueur 9.8[2] km
Communes desservies 7[2]
Jours de fonctionnement Tous les jours
Lignes connexes (BUS) Autobus d'Île-de-France
RATP (xx, 1xx, 2xx, 3xx, 4xx, 5xx, Traverses, spéciales…)
Noctilien (Nxx, N1xx)
Optile (Liste des réseaux)
T Zen (ligne 1)
Mobilien (lignes 100…)
SNCF Transilien
• En projet (lignes T Zen 2 à 5, etc.)

Le Transport en commun en site propre (TCSP) Barreau de Gonesse est une ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) mise en service le . Exploitée sous l'indice commercial 20 du réseau Trans Val-d'Oise[3], elle est destinée à faciliter les déplacements de banlieue à banlieue, en transports en commun dans les départements du Val-d'Oise et de la Seine-Saint-Denis. Pour ce faire, elle relie la gare de Villiers-le-Bel, de la ligne D du RER, à la gare du Parc des Expositions, de la ligne B du RER, permettant la desserte de huit arrêts répartis sur environ dix kilomètres.

Le projet

Présentation

Le TCSP Barreau de Gonesse doit permettre aux habitants de disposer d’une liaison régulière et de qualité pour accéder aux pôles d’activités du parc des expositions de Villepinte, du parc d'activités de Paris-Nord 2 et à la plateforme aéroportuaire de Roissy-Charles-de-Gaulle, ainsi qu’aux équipements publics (centre hospitalier de Gonesse) et aux zones d’activités en développement dans le secteur[4]. Il doit précéder la réalisation d'une ligne ferrée évoquée pour 2020 dite Barreau de Gonesse, dont la station Triangle de Gonesse doit offrir à terme une correspondance avec le Grand Paris Express.

Cette liaison complète et améliore ainsi l’offre de transport en commun pour la desserte de ces territoires du Grand Roissy en évitant, en particulier, de transiter par Paris pour réaliser un trajet de banlieue à banlieue[4].

Cette nouvelle ligne offre :

  • environ 10 kilomètres de desserte nouvelle ;
  • trois nouvelles stations et un terminus (et trois stations supplémentaires à l'étude) ;
  • un bus toutes les six minutes en heure de pointe[2] ;
  • un temps de parcours estimé à moins de 25 minutes[2].

Historique

  •  : validation du projet à l'occasion du Comité de pilotage du « Plan espoir banlieues »[5].
  • -  : concertation préalable[6]. Organisée par le Conseil général du Val-d’Oise et le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) [devenu Île-de-France Mobilités], elle avait pour objectifs de connaître les attentes et avis du public (habitants, riverains, usagers, acteurs économiques et associatifs) vis-à-vis du projet, et de l’enrichir par la participation de chacun ;
  •  : approbation du bilan de la concertation par le STIF[6].

Lors de ce conseil d'administration, conforté par le bilan de la concertation, le STIF a confirmé la poursuite du projet, en prenant en compte les enseignements de la concertation. Celle-ci se caractérise par des expressions majoritairement favorables au projet et à sa mise en œuvre rapide :

  • deux tracés favorisés par la majeure partie des avis exprimés : côté RER D, le tracé 2 par l’avenue Gabriel-Péri ; côté RER B, le tracé 3 par la voie ferrée désaffectée et le chemin de promenade ;
  • soutien dans l’ensemble aux stations prévues et souhait de voir confirmer les stations à l’étude avec l’ajout d’un arrêt supplémentaire dans le parc d’activités de Paris Nord 2 ;
  • forte attente pour une meilleure desserte de la plate-forme aéroportuaire de Roissy comme terminus de la ligne et d’une liaison desservant Goussainville ;
  • attente d’une amplitude horaire et hebdomadaire du service plus large que celle des lignes de bus existantes pour répondre aux besoins de déplacement liés aux horaires décalés de fonctionnement de la plateforme aéroportuaire ;
  • demande d’un matériel roulant « propre » qui puisse contribuer aux objectifs du gouvernement visant à réduire les gaz à effet de serre d’ici 2020.

Le STIF autorise en conséquence le département du Val-d'Oise, maître d’ouvrage du projet, à mener toutes les études nécessaires à la préparation de l’enquête publique pour le deuxième semestre 2012. Celle-ci a finalement lieu à la mi-2013.

Planning

  • 2012 : études complémentaires ;
  • 12 juin au 16 juillet 2013 : enquête publique ;
  • fin 2012 - 2013 : études approfondies ;
  • 2014 à 2016 : travaux ;
  •  : mise en service sous l'indice commercial 20.

Coût du projet

D'un coût prévisionnel de 34 millions d'euros en euros 2012[2], le projet de bus à haut niveau de service (BHNS) entre la gare de Villiers-le-Bel - Gonesse - Arnouville (RER D) et la gare du Parc des Expositions (RER B) à Villepinte est conduit par le Conseil général du Val-d'Oise et le STIF et financé en totalité par l’État et la Région Île-de-France dans le cadre du plan Espoir Banlieues[7].

Tracé et stations

Tracé

D'une longueur d'environ dix kilomètres, le TCSP Barreau de Gonesse relie en Île-de-France, la gare de Villiers-le-Bel RER D à la gare de Parc des Expositions RER B, en desservant quatre à sept stations nouvellement créées permettant ainsi la desserte des départements du Val-d'Oise et de la Seine-Saint-Denis à travers les communes de Villiers-le-Bel, Arnouville, Gonesse, Aulnay-sous-Bois, Roissy-en-France, Tremblay-en-France et de Villepinte à Paris Nord 2[2].

Le TCSP dessert les pôles d’activités du Parc des Expositions de Villepinte, de Paris Nord 2, la plateforme aéroportuaire de Roissy-Charles de Gaulle, ainsi que les équipements publics (centre hospitalier de Gonesse) et les zones d’activités en développement dans le secteur[4].

Liste des stations

      Stations Lat/Long Zone Communes Correspondances[note 1]
  o   Gare de Villiers-le-Bel - Gonesse - Arnouville 4 Arnouville (RER)(D)
  o   Rond-Point du 14 Juillet 4 Gonesse
  o   Gonesse Hôpital 4 Gonesse
  o   Fontaine Cypierre 4 Gonesse
  o   Triangle de Gonesse 4 Gonesse envisagé : (M)(17)
  o   Paris Nord 2 - Zone commerciale[8] 4 Gonesse, Roissy-en-France
  o   Paris Nord 2 - Bois de la Pie 4 Gonesse, Roissy-en-France
  o   Gare du Parc des Expositions 4 Villepinte existant : (RER)(B)
envisagé : (M)(17)

(Les stations en gras constituent les terminus de la ligne)

Exploitation

Généralités

Le TCSP Barreau de Gonesse est exploité par le réseau de bus Trans Val-d'Oise, dit TransVO. Il fonctionne tous les jours de h à h 50 environ.

Il vise à assurer un service à la régularité améliorée, grâce à des tronçons en voies réservées, avec priorité aux feux, un temps de parcours fiable et réduit. Il offre une meilleure accessibilité, notamment pour les personnes à mobilité réduite, et une information en temps réel, visuelle et sonore, en station et à bord des bus, de dernière génération offrant davantage de confort et moins de pollution[9].

Tarification et financement

Validateur Navigo présent dans les bus et tramway.

La tarification de la ligne est identique à celle de l'essentiel des lignes de bus et à celle des lignes de tramway et accessible avec les mêmes abonnements. Un ticket t+ permet un trajet simple quelle que soit la distance avec une ou plusieurs correspondances possibles avec les lignes de bus et de tramway pendant une durée maximale de 1 h 30 entre la première et dernière validation, mais pas avec le métro ni le RER.

Les stations de la ligne sont situées en zone tarifaire 4. Seules les personnes munies d'un ticket t+ ou d'une carte d'abonnement incluant la zone 4 pourront parcourir l'intégralité de la ligne.

Le financement du fonctionnement de la ligne (entretien, matériel et charges de personnel), est assuré par l'exploitant. Cependant, les tarifs des billets et abonnements dont le montant est limité par décision politique ne couvrent pas les frais réels de transport. Le manque à gagner est compensé par l'autorité organisatrice, Île-de-France Mobilités, présidée depuis 2005 par le président du conseil régional d'Île-de-France et composé d'élus locaux. Elle définit les conditions générales d'exploitation ainsi que la durée et la fréquence des services. L'équilibre financier du fonctionnement est assuré par une dotation globale annuelle aux transporteurs de la région grâce au versement transport payé par les entreprises et aux contributions des collectivités publiques[10].

Prévisions de trafic

Il était prévu que le TCSP Barreau de Gonesse transporte plus de 6 000 voyageurs par jour[2]. Cependant, le , soit moins d'un an après sa mise en service, la ligne voit ses fréquences se réduire aux heures creuses, en début et en fin de service (passage des fréquences de 12 à 20 minutes en moyenne tôt le matin ; de 15 à 30 minutes tard le soir), au vu des premiers éléments de fréquentation constatés.

Notes et références

Notes

  1. Pour alléger le tableau, seules les correspondances avec les transports guidés (métros, trains, tramways, TCSP…) et les correspondances en étroite relation avec la ligne sont données.

Références

  1. Le superbus de Gonesse fait ses derniers essais, publié le 28 octobre 2016, sur le site leparisien.fr, consulté le 29 octobre 2016.
  2. a b c d e f g et h STIF : Schéma de principe du Projet de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) entre la gare RER D de Villiers‐le‐Bel – Gonesse – Arnouville et la gare RER B du Parc des Expositions de Villepinte (page 130)
  3. STIF — Le STIF vote le renfort d'offre de 26 lignes de bus, page 4, communiqué du 11 février 2015, sur le site stif.org, consulté le 26 mai 2015.
  4. a b et c [PDF]STIF - Communiqué de presse du 14 juin 2011 : « Coup d’envoi de la concertation BHNS RER D – RER B », consulté le 5 juillet 2013.
  5. [PDF]Communiqué du Comité de pilotage du Plan Espoir Banlieues et du STIF daté du 5 janvier 2010 - « Des bus pour désenclaver les quartiers », consulté le 5 juillet 2013.
  6. a et b [PDF]Conseil du STIF du 7 décembre 2011 - Bilan de la concertation du projet de bus à haut niveau de service (BHNS) entre la gare RER D de Villiers-le-Bel - Gonesse - Arnouville et la gare RER B du Parc des Expositions de Villepinte, consulté le 19 novembre 2017.
  7. Val-d'Oise - « Concertation pour une nouvelle ligne de bus (BHNS) entre le RER D et le RER B » : Les acteurs du projet
  8. [PDF]STIF - « DOCP pour l’insertion d’un BHNS à Gonesse », p.  60 et 61, consulté le 5 juillet 2013.
  9. Val-d'Oise - « Concertation pour une nouvelle ligne de bus (BHNS) entre le RER D et le RER B » : Les + du projet
  10. Le financement des transports publics franciliens, sur iledefrance-mobilites.fr.

Voir aussi

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie