Syndicat général des lycéens

Syndicat général des lycéens
[[Fichier:272px |frameless |upright=1 |alt=Logo de l’association ]]
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901[1]
Fondation
Fondation 2009
Fondateurs Habib Bekhti, Sacha Camporini
Identité
Siège Paris
Personnages clés Simon Dubois-Yassa
Président Marie Hertzog
Financement Subventions publiques, cotisations de ses membres
Slogan L'alternative lycéenne
Site web http://www.sgl-fr.org/

Le Syndicat général des lycéens (SGL) est une organisation lycéenne française à but syndical, crée en 2009, dont l'objectif, dans le cadre d'un syndicalisme progressiste et démocratique[2][3][4], est d'agir pour l'amélioration des conditions d'éducation. Il revendique sa présence dans près de 40 départements français[5][6][7] et agit dans divers domaines tels que les droits lycéens [8], la démocratie lycéenne et les questions de société[9].

Historique

Présidents

Mobilisations

  • 20 novembre 2009 : Création du Syndicat général des lycéens (SGL) suite à un appel lancé par des membres démissionnaires de l'UNL. Ils sont rejoints par des membres de la FIDL, de Sud-Lycéen et par de petites coordinations locales.
  • Décembre 2009 : Dans un communiqué, le Syndicat général des lycéens (SGL) reconnaît les points positifs de la réforme du lycée mais appelle à la mobilisation pour s'opposer à la suppression de l'histoire-géographie en terminale scientifique, aux suppressions de postes[12], à l'autonomie des lycées et au manque de moyens[13],[14],[15].
  • Janvier 2010 : Le Syndicat général des lycéens (SGL) intervient dans la presse pour s'opposer à l'expulsion des lycéens sans papiers. Un cas est particulièrement médiatisé : Liridona Démiri, lycéenne de 16 ans d'origine kosovarde[16]
  • Automne 2010 : Manifestations contre la réforme des retraites dans les fédérations du SGL[17][18][19].

Structuration du SGL

Le Syndicat général des lycéens (SGL) revendique sa présence dans 40 départements. Il existe des comités de lycées et des équipes départementales. L'Équipe nationale tient un rôle de coordination et de représentation externe.

Équipe nationale

L'Équipe nationale est composée d'un président, d'un trésorier national, d'un secrétaire général ainsi que de délégués nationaux en charge d'une question thématique spécifique. Le nombre de membres varie généralement autour d'une dizaine.

Actuellement, l'équipe nationale de l'organisation est composée ainsi[20] :

  • Présidente : Marie Hertzog
  • Vice-Présidente : Sarah Gaelle Aubert
  • Co-Secrétaire général : Théo Iberrakene
  • Co-Secrétaire général : Hugo Labart
  • Trésorier national : Brice Taton
  • Délégué national aux questions de société : Jérôme Martin-Castéra
  • Délégué national aux droits lycéens et à la démocratie lycéenne : Benjamin Lepez
  • Déléguée nationale à la communication : Martin Fourdrignier

Les fédérations

Une fédération est composée de tous les adhérents du syndicat dans un département. Elle regroupe ainsi divers comités de lycées. Tous les adhérents de la fédération doivent se réunir au moins tous les deux mois en « assemblée générale fédérale » et échangent sur diverses thématiques concernant spécifiquement le département ainsi qu'en période de mobilisation, sur les manifestations à venir. L'assemblée générale fédérale est l'instance décisionnelle qui est chargée d'élire pour un mandat d'un an, un représentant départemental ("RD") et son équipe départementale, laquelle est chargée d'animer la vie du syndicat dans tout le département. Une équipe départementale est composée au minimum d'un trésorier départemental et d'un secrétaire départemental.

Dans un soucis de décentralisation, un poids important est donné aux fédérations qui peuvent prioriser différemment les thématiques défendues nationalement. Le représentant départemental préside chaque assemblée générale et représente la fédération auprès des partenaires, des institutions, de la presse, et dans les instances nationales du Syndicat Général des Lycéens. Lors des votes nationaux (élection du président, vote de textes), il est aussi chargé d'organiser l'élection dans son département, de récolter les votes et de transmettre les résultats à l'échelon national.

Les comités de lycée

Le comité de lycée est l'instance la plus proche du lycéen dans la structure du SGL. Chaque lycée ou le SGL est présent est composé d'un comité de lycée avec un lycéen représentant de comité et une équipe de lycée. Cette dernière sert de relais entre le lycéen et la fédération et est chargée de l'animation des activités du SGL au sein du lycée.

Le SGL dans les instances

Les élus au CSE

Année 2011
Elus 0/3

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel du SGL

Notes et références

  1. Décret de parution au Journal Officiel, 27 février 2010, consulté le 5 août 2011
  2. Site du Syndicat Général des Lycéens - Le SGL ?, consulté sur sgl-fr.org le 7 août 2011
  3. Bien que juridiquement une association loi de 1901, le SGL revendique son appartenance au syndicalisme dans le cadre de ses activités et est, dans les faits, généralement reconnu comme tel par le gouvernement français.
  4. L'organisation revendique la deuxième place en terme de classement de la première liste lors des élections au Conseil supérieur de l'éducation en 2011
  5. « Le Syndicat Général des Lycéens entre en scène », DNA, 18 septembre 2010, consulté sur sitemap.dna.fr le 7 août 2011
  6. « Mirande : un jeune lance un syndicat lycéen », La Dépêche du Midi, 6 octobre 2010, consulté sur www.ladepeche.fr le 7 août 2011
  7. « Saint-Omer : les lycéens ont un nouveau syndicat », Delta FM, consulté sur www.deltafm.fr le 7 août 2011
  8. « Le SGL s'en prend au proviseur », L'Union, 5 octobre 2010, consulté le 5 août 2011.
  9. « Gay Pride : important défilé à Strasbourg », Le Figaro, 11 juin 2011, consulté le 5 août 2011.
  10. « Tu peux pas test - la manifestation lycéenne », Canal Street, Canal+, 5 février 2010, consulté sur canalstreet.canalplus.fr
  11. « Une Alsacienne présidente du Syndicat Général des Lycéens », L'Alsace, 14 avril 2010, consulté sur www.lalsace.fr le 5 août 2011
  12. « Elèves, parents et profs dans la rue », L'Avenir de l'Artois, 17 février 2011, consulté sur www.lavenirdelartois.fr le 7 août 2011]
  13. « Le Syndicat Général des Lycéens s'organise à Grenoble », City Local News, 3 janvier 2010, consulté sur www.citylocalnews.com le 5 août 2011.
  14. « Des lycéens prévoient de bloquer Marie Curie demain à Saint-Lo », Ouest-France, 23 novembre 2009, consulté sur www.ouest-france.fr le 5 août 2011.
  15. « Bac : ce que les lycéens proposent », L'Humanité, 27 juin 2011, consulté sur humanite.fr le 5 août 2011
  16. Le SGL soutient Liridona Démiri, consulté sur www.dailymotion.com le 5 août 2011.
  17. « La mobilisation lycéenne ne faiblit pas » (http://www.nogent-citoyen.com/la-mobilisation-lyceenne-ne-faiblit-pas-18/10/2010.html), Nogent Citoyen, 18 octobre 2010, consulté sur www.nogent-citoyen.com le 7 août 2011
  18. « Réforme des retraites : étudiants et lycéens mobilisés » (http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Douai/actualite/Secteur_Douai/2010/10/11/article_mardi-lyceens-et-etudiants-mobilises-con.shtml), La Voix du Nord, 18 octobre 2010, consulté sur www.lavoixdunord.fr le 7 août 2011
  19. « Interview de Marie Hertzog » (http://info.francetelevisions.fr/video-info/?id-video=000175787_CAPP_InterviewdeMarieHertzog_181020101959_F3&id-categorie=REGION_ALSACE_STRASBOURG), France 3 Alsace, consulté sur info.francetelevisions.fr le 5 août 2011.
  20. L'Equipe nationale du Syndicat Général des Lycéens (http://sgl-fr.org/le-sgl/l-equipe-national/), consulté sur sgl-fr.org le 5 août 2011.

Cet article « Syndicat général des lycéens » est issu de Wikimonde Plus.