Sylvie Goddyn

Sylvie Goddyn

Sylvie Goddyn
Illustration.
Sylvie Goddyn en 2016.
Fonctions
Députée européenne

(5 ans)
Élection 25 mai 2014
Circonscription Nord-Ouest (France)
Législature 8e
Groupe politique NI (2014-2015)
ENL (2015-2018)
ELDD (2018-2019)
Conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais

(11 ans, 8 mois et 11 jours)
Élection 28 mars 2004
Réélection 21 mars 2010
Biographie
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Lille (Nord)
Nationalité Française
Parti politique FN (1989-2018)

Sylvie Goddyn, née le à Lille (Nord), est une femme politique française.

Membre du Front national (FN) puis du Rassemblement national (RN) de 1989 à 2018, elle est conseillère municipale de Roubaix de 2001 à 2008, conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais de 2004 à 2015 et députée européenne de 2014 à 2019.

Biographie

Mariée à Éric Dillies (ancien responsable du Rassemblement national à Lille)[1], elle est mère de deux enfants[2].

Elle rejoint le Front national en 1989[3]. Elle est membre du comité central et assistante parlementaire au Parlement européen, avant son élection dans cette même assemblée, en 2014[2].

De 2001 à 2008, elle est conseillère municipale à Roubaix[2]. Elle est conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais entre 2004 et 2015[4]. Lors des élections municipales de 2014, elle est tête de liste à Marcq-en-Barœul, où elle est élue conseillère municipale d'opposition[5].

Lors des élections législatives de 2017, elle est candidate dans la 3e circonscription du Nord[6]. Elle obtient 48,70 % des suffrages exprimés au second tour, s’inclinant face à Christophe Di Pompeo (LREM)[7].

En , elle annonce, avec Philippe Loiseau, qu'elle va soutenir la liste de Debout la France (DLF), conduite par Nicolas Dupont-Aignan, pour les élections européennes de 2019, tout en annonçant son souhait de rester membre du Rassemblement national[8]. Quelques jours plus tard, elle est exclue du RN, et quitte le groupe ENL pour le groupe ELDD[1]. Un temps pressentie pour figurer sur la liste de DLF aux élections européennes[1],[9], elle n’est finalement pas candidate[10].

Notes et références

  1. a b et c « L'eurodéputée Sylvie Goddyn exclue du Rassemblement national », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2018).
  2. a b et c « Municipales à Marcq-en-Barœul : Sylvie Goddyn et le retour du Front national dans la ville, une révolution ? », sur La Voix du Nord, (consulté le 1er décembre 2015).
  3. « Sylvie Goddyn », sur frontnational.com (consulté le 1er décembre 2015).
  4. « Sylvie Goddyn candidate du FN contre « Joséphine ange gardien » et « l'Arlésienne », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 30 novembre 2015).
  5. « Résultats des élections municipales et communautaires 2014 », sur interieur.gouv.fr/ (consulté le 21 octobre 2018).
  6. « Le Front national confirme la pré-investiture de trois candidats dans les 3e, 12e et 18e circonscriptions », sur La voix du Nord, (consulté le 4 décembre 2016).
  7. « Résultats des élections législatives 2017 », sur interieur.gouv.fr/ (consulté le 21 octobre 2018).
  8. « Dupont-Aignan annonce le ralliement de deux eurodéputés RN », sur http://www.europe1.fr, (consulté le 3 octobre 2018).
  9. « Nicolas Dupont-Aignan : "Le pouvoir sombre dans la folie" », sur parismatch.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  10. Arrêté du 3 mai 2019 fixant les listes candidates à l'élection des représentants au Parlement européen des 25 et 26 mai 2019.

Liens externes

  • « Sylvie Goddyn », sur frontnational.com (consulté le 10 juin 2018)
  • Ressources relatives à la vie publique :