Super Princess Peach

Super Princess Peach
Image illustrative de l'article Super Princess Peach

Éditeur Nintendo
Développeur TOSE
Concepteur Shigeru Miyamoto
Yasuhiro Minamimoto
Hitoshi Yamagami

Date de sortie
  • Japon 20 octobre 2005
  • États-Unis Canada 27 février 2006
  • Australie 30 mars 2006
  • Europe 26 mai 2006
Genre Jeu de plate-forme
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Nintendo DS
Média Cartouche
Contrôle Nintendo DS : boutons, écran tactile et micro

Super Princess Peach (スーパープリンセスピーチ, Sūpā Purinsesu Pīchi?) est un jeu vidéo de plate-forme sorti en 2005 au Japon et en 2006 dans le reste du monde sur Nintendo DS. Il fait partie de la série Mario et c'est le premier jeu où Peach est le seul personnage jouable.

Histoire

L'histoire se passe sur l'île des Émotions, une île située non loin du Royaume Champignon. Alors qu'ils rentrent au château après une petite promenade, la princesse Peach et Papy Champi découvrent que Mario, Luigi et son serviteur Toad ont été kidnappés par Bowser.

Peach part alors à l'aventure avec Perry, une ombrelle bien mystérieuse qui parle et est dotée de surprenantes capacités. La princesse devra donc se fier à elle seule et à son nouveau compagnon pour vaincre ses ennemis et pour délivrer les Toads emprisonnés tout au long de son aventure.

Système de jeu

Le joueur dirige Peach, qui peut sauter, donner des coups de parapluie aux ennemis, ou se saisir des ennemis pour les lancer. Des icônes sont disponibles sur l'écran tactile, elles permettent de changer l'humeur de l'héroïne, pour vaincre certains ennemis ou passer certaines situations bloquantes.

Les pièces que le joueur obtient au fil du jeu servent à acheter des pouvoirs (flotter en l'air quelques secondes, lancer une boule d’énergie attaquant à distance en laissant appuyé sur le bouton « B »), des mini-jeux, des pièces de puzzle, les musiques du jeu ou des facultés spéciales, comme les émotions infinies.

Le joueur doit trouver les personnages Toad emprisonnés (trois sont cachés dans chaque niveau) pour accéder au boss final.

En complétant le jeu dans son intégralité, Peach débloquera l’item « Émotion Infinie » (Endless Fever dans la version japonaise) qui lui permettra d’utiliser ses pouvoirs de façon illimitée sans que la jauge d’émotions ne puisse baisser.

Accueil

Critique

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Note
Eurogamer (UK) 6 sur 10[1]
Gamekult (FR) 6 sur 10[2]
GameSpot (US) 7.2 sur 10[3]
IGN (US) 7,8 sur 10[4]
Jeuxvideo.com (FR) 17 sur 20[5]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 76,60 %[6](basé sur 56 critiques)
Metacritic 75 sur 100[7] (basé sur 48 critiques)

Super Princess Peach a reçu des critiques généralement positives de la part des critiques, sa cote moyenne étant actuellement de 76,60% sur GameRankings et de 75% sur Metacritic.
Le manque de difficulté du jeu a été intensément critiqué. Le site de jeux vidéo GameSpy a souligné que le nombre d’articles de la boutique et l’ambiance "Joy" rendaient "assez difficile la mort" Le critique Ryan Davis de GameSpot a écrit que le jeu était "beaucoup trop facile pour le joueur de jeu de plateforme moyen". Morgan Webb de X-Play lui a donné un 4/5, commentant que le jeu était très facile à jouer et qu'il devrait être joué par les débutants aux jeux de plate-forme. La nature des vibrations et la campagne de marketing de Nintendo ont également été mentionnées dans certaines revues. Davis a accusé Nintendo d'avoir introduit "d'étranges courants sexuels sexistes" dans le jeu, tandis que Bryn Williams de GameSpy se demandait si Nintendo essayait de dire que toutes les femmes étaient "emo". Craig Harris de IGN a déclaré que la copie que Nintendo lui avait envoyée était livrée dans une boîte parfumée.

Ventes

Fin juin 2007, Super Princess Peach s'était vendu à 1,15 million d'unités à travers le monde[9].

Références

  1. (en) Mathew Kumar, « Super Princess Peach review », sur Eurogamer, (consulté le 14 mai 2016)
  2. Puyo, « Test de Super Princess Peach », sur Gamekult, (consulté le 14 mai 2016)
  3. (en) Ryan Davis, « Super Princess Peach Review », sur GameSpot, (consulté le 14 mai 2016)
  4. (en) Craig harris, « Super Princess Peach review », sur IGN Entertainment, (consulté le 14 mai 2016)
  5. Romendil, « Test de Super Princess Peach sur DS », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 14 mai 2016)
  6. (en) « Super Princess Peach », sur GameRankings (consulté le 14 mai 2016)
  7. (en) « Super Princess Peach Reviews », sur Metacritic (consulté le 14 mai 2016)
  8. (en) « Super Princess Peach for Nintendo DS (2005) », sur MobyGames (consulté le 14 mai 2016)
  9. (en) Matt Casamassina, « Nintendo Sales Update », IGN, (consulté le 14 mai 2016)

Liens externes