SummerSlam

SummerSlam est un pay-per-view (PPV) annuel de catch produit par la World Wrestling Entertainment, se déroulant chaque année au mois d'août.

L'inauguration du tout premier SummerSlam a eu lieu le 29 août 1988 au Madison Square Garden à New York (État de New York) et a été diffusé en paiement à la séance contrairement au Royal Rumble de cette année-là qui a été diffusé comme une émission spéciale sur USA Network. Surnommé "Le Plus Grand Événement de l'Été"[1], SummerSlam fait partie du "Big Four" des quatre plus gros pay-per-view originaux de la WWE (avec le Royal Rumble, WrestleMania et les Survivor Series) et est considéré comme le second plus grand événement de l'année après WrestleMania[2]. Depuis 2009, SummerSlam a lieu exclusivement au Staples Center de Los Angeles en Californie. Le WWE Magazine a mentionné dans un article que le Staples Center est désormais le lieu de résidence du pay-per-view. C'est l'événement qui a vu le plus de Ladder match (en 1995, 1998, 2000, 2001, 2005 et 2009).

Histoire

Développement

Le Madison Square Garden de New York a accueilli Summerslam trois fois à ce jour incluant la première édition, SummerSlam 1988, 1991 et 1998.
Le Staples Center de Los Angeles aura accueilli six éditions consécutives du SummerSlam (de 2009 a 2014).

Dans les années 1980, la World Wrestling Federation (WWF) de Vince McMahon était en concurrence avec la fédération principale de lutte professionnelle qu'était la Jim Crockett Promotions (JCP) membre de la National Wrestling Alliance (NWA) et descendant direct de la World Championship Wrestling (WCW). Avec le succès du pay-per-view phare de la Jim Crockett Promotion, Starrcade lancé en 1983, Vince McMahon réplique en créant WrestleMania, connu aujourd'hui comme la "Plus Grande Scène de Toutes". Après WrestleMania III, qui fût le plus grand succès de toute l'industrie du catch avec ses 93 173 spectateurs, record encore inégalé aujourd'hui, Vince McMahon créé un nouveau PPV diffusé le même jour que Starrcade '87 en novembre 1987, les Survivor Series. Après avoir vaincu Jim Crockett dans les audiences du pay-per-view, Vince McMahon attaque à nouveau en créant le Royal Rumble, diffusé gratuitement sur USA Network en janvier 1988, établissant à l'époque le record d'audience de la chaîne câblée avec plus huit millions de foyers qui ont regardé l'événement. En retour, Jim Crockett créé le PPV Clash of the Champions diffusé simultanément avec WrestleMania IV. Le nouveau PPV n'ayant pas réussi à faire autant d'audience que WrestleMania, Jim Crockett fait faillite et vend la Jim Crockett Promotions au milliardaire Ted Turner, qui l'a rebaptisera alors World Championship Wrestling (WCW).

En plus de WrestleMania en mars ou avril (printemps), le Royal Rumble en janvier (hiver) et les Survivor Series en novembre (automne), Vince McMahon rajoute un pay-per-view pour le mois d'août (été), SummerSlam. La WWF ayant le monopole sur le marché des événements en paiement à la séance, Ted Turner a commencé la diffusion mensuelle des pay-per-view de la WCW. Les deux sociétés que sont la WWF et la WCW ont commencé à avoir des millions de dollars de recettes. SummerSlam est devenu l'un des plus importants PPV de la World Wrestling Federation (plus tard World Wreslting Entertainment) et membre du "Big Four" des quatre plus grands PPV avec WrestleMania, le Royal Rumble et les Survivor Series. Ces quatre événements, avec King of the Ring créé en 1987, sont également connus comme le "Classic Five".

Brand Extension

Article détaillé : Brand Extension.

En 2002, la WWF a créé une extension de marque où la liste des catcheurs a été scindé en deux parties et où les pay-per-views mettent en scène exclusivement la division WWE RAW ou la division WWE SmackDown! SummerSlam, WrestleMania, le Royal Rumble et les Survivor Series sont les quatre seuls PPV où les lutteurs des deux divisions peuvent se rencontrer[3]. Par exemple au Survivor Series, le match 5 contre 5 à élimination met en vedette les catcheurs des deux divisions amenant alors au classique RAW vs. SmackDown! match. En 2006, SummerSlam est aussi le premier événement à présenter la nouvelle division, ECW[4]. Cependant en 2007, tous les pay-per-views ont commencé à inclure les trois divisions, mettant ainsi fin à la Brand Extension en PPV. La branche ECW ayant fermé en 2010, les PPV ne mettent plus qu'en valeur les catcheurs des deux divisions restantes, jusqu'à la suppression de la Brand Extension en 2011, où n'importe quelle superstar peut apparaître dans n'importe quel show.

Dates et lieux

# Événement Date Ville Lieu Main Event Spectateurs
1 SummerSlam (1988) New York (New York) Madison Square Garden The Mega Powers (Hulk Hogan et Randy Savage) contre The Mega Bucks (Ted DiBiase et André the Giant) avec en arbitre spécial, Jesse Ventura[5] 20 000
2 SummerSlam (1989) East Rutherford (New Jersey) Meadowlands Arena Hulk Hogan et Brutus Beefcake contre Randy Savage et Zeus[6] 20 000
3 SummerSlam (1990) Philadelphie (Pennsylvanie) Wachovia Spectrum The Ultimate Warrior contre Rick Rude dans un Steel Cage match pour le WWF World Heavyweight Championship[7] 19 304
4 SummerSlam (1991) New York (New York) Madison Square Garden Hulk Hogan et The Ultimate Warrior contre Sgt. Slaughter, Colonel Mustafa et General Adnan dans un match Handicap arbitré par Sid Justice[8] 20 000
5 SummerSlam (1992) Londres (Grand Londres)
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Wembley Bret Hart (c) contre The British Bulldog pour le WWF Intercontinental Heavyweight Championship[9] 80 355
6 SummerSlam (1993) Auburn Hills (Michigan) The Palace of Auburn Hills Yokozuna (c) contre Lex Luger pour le WWF Championship[10] 23 954
7 SummerSlam (1994) Chicago (Illinois) United Center The Undertaker contre "The Undertaker"[11] 23 000
8 SummerSlam (1995) Pittsburgh (Pennsylvanie) Pittsburgh Civic Arena Diesel contre King Mabel pour le WWF Championship[12] 18 062
9 SummerSlam (1996) Cleveland (Ohio) Gund Arena Shawn Michaels (c) contre Vader pour le WWF Championship[13] 17 000
10 SummerSlam (1997) East Rutherford (New Jersey) Continental Airlines Arena The Undertaker contre Bret Hart pour le WWF Championship arbitré par Shawn Michaels[14] 20 213
11 SummerSlam (1998) New York (New York) Madison Square Garden Steve Austin contre The Undertaker pour le WWF Championship[15] 21 588
12 SummerSlam (1999) Minneapolis (Minnesota) Target Center Steve Austin (c) contre Mankind contre Triple H dans un Triple Threat match pour le WWF Championship arbitré par Jesse Ventura[16] 17 370
13 SummerSlam (2000) Raleigh (Caroline du Nord) Raleigh Entertainment and Sports Arena The Rock (c) contre Kurt Angle contre Triple H dans un Triple Threat match pour WWF Championship[17] 17 002
14 SummerSlam (2001) San José (Californie) Compaq Center Booker T (c) contre The Rock pour le WCW Championship[18] 15 293
15 SummerSlam (2002) Uniondale (New York) Nassau Coliseum The Rock (c) contre Brock Lesnar pour le Undisputed WWE Championship[19] 14 797
16 SummerSlam (2003) Phoenix (Arizona) America West Arena Triple H (c) vs. Chris Jericho vs. Kevin Nash vs. Shawn Michaels vs. Randy Orton vs. Goldberg dans un Elimination Chamber match pour le World Heavyweight Championship[20] 16 113
17 SummerSlam (2004) Toronto (Ontario)
Drapeau du Canada Canada
Centre Air Canada Chris Benoit (c) contre Randy Orton pour le World Heavyweight Championship[21] 17 640
18 SummerSlam (2005) Washington, D.C. (Virginie) MCI Center Hulk Hogan contre Shawn Michaels[22] 15 700
19 SummerSlam (2006) Boston (Massachusetts) TD Banknorth Garden Edge (c) contre John Cena pour le WWE Championship[23] 16 168
20 SummerSlam (2007) East Rutherford (New Jersey) Continental Airlines Arena John Cena (c) contre Randy Orton pour le WWE Championship[24] 17 441
21 SummerSlam (2008) Indianapolis (Indiana) Conseco Fieldhouse The Undertaker contre Edge dans un Hell in a Cell match[25] 15 997
22 SummerSlam (2009) Los Angeles (Californie) Staples Center Jeff Hardy (c) contre CM Punk dans un TLC match pour le World Heavyweight Championship[26] 14 116
23 SummerSlam (2010) Team WWE (John Cena, John Morrison, R-Truth, Bret Hart, Edge, Chris Jericho et Daniel Bryan) contre The Nexus[27] 17 463
24 SummerSlam (2011) CM Punk contre John Cena pour le WWE Championship arbitré par Triple H[28] 17 404
25 SummerSlam (2012) Brock Lesnar vs. Triple H dans un No Disqualification match[29] 14 205
26 SummerSlam (2013) John Cena contre Daniel Bryan pour le WWE Championship arbitré par Triple H 14 166
27 SummerSlam (2014) John Cena (c) contre Brock Lesnar pour le WWE World Heavyweight Championship 14 079
28 SummerSlam (2015) Brooklyn (New York) Barclays Center The Undertaker contre Brock Lesnar (avec Paul Heyman) 15 702
29 SummerSlam (2016) Randy Orton contre Brock Lesnar (avec Paul Heyman)[30] 15 974
30 SummerSlam (2017) Braun Strowman VS Brock Lesnar VS Roman Reigns VS Samoa Joe
31 SummerSlam (2018) TBA[30]

Statistiques

Coffret DVD

Le 5 août 2008, la WWE a sorti un ensemble de coffret DVD complet, intitulée SummerSlam: The Anthology, qui met en valeur chaque SummerSlam de 1988 à 2007 dans leur intégralité[32].

Liens externes

Références

  1. (en) « Let the Party Begin », sur WWE.com, (consulté le 15 août 2013)
  2. (en) « WWE and SummerSlam sizzle in Los Angeles », sur WWE.com, (consulté le 15 août 2013)
  3. (en) « WWE Pay-Per-Views To Follow WrestleMania Formula », sur Corporate WWE.com, (consulté le 15 août 2013)
  4. (en) « Flair & Hogan top average SummerSlam », sur SLAM! Sports, (consulté le 15 août 2013)
  5. (en) « Main Event », sur WWE.com, (consulté le 10 août 2012)
  6. (en) « Main Event », sur WWE.com, (consulté le 10 août 2012)
  7. (en) « Full Event Results », sur WWE.com, (consulté le 10 août 2012)
  8. (en) « Main Event », sur WWE.com, (consulté le 10 août 2012)
  9. (en) « Full Event Results », sur WWE.com, (consulté le 10 août 2012)
  10. (en) « Main Event », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  11. (en) « Undertaker w/ Paul Bearer vs. Undertaker w/ "Million Dollar Man" Ted DiBiase », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  12. (en) « Diesel vs. King Mabel for the WWE Championship », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  13. (en) « Shawn Michaels vs. Vader w/ Jim Cornette for the WWE Championship », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  14. (en) « Undertaker vs. Bret "Hit Man" Hart for the WWE Championship with Shawn Michaels as special guest referee », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  15. (en) « Stone Cold Steve Austin vs. Undertaker for the WWE Championship », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  16. (en) « Stone Cold Steve Austin vs. Mankind vs. Triple H w/ Chyna in a Triple Threat Match for the WWE Championship with Minnesota Governor Jesse "The Body" Ventura as special guest referee », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  17. (en) « The Rock vs. Triple H vs. Kurt Angle in a Triple Threat Match for the WWE Championship », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  18. (en) « The Rock vs. Booker T w/ Shane McMahon for the WCW Championship », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  19. (en) « Brock Lesnar w/ Paul Heyman vs. The Rock for the Undisputed WWE Championship », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  20. (en) « Triple H vs. Goldberg vs. Randy Orton vs. Kevin Nash vs. Shawn Michaels vs. Chris Jericho in the Elimination Chamber for the World Heavyweight Championship », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  21. (en) « Randy Orton vs. Chris Benoit for the World Heavyweight Championship », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  22. (en) « Legend vs. Icon : Shawn Michaels vs. Hulk Hogan », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  23. (en) « WWE Champion Edge def. John Cena », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  24. (en) « WWE Champion John Cena def. Randy Orton », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  25. (en) « Undertaker def. Edge (Hell in a Cell Match) », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  26. (en) « CM Punk def. Jeff Hardy (New World Heavyweight Champion) », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  27. (en) « SummerSlam 2010 », sur prowrestlinghistory.com (consulté le 12 août 2012)
  28. (en) James Wortman, « CM Punk def. John Cena; Alberto Del Rio cashed in Raw Money in the Bank briefcase (New Undisputed WWE Champion) », sur WWE.com, (consulté le 12 août 2012)
  29. (en) « Triple H vs Brock Lesnar », sur wwe.com,
  30. a et b (en) « WWE SummerSlam returns to Barclays Center in 2016 and 2017 », sur WWE (consulté le 16 décembre 2015)
  31. (en) « SummerSlam Wrestler Win-Loss Records » (consulté le 16 août 2013)
  32. (fr) WWE SummerSlam: The Complete Anthology (DVD) par WWE Home Video en 2008.