Stuart Craig

Stuart Craig
Naissance (75 ans)
Norwich[1], Norfolk
Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Profession Chef décorateur
Films notables Elephant Man
Mission
Les Liaisons dangereuses
Le Jardin secret
saga Harry Potter

Norman Stuart Craig, né le 14 avril 1942 à Norwich dans le Norfolk[1], est un directeur artistique britannique, connu notamment pour avoir conçu les décors des films Harry Potter avec sa collaboratrice Stephenie McMillan.

Il a été nommé huit fois aux Oscars et en a remporté à trois reprises : en 1983, pour Gandhi, en 1989 pour Les Liaisons dangereuses, et en 1996 pour Le Patient anglais. Il a également été nommé aux BAFTA douze fois, y compris pour tous les films Harry Potter, et en a remporté à deux reprises : en 1981 pour Elephant Man (The Elephant Man), et en 2005 pour Harry Potter et la Coupe de feu.

Stuart Craig a également reçu le titre OBE (Officier de l'Ordre de l'Empire britannique) en 2003 pour ses services à l'industrie cinématographique[1].

Biographie

Début de carrière

Stuart Craig a commencé sa carrière en 1968 en tant que dessinateur en bâtiment, travaillant sur des croquis d'architecte pendant douze ans[3], avant de travailler pour l'industrie cinématographique. Il n'abandonne pas sa technique par la suite, concevant jusqu'à présent ses pièces, bâtiments et emplacements avec des croquis approximatifs préalables, suivis de dessins techniques plus élaborés. Il confie ensuite ses travaux à des illustrateurs conceptuels qui ajoutent davantage de détails et retravaillent les échelles[3].

Années 1980 et 1990 ː révélation et distinctions honorifiques

Il démarre sa carrière cinématographique en 1980 avec Elephant Man de David Lynch. Deux ans plus tard, son travail sur Gandhi lui vaut l'Oscar des meilleurs décors, partagé avec Bob Laing et Michael Seirton. En 1986, il est chargé de concevoir pour Roland Joffé les décors de Mission, un film dont l'intrigue relate l'histoire des réductions guaraníes, républiques autonomes créées par les jésuites en forêt amazonienne sous le pouvoir colonial espagnol au milieu du XVIIIe siècle. Pour l'adaptation des Liaisons dangereuses de Stephen Frears en 1988, Craig élabore, en concordance avec les costumes de James Acheson, des décors de style baroque intégrés dans plusieurs châteaux français où les scènes sont tournées[5]. Il remporte un second Oscar pour ce film[6].

Au début des années 1990, Stuart Craig et la décoratrice de plateau Stephenie McMillan sont sollicités pour Le Jardin secret d'Agnieszka Holland, film produit par Francis Ford Coppola et adapté du roman éponyme de Frances Hodgson Burnett. Stuart Craig base le décor dans la lande du Yorkshire et autour du château néo-gothique / victorien d'Allerton[8]. Certains plans d'intérieurs tournés au Collège d'Eton[9] font apparaître des boiseries et tapisseries anciennes à l'effigie d'Édouard VI ou du thème médiéval de La Chasse à la licorne[9] (sujet repris à plusieurs reprises par le décorateur au cours de sa carrière[b 1]). Le plus grand défi pour Stuart Craig réside dans la conception du jardin en lui-même, qui est aménagé à partir de zéro[9]. Par ailleurs, le visionnage de ce film aurait en partie convaincu J. K. Rowling, lectrice des romans de Burnett, de confier six ans plus tard les droits cinématographiques de Harry Potter à Warner Bros. pour la réussite de cette adaptation[a 1].

Trois ans plus tard, Craig et McMillan travaillent avec Anthony Minghella sur Le Patient anglais, dont l'intrigue se situe en Toscane et au Sahara. Ils partagent pour ce film l'Oscar des meilleurs décors en 1997.

Années 2000 et 2010 ː adaptation du monde des sorciers de Rowling

Stuart Craig travaille à partir de 2000 sur la conception de l'univers de Harry Potter pour l'adaptation cinématographique des romans de J. K. Rowling. Pour l'aider, J. K. Rowling lui transmet dès le départ une esquisse représentant l'emplacement de Poudlard et de ses environs, que Craig conserve toujours sous les yeux durant dix ans[10].

« Stuart est celui qui a fait naître le monde de Harry Potter au cinéma. […] Il a tellement de goût et d'élégance que peu importe le niveau de magie ː il parvient toujours à ancrer le contexte dans la réalité, et le merveilleux devient possible, réel, plein de vérité[c 1]. »

— David Heyman

À la demande de J. K. Rowling, Stuart Craig travaille à partir de 2010 avec l'équipe de Universal Creative pour concevoir le Wizarding World of Harry Potter à Universal's Islands of Adventure en Floride. Rowling déclare dans un entretien en décembre 2007 : « L'essentiel pour moi était que, s'il devait y avoir un parc à thème, Stuart Craig soit impliqué […], que, pour ainsi dire, il le crée. Parce que j'aime le décor de ces films, ils reflètent vraiment ce qu'il y avait dans mon imagination pendant toutes ces années[11] ».

Filmographie

Prochainement

Distinctions

Récompenses

Nominations

Voir aussi

Sources

Notes et références

Bibliographie

Lindsey Fraser, Rencontre avec J. K. Rowling, l'auteur de Harry Potter, Gallimard, (ISBN 2-07-054580-6)

  1. p. 34

Jody Revenson, Harry Potter - Le Grand Atlas, la magie au cinéma, Huginn & Muninn, (ISBN 978-2-36480-299-5)

  1. p. 74 « La salle commune de Gryffondor »

Collectif, Au coeur de la magie : le making- of des Animaux Fantastiques, HarperCollins, (ISBN 979-1-0-3390001-6)

  1. p. 48

Autres références

  1. a et b (en) « The Fantastic Beasts interviews: legendary production designer Stuart Craig », sur Pottermore (consulté le 20 septembre 2017).
  2. « Les Liaisons dangereuses (1988) de Stephen Frears », sur Le Monde (consulté le 20 septembre 2017).
  3. « Les liaisons dangereuses », sur Films au Cinéma (consulté le 20 septembre 2017).
  4. (en) « Allerton Castle - Film & Photography », sur allertoncastle.co.uk (consulté le 20 septembre 2017).
  5. (en) « Stuart Craig, Harry Potter's production designer », sur SF Gate (consulté le 1er octobre 2017).
  6. (en) Fichier audio "PotterCast 131: Rowling Along", enregistré le 23 décembre 2007

Lien externe