Steven Tronet

Steven Tronet
Denain - Grand Prix de Denain, le 17 avril 2014 (A125).JPG

Steven Tronet lors du Grand Prix de Denain 2014.

Informations
Naissance
(31 ans)
Calais
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
baroudeur, sprinteur
Équipes amateurs
UVC Calais
05.2005-2006VC Roubaix
Équipes professionnelles
Principales victoires

Steven Tronet, né le à Calais, est un coureur cycliste français. Professionnel depuis 2007, il est membre de l'équipe continentale Roubaix Lille Métropole. Il est champion de France sur route 2015. Son palmarès comprend également des victoires au classement général de la Ronde de l'Oise et au Grand Prix de Lillers-Souvenir Bruno Comini.

Carrière cycliste

Steven Tronet lors des Quatre Jours de Dunkerque 2010.

Originaire du Pas-de-Calais, Steven Tronet commence le cyclisme à l'UVC Calais puis il rejoint le VC Roubaix en mai 2005. Avec ce club, il gagne notamment le Grand Prix d'Assevent et celui de Gommegnies en 2006.

2007-2011 : Roubaix-Lille-Métropole

En 2007, il intègre la structure professionnelle que le VC Roubaix crée et devient un des premiers membres de l'équipe continentale Roubaix Lille Métropole[1]. Pour ses débuts à ce niveau, il termine dixième du classement général des Quatre Jours de Dunkerque et deuxième d'une étape de Paris-Corrèze derrière le Norvégien Edvald Boasson Hagen.

Alors que la formation Roubaix Lille Métropole est fortement remaniée en 2008, il est, avec Mickaël Larpe, l'un des deux coureurs à être conservé dans l'effectif. Il gagne cette année-là une étape de la Ronde de l'Oise. Il s'agit de sa première victoire dans une course inscrite au calendrier de l'UCI Europe tour.

Steven Tronet obtient de nombreuses places d'honneur en 2009 mais doit attendre la saison suivante pour passer de nouveau une ligne d'arrivée en vainqueur. Il parvient à ses fins au printemps quand il empoche le classement général de la Ronde de l'Oise[2].

Il gagne le Tour du Canton de Saint-Ciers en 2011[3].

2012-2015 : BigMat-Auber 93

Steven Tronet signe un contrat de deux ans en faveur d'Auber 93[4] en 2012. Pour ses débuts sous ses nouvelles couleurs, il remporte la cinquième étape du Circuit de Lorraine et finit second du classement général de l'épreuve derrière Nacer Bouhanni[5].

Il est troisième du Grand Prix de Lillers-Souvenir Bruno Comini, cinquième du classement final de Paris-Arras Tour et de la Ronde de l'Oise au premier semestre 2013. Il s'adjuge le Challenge d'or[6] ainsi que l'Étoile d'or[7] durant l'été. En fin de saison, il monte sur la troisième marche du Tour de Vendée seulement battu par les sprinteurs Nacer Bouhanni et Samuel Dumoulin. Il renouvelle son contrat avec son équipe pour l'année suivante.

En 2014, il entame sa troisième saison au sein de l'équipe BigMat-Auber 93 par une victoire lors du Grand Prix de Lillers-Souvenir Bruno Comini le 9 mars[8],[9] et récidive la semaine suivante en remportant la course Paris-Troyes. À la fin du mois de juillet, il remporte le contre-la-montre par équipes du Tour d'Auvergne.

Steven Tronet arborant son maillot de champion de France sur route lors du Grand Prix de la ville de Pérenchies 2015.

Début 2015, il signe une longue échappée lors du Grand Prix d'ouverture La Marseillaise et remporte le classement des grimpeurs ainsi que le prix de la combativité de cette course[10]. Au mois d'avril, il s'impose au sprint à l'arrivée de la deuxième étape du Circuit des Ardennes international et s'empare du maillot jaune de leader. Il doit cependant abandonner ce paletot au coureur lituanien Evaldas Šiškevičius dès le lendemain[11]. En juin il obtient deux nouvelles victoires d'étapes lors de la Ronde de l'Oise[12], et de la Route du Sud. À la fin du mois, à Chantonnay, il remporte le championnat de France sur route, devançant au sprint Tony Gallopin et Sylvain Chavanel[13].

2016 : Fortuneo-Vital Concept

Steven Tronet rejoint pour l'année 2016 l'équipe continentale professionnelle Fortuneo-Vital Concept[14]. Cette arrivée dans une équipe de ce niveau lui permet de découvrir de nouvelles courses, notamment le Tour du Qatar et le Tour d'Oman, et de participer à ses premières courses World Tour dont Paris-Nice[15] et Paris-Roubaix. Il n'est par contre pas retenu par sa formation pour participer au Tour de France. Au mois de septembre, le quotidien régional Nord Éclair annonce qu'il n'est pas conservé dans l'effectif de Fortuneo-Vital Concept. Des résultats insuffisants, ses meilleures performances étant une 8e place sur la deuxième étape de la Tropicale Amissa Bongo, une 10e sur le Grand Prix de la ville de Zottegem et une 13e sur la Route Adélie de Vitré ainsi que des problèmes personnels sont mis en avant par la direction de l'équipe pour expliquer la non-reconduction de son contrat[16].

2017 : Armée de terre

Au début de l'année 2017 Steven Tronet rejoint l'équipe continentale Armée de terre. Ses meilleurs résultats durant cette saison sont une troisième place d'étape au Tour de l'Ain, la neuvième place du Tour du Limbourg et des « top 10 » lors d'étapes du Tour du Loir-et-Cher, des Boucles de la Mayenne et des Quatre jours de Dunkerque. La dissolution de l'équipe de l'Armée de Terre en fin d'année le laisse sans équipe pour 2018[17].

2018 : retour à Roubaix-Lille Métropole

Après avoir participé au stage de l'équipe Roubaix Lille Métropole durant l'hiver, Steven Tronet s'engage fin janvier dans cette équipe, six ans après l'avoir quittée[18].

Fan-club et équipe cycliste

En 2010, le fan-club du coureur a créé un club cycliste dénommé CC Steven Tronet à Ardres dans le Pas-de-Calais[19]. Il compte une école de cyclisme et deux équipes qui participent aux épreuves en Pass loisir et Pass'Cyclism open. Le fan-club organise aussi une course annuelle, la Ch'tiven Tronet, dont la huitième édition a lieu en octobre 2015[20].

Palmarès

Palmarès sur route

Martijn Degreve (2e), Steven Tronet (1er), et Benoît Daeninck (3e), vainqueurs de l'édition 2014 du Grand Prix de Lillers-Souvenir Bruno Comini.

Classements mondiaux

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI Europe Tour 930e[21] nc[22] 488e[23] 383e[24] 323e[25] 217e[26] 164e[27] 71e[28] 156e[29] 141e[30] 55e[31] 762e[32] 749e[33]

Notes et références

  1. « Steven Tronet », sur echo62.com (consulté le 29 septembre 2013)
  2. « Le Calaisien Steven Tronet remporte la Ronde de l'Oise », sur nordeclair.fr, (consulté le 29 septembre 2013)
  3. « Tour du Canton de St-Ciers - Et. 2 : Les réactions », sur directvelo.com, (consulté le 30 septembre 2013)
  4. « Schmidt arrive, Tronet s'en va », sur nordeclair.fr, (consulté le 29 septembre 2013)
  5. « Bouhanni remporte le Circuit de Lorraine », sur rtbf.be, (consulté le 29 septembre 2013)
  6. « Steven Tronet Remporte l’Étoile d’Or et le Challenge d’Or », sur bigmatauber93.fr, (consulté le 29 septembre 2013)
  7. « Tronet le plus malin », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 29 septembre 2013)
  8. « Cyclisme (GP Lillers) : Steven Tronet a trouvé l’ouverture et pris sa revanche sur l’année dernière », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 15 mars 1014)
  9. a et b Frédéric Gachet, « Grand Prix de Lillers 2014 : classement », sur directvelo.com, (consulté le 2 novembre 2014)
  10. « Steven Tronet déjà à l’attaque », sur nordlittoral.fr, (consulté le 13 avril 2015)
  11. « Steven Tronet maillot jaune », sur leparisien.fr, (consulté le 13 avril 2015)
  12. Charlélie De Smet, « Steven Tronet : « Dans une bonne dynamique » », sur directvelo.com, (consulté le 13 juin 2015)
  13. « Bouhanni au sol, Steven Tronet s'impose », sur cyclismactu.fr, (consulté le 28 juin 2015)
  14. « Tronet chez Bretagne-Séché », sur lequipe.fr, (consulté le 17 octobre 2015)
  15. « Après l’Afrique, l’Asie pour le cycliste Steven Tronet », sur lindependant.fr, (consulté le 15 septembre 2016)
  16. « CYCLISME : Le Calaisien Steven Tronet ne courra plus avec l'équipe Fortunéo en 2017 », sur nordeclair.fr, (consulté le 14 septembre 2016)
  17. « Steven Tronet en stage avec une Conti », sur directvelo.com, (consulté le 11 janvier 2018)
  18. « Steven Tronet reste chez les pros », sur directvelo.com, (consulté le 24 janvier 2018)
  19. « Présentation du club cycliste Steven Tronet », sur echoduvelo.com (consulté le 4 octobre 2013)
  20. « Ardres : Steven Tronet, champion de France de cyclisme sur route, de retour sur ses terres », (consulté le 15 septembre 2016)
  21. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  22. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  23. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  24. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  25. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  26. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  28. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  29. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  30. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  31. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  32. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  33. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes

  • Notices dans des bases relatives au sport : CycleBase • Cycling Quotient • Mémoire du cyclisme • ProCyclingStats • Site du Cyclisme