Star Tours: The Adventures Continue

Star Tours: The Adventures Continue
Image illustrative de l’article Star Tours: The Adventures Continue
Autre(s) nom(s) Star Tours 3-D
Star Tours : L'Aventure continue
Star Tours 2
Localisation
Parc Disney's Hollywood Studios
Zone Backlot
Lieu Orlando, Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 28° 21′ 20″ nord, 81° 33′ 32″ ouest
Ouverture

Parc Disneyland
Zone Tomorrowland
Lieu Anaheim, Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 33° 48′ 43″ nord, 117° 55′ 05″ ouest
Ouverture

Parc Tokyo Disneyland
Zone Tomorrowland
Lieu Tokyo, Drapeau du Japon Japon
Coordonnées 35° 38′ 00″ nord, 139° 52′ 42″ est
Ouverture

Parc Disneyland Paris
Zone Discoveryland
Lieu Marne-la-Vallée, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 52′ 14″ nord, 2° 46′ 49″ est
Ouverture
Données techniques
Concepteur(s) Walt Disney Imagineering
Type simulateur de vol
Taille minimale
requise pour l'accès
1,02 m

Star Tours: The Adventures Continue, parfois appelé Star Tours 3-D, ou Star Tours 2, traduit en français par Star Tours : L'Aventure continue, est une attraction des parcs Disney de type cinéma dynamique. Il s'agit d'une nouvelle version de l'attraction Star Tours, présente dans les parcs Disney's Hollywood Studios, Disneyland, Tokyo Disneyland et Disneyland Paris.

Dans Star Tours: The Adventures Continue, les visiteurs embarquent pour un voyage mouvementé, les droïdes C-3PO et R2-D2 ayant pour mission de ramener un espion rebelle sain et sauf à l'Alliance.

L'attraction comprend des lieux et personnages de l'intégralité de la saga, de l'épisode I à l'épisode VIII.

L'histoire

Située dans l'univers de Star Wars, l'histoire se déroule probablement entre -18 et -2 BY au vu des événements et des technologies (entre les épisodes 3 et 4 des films donc). L'intrigue est antérieure à celle de l'attraction originelle.

Un Starspeeder 1000 arrive, presque prêt au départ, mais nécessitant une légère intervention informatique. R2-D2 étant déjà installé en tant que droïde astromécano, C-3PO s'occupe donc de remettre en marche le « motivateur binaire » du vaisseau. La réparation s'éternise contre la volonté des deux droïdes et la procédure d'embarquement et de décollage étant automatisée, ils se retrouvent donc à devoir gérer le vol spatial de la compagnie occupé par les visiteurs.

Technologie

Sur le plan de la simulation de vol, Star Tours: The Adventures Continue utilise davantage d'effets que son prédécesseur.

Le film projeté est en 3D relief, et les visiteurs sont équipés de lunettes stéréoscopiques polarisantes. En outre, la cabine comporte des effets lumineux synchronisés avec le film projeté.

Au début du voyage, un visiteur est pris en photo pour l'intégrer à l'aventure (il incarnera l'espion ou l'espionne rebelle mentionné(e) dans le scénario).

Un des plus grands changements apportés par Star Tours 3-D est le principe des trajets composés. Au démarrage de l'attraction, un trajet de quatre segments est assemblé automatiquement à l'aide de plusieurs scènes. Cette technique permet de faire varier les aventures. Le parc Disneyland parisien propose, à ce titre, 96 aventures différentes, contre 54 pour les trois autres parcs.

Scènes de l'attraction

Disney's Hollywood Studios, Disneyland et Tokyo Disneyland.

Le , durant la Star Wars Celebration, Disney indique que l'attraction Star Tours: The Adventures Continue aura des scènes issues de Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi[1],[2].

11 scènes, 54 possibilités.

Numéro de scène Synopsis
Départ de l'Astroport de Star Tours (Ouverture)
1 : Stormtrooper Le vaisseau tombe sur un groupe de Stormtroopers qui de toute façon procèdent à une intervention.
2 : Vador Dark Vador intercepte le vaisseau pour capturer un espion Rebelle à bord.
Premier saut Hyperspacial (Détours)
1 : Kashyyk Le vaisseau sort de l'Hyperespace et tente d'aider des Wookies poursuivis par l'Empire.
2 : Hoth .
3 : Tatooine .
Transmissions
1 : Yoda .
2 : Leia .
3 : Admiral Ackbar Une simple transmission holographique de l'Amiral demandant à C-3P0 de conduire l'espion en sûreté.
Second saut Hyperspacial (Scène Finale)
1 : Coruscant .
2 : Geonosis .
3 : Naboo .

Scènes de l'attraction à Disneyland Paris

96 possibilités. Depuis les ajouts de scénarios du 22 novembre 2017, il y a 288 possibilités (3x4x6x4=288).

Numéro de scène Synopsis
Départ de l'Astroport de Star Tours
1 : Stormtroopers Le vaisseau tombe sur un groupe de Stormtroopers qui, de toutes façons, procède à une intervention. Le Starspeeder suit ensuite le Faucon Millenium pour s'enfuir de l'Astroport.

Variante (scénario ajouté le 22 novembre 2017) : Même scénario avec des Stormtroopers et vaisseaux du Premier Ordre (et non de l'Empire) et un changement de musique.

2 : Dark Vador Dark Vador intercepte le vaisseau pour capturer un espion Rebelle à bord. Il y a différentes variantes avec de légères différences : dans l'une des variantes, le chasseur de prime Boba Fett assiste Dark Vador en se trouvant à sa gauche tandis qu'il n'apparaît pas du tout dans la deuxième version.
3 : Kylo Ren (Scénario ajouté depuis le 22 novembre 2017) Le scénario est identique à celui avec Dark Vador, mais c'est cette fois-ci Kylo Ren qui intercepte le vaisseau pour retrouver l'espion de la Résistance qui se trouve à bord. Un combat avec des Chasseurs TIE s'ensuit et le vaisseau passe en vitesse-lumière.
Premier saut Hyperspacial
1 : Kashyyyk Le vaisseau sort de l'Hyperespace, il arrive sur Kashyyyk et tente d'aider des Wookies poursuivis par l'Empire.

Variante : Lorsque le vaisseau survole les plates-formes de décollage et d'atterrissage dans les arbres, on voit soit Chewbacca se balançant à une liane, soit une créature ailée de Kashyyyk en train de voler et poussant un cri aigu à plusieurs reprises.

2 : Hoth Le vaisseau sort de l'Hyperespace en plein champ de bataille et tente d'atteindre une zone plus calme.
3 : Tatooine Le vaisseau sort de l'Hyperespace en pleine course de modules sur Tatooine. Un module s'accroche au vaisseau, Sebulba lance une clef sur le vaisseau, mais celui-ci gagne la course. Après avoir frôlé les gradins, le vaisseau repart en Hyperespace.
4 : Jakku Le vaisseau sort de l'Hyperespace et se retrouve derrière deux Chasseurs TIE du Premier Ordre qui poursuivent le Faucon Millénium. Il s'écrase ensuite dans une épave de Destroyer Stellaire démantelée par des ferrailleurs. On peut noter que Finn intervient par radio au cours de cette étape, on le voit sur le petit écran à droite.
Transmissions
1 : Amiral Ackbar Une simple transmission holographique de l'Amiral Ackbar demandant à C3-P0 de conduire l'espion en sûreté.
2 : BB-8 Une simple transmission holographique de BB-8 demandant à C3-P0 de conduire l'espion en sûreté.
3 : Yoda Une simple transmission holographique de Yoda demandant à C3-P0 de conduire l'espion en sûreté.
4 : Leia Une simple transmission holographique de la princesse Leia demandant à C3-P0 de conduire l'espion en sûreté.
5 : Maz Kanata (Scénario ajouté depuis le 22 novembre 2017) Une simple transmission holographique de Maz Kanata demandant à C3-P0 de conduire l'espion en sûreté.
6 : Poe Dameron (Scénario ajouté depuis le 22 novembre 2017) Une simple transmission holographique de Poe Dameron demandant à C3-P0 de conduire l'espion en sûreté.
Second saut Hyperspacial
1 : Coruscant À la sortie de l'Hyperespace, le vaisseau arrive en pleine bataille au dessus de Coruscant (comme dans l'épisode 3) puis tombe vers la planète. Ensuite, le vaisseau a du mal à se frayer un chemin dans le trafic dense de la planète, en volant dans le ciel de nuit de Coruscant (comme dans l'épisode 2) et prend un tunnel en sens interdit. Un atterrissage un peu mouvementé sur une plateforme conclut le voyage. Deux variantes sont à préciser à la fin de cette version : dans l'Astroport dans lequel entre le vaisseau se trouve soit le Faucon Millenium, soit deux Starspeeders 1000.
2 : Naboo no 1 À la sortie de l'Hyperespace, le vaisseau arrive dans le blocus de la Fédération du Commerce. En plongeant à la surface de la planète, il est pris dans une bataille entre les Forces Royales de sécurité de Naboo et des vaisseaux de la Fédération. Endommagé, le vaisseau plonge dans une mer de la planète dans laquelle se trouve une ville Gungan. Après quelques péripéties, le vaisseau arrive rapidement dans un hangar royal et fini par endommager un vaisseau stationné là. Le droïde chargé de le repeindre lance de rage de la peinture sur le vaisseau.
3 : Naboo no 2 Une péripétie similaire à Naboo no 1. À la différence notable que le vaisseau arrive bien plus vite, ce qui, lors de l'impact dans le hangar, brise la vitre du Starspeeder 1000.

Dans « Naboo n°1 » comme dans « Naboo n°2 », on peut avoir deux variantes légèrement différentes : soit le vaisseau croise le Gungan Jar Jar Binks qui salue de la main, soit le vaisseau percute Jar Jar Binks qui s'agrippe à la vitre du vaisseau.

4 : Geonosis et l'Étoile de La Mort À la sortie de l'Hyperespace, le vaisseau arrive auprès de la planète Geonosis, poursuivi par le vaisseau de Jango Fett au milieu des astéroïdes (comme pour Obi-Wan Kenobi dans l'épisode 2) qui lui tire dessus. L'Étoile de La Mort est à proximité et le vaisseau entre au cœur de cette dernière. Puis il y a à nouveau un court passage dans l'Hyperespace et le vaisseau arrive dans un des plus gros vaisseaux de l'Alliance Rebelle où il est applaudi par les Rebelles.
5 : Crait (Scénario ajouté depuis le 22 novembre 2017) À la sortie de l'Hyperespace, le vaisseau arrive sur la planète minière Crait que l'on découvre dans l’Épisode VIII (la planète au sol rouge, recouverte d'une fine couche de sel blanc et où se trouve l'ancienne base Rebelle où se réfugie la Résistance vers la fin de l’Épisode VIII). A l'arrivée du vaisseau, on peut admirer une meute de chiens de Cristal qui fuient en courant, puis le vaisseau tombe sur une escadrille de Chasseurs TIE. Le vaisseau entre ensuite dans une mine souterraine de cristaux rouges et tente de s'y frayer un passage, en brisant plusieurs cristaux. Lorsque le vaisseau sort de la mine, il se retrouve en plein milieu du champ de bataille au milieu des vaisseaux « Ski Speeder » de la Résistance (ces vaisseaux visibles dans l’Épisode VIII qui laissent une traînée rouge sur le sol blanc en soulevant le sel qui recouvre la surface). Le pare-brise du Starspeeder est alors éclaboussé puis entièrement recouvert par la poussière rouge soulevée par ces vaisseaux. C3-PO doit demander l'activation des essuie-glace pour voir à nouveau. A tour de rôle Poe Dameron puis le général Hux interviennent par radio (on les voit sur le petit écran à droite). Enfin, avant de s'enfuir dans l'Hyperespace, le Starspeeder tire sur les TB-TT ennemis et détruit l'un des plus gros. À la toute fin, on voit le Starspeeder sortir de l'Hyperespace et arriver sur une nouvelle planète : C3-PO nous indique qu'il s'agit de Batuu. Cette planète n'est pas (encore ?) apparue dans un film de la saga. Cependant, Batuu est la planète qui a été choisie pour être représentée physiquement dans le nouveau « land » Star Wars des parcs à thème Disney américains (cette zone est baptisée Star Wars : Galaxy’s Edge), dès 2019, à Disneyland en Californie et aux Disney’s Hollywood Studios à Disney World en Floride.

Dans la version française de l'attraction, étant donné que la traduction de Rebel spy est différente selon le genre, la bande-son est adaptée à la personne photographiée au début de l'attraction. Les personnages parlent d'un « espion Rebelle » si c'est un homme, ou d'une « espionne Rebelle » si c'est une femme.

Il y a cependant certaines destination qui n'existent que pour l'un des deux genres. Par exemple, dans le scénario s'intitulant « Géonosis et l'Étoile de La Mort », le chasseur de prime dit toujours « Fais tes adieux, espionne Rebelle ! ». Ce scénario n'est donc théoriquement sélectionné que si une femme a été photographiée.

Les attractions

Disney's Hollywood Studios

L'attraction ouvrit dans la première extension du parc, seulement huit mois après son ouverture. Le bâtiment aurait pu être un simple hangar accueillant six simulateurs et une boutique mais comme le veut la tradition Disney un décor a été installé afin de thématiser le lieu. L'extérieur de l'attraction, l'Ewok Village est une reconstitution du village des Ewoks sur la Lune forestière d'Endor, ouverte le 24 août 1989. Un imposant TB-TT trône devant l'entrée parmi les troncs des arbres de la forêt de la Lune d'Endor. Un X-wing est situé un peu plus loin avant l'entrée. Depuis 2001, la boutique à l'entrée a été transformée en maisons de Tatooine.

Cette attraction bénéficie du système FastPass

Cette attraction interagit avec les Pal Mickey

Disneyland

Star Tours: The Adventures Continue se situe juste à l'entrée de Tomorrowland sur la droite. Elle reprend la file d'attente de l'ancienne attraction Adventure Thru Inner Space mais le reste du bâtiment a été vidé pour accueillir les quatre simulateurs. Deux droïdes G2 situés dans la file d'attente proviennent de l'ancienne attraction America Sings et étaient à l'origine des oies. L'attraction disposait d'un système FastPass de 2000 à janvier 2006.

Tokyo Disneyland

Le , OLC a annoncé la fermeture de Star Tours à Tokyo Disneyland pour le 2 avril 2012 et l'ouverture de Star Tours II a eu lieu le 7 mai 2013[6].

  • Ouverture : 7 mai 2013
  • Durée : 4 minutes 30 secondes
  • Capacité : 40 places par cabine
  • Nombre de cabines : 6 cabines
  • Investissement: environ 7 milliards de yens

Source : Communiqué de presse officiel[6]

Disneyland Paris

À la suite de la fermeture le 16 mars 2016 de l'attraction Star Tours, la version européenne de Star Tours: The Adventures Continue, dont le nom francophone est Star Tours : L'Aventure Continue, à ouvert ses portes en mars 2017.

L'inauguration officielle s'est déroulée le 25 mars 2017. L'attraction à officiellement ouvert le 26 mars 2017, soit le lendemain. Il était néanmoins possible de tester l'attraction dès le 19 mars 2017 en soft opening sur demande auprès des Cast Members (l'admission n'étant pas automatique).

Attraction

Le bâtiment est resté le même, et la file d'attente passe au même endroit que la précédente version, mais tous les décors ont été refaits.

La première salle est simplement composée d'un chemin en pente montante et d'un écran affichant les horaires de départ et destinations fictives des prochains vols.

La deuxième salle, plus grande, abrite une réplique du Starspeeder 1000, où un audio-animatronic de R2-D2 est installé. Sur sa gauche se trouve un autre audio-animatronic, celui de C-3PO. Du haut de leur cabine, deux Mon Calamari semblent superviser les opérations. Un écran géant affiche diverses annonces publicitaires de la compagnie Star Tours, ainsi qu'une publicité pour le tout nouveau Starspeeder 1000. Les annonces sont séparées par des annonces météo de diverses planètes en français, anglais et basic.

La troisième et dernière salle comporte un autre chemin en pente montante, et abrite deux animatroniques de droïdes. Le premier est chargé de vérifier le contenu des bagages et nous fait part de manière humoristique de son ressenti sur les effets personnels contenus dans les valises. Le second passe les visiteurs au scanner et s'adresse également à ces derniers. On peut apercevoir RX-24 (Rex), le pilote de l’ancienne attraction, à l'entrée de la salle. Celui-ci apparaît comme hors-service. RX-N (Roxane), l'ancienne hôtesse de la zone après l'attraction, est également présente, désactivée et dans une caisse. D'autres droïdes désactivés sont aussi visibles dans cette « salle de contrôle sécurité ». La sortie de la salle débouche sur les files d'embarquement.

La sortie de l'attraction se fait en passant par Star Traders, une boutique sur le thème de Star Wars. On peut y apercevoir l'arrière d'un Starspeeder 1000 et une unité R2, ainsi qu'une boule d'entraînement Jedi près des bacs avec le panneau indiquant : « Assemble ton propre sabre laser ». Il n'y a pas d'interaction avec le public.

Le 22 novembre 2017, l'attraction reçoit une mise à jour, proposant de nouvelles aventures inspirées des épisodes VII et VIII de Star Wars. Entre le 22 novembre 2017 et le 12 janvier 2018, à l'occasion de la sortie en salle de l’Épisode VIII, les visiteurs de Disneyland Paris qui feront « Star Tour : l'Aventure continue » auront tous sensiblement le même voyage : le premier saut hyperspacial emmènera toujours les visiteurs sur Jakku et le deuxième emmènera toujours les visiteurs sur Crait. Le départ sera, aléatoirement, soit les Stormtroopers, soit Kylo Ren et les hologramme seront, aléatoirement, soit BB-8, soit Poe Dameron, soit Maz Kanata. Par la suite, le défilé aléatoire de tous les scénarios reprendra son cours habituel, enrichie des ajouts de novembre 2017.

Cette attraction bénéficie du système FastPass

Notes et références

Notes

Références

  1. (en) Richard Tribou, « New Disney Star Wars land details revealed at Star Wars Celebration », sur Orlando Sentinel, (consulté le 11 janvier 2018)
  2. (en) Chris taylor, « Disney shows off Star Wars Land, and just shut up and take our money », sur Mashable, (consulté le 11 janvier 2018)
  3. Disney announces opening date for reimagined Star Tours
  4. « Disney Announces Opening Dates for New Star Tours Ride »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?)
  5. (en) Erin Glover, « Star Tours Opening Ceremony at Disneyland Park », Disney Parks Blog, (consulté le 3 juin 2011)
  6. a et b (en) Star Tours to be Reintroduced in a New Version! - Star Tours: The Adventures Continue, Communiqué de presse officiel