Stanislas Guerini

Stanislas Guerini
Stanislas Guerini en 2017.
Stanislas Guerini en 2017.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(1 mois et 22 jours)
Élection 18 juin 2017[1]
Circonscription 3e de Paris
Législature XVe (Cinquième République)
Groupe politique LREM
Prédécesseur Annick Lepetit
Biographie
Date de naissance (35 ans)
Lieu de naissance Paris (France)
Nationalité Française
Parti politique LREM
Diplômé de HEC
Profession Entrepreneur
Site web stanislasguerini.fr

Stanislas Guerini, né le à Paris[2], est un homme d'affaires et homme politique français. Il est député de la 3e circonscription de Paris depuis les élections législatives de 2017.

Formation et carrière professionnelle

Diplômé d'HEC en 2006 dont il a par ailleurs dirigé le bureau des élèves, Stanislas Guerini crée son entreprise Watt & Home, société de vente et d'installation de panneaux solaires[3], fondée avec Jean-Pascal Emelien[4]. Il a également étudié à l'École alsacienne et au lycée Henri-IV[5].

Il est directeur de l'expérience client de l'entreprise Elis[5].

Parcours politique

Soutien de Dominique Strauss-Kahn en 2006, il rejoint Emmanuel Macron fin 2015, par la connaissance d'Ismaël Emelien et Benjamin Griveaux et participe aux réunions de la création du mouvement. Il est secrétaire de l'association de financement du mouvement[6] et référent départemental à Paris, en plus d'animer plusieurs grands rassemblements politiques d'Emmanuel Macron[5].

Il est investi par La République en marche ! aux élections législatives de 2017 dans la troisième circonscription de Paris[7]. Il obtient 45,08 % des voix au premier tour, puis l'emporte au second tour face à la candidate UDI Valérie Nahmias avec 65,50 % des voix[1].

Il est membre de la commission des Finances, de l'Économie générale et du Contrôle budgétaire.

Il fait partie des nouveaux députés LREM qui sont issus du milieu de l'entreprise et qui se sont engagés après avoir été séduits par le côté « start-up » d’En marche ! : ils assument de vouloir transposer les règles de l’entreprise à l’exercice de leur mandat politique et ont eux-mêmes imprégné le fonctionnement de LREM de leurs méthodes managériales et de leur jargon[8],[9].

Références

  1. a et b Ministère de l'Intérieur - Troisième circonscription de Paris
  2. "Résultat des élections législatives 2017 : 3e circonscription - département Paris ", les-elections.info, juin 2017.
  3. "Législatives: pourquoi ces patrons veulent devenir députés sous Macron", BFMTV, 16 mai 2017
  4. Arthur Nazaret, « Comment les "DSK boys" ont pris leur revanche grâce à Macron », sur lejdd.fr, (consulté le 7 août 2017).
  5. a, b et c Mathieu Magnaudeix, « Les députés LREM parisiens, comme un livre ouvert sur les réseaux Macron », sur Mediapart, .
  6. "Le macronisme, un rocardisme sarko-compatible", L'Humanité, 12 juillet 2016
  7. « Candidats investis La République En Marche ! », en-marche.fr,‎ (lire en ligne).
  8. Alexandre Lemarié et Manon Rescan, « Les députés LRM, entre culture d’entreprise et discipline de parti », sur Le Monde.fr, (consulté le 22 juillet 2017).
  9. Jannick Alimi, « Les trois familles des députés En Marche ! », sur leparisien.fr, (consulté le 7 août 2017).

Liens externes

  • Fiche de Stanislas Guerini sur le site de l'Assemblée nationale