Stade olympique de Pyeongchang

Stade olympique de Pyeongchang
Stade olympique de Pyeongchang
Vice President Pence's Trip to Asia (40142115232).jpg

Gradins du stade illuminés par des diodes lumineuses lors du défilé des athlètes américains avec leur porte-drapeau.

Généralités
Adresse
Construction et ouverture
Construction
2014
Ouverture
déc 2017
Coût de construction
86 milliards de Won sud-coréen
Utilisation
Clubs résidents
Équipement
Capacité
35 000 places
Localisation
Coordonnées
37° 40′ 01″ N, 128° 42′ 22″ E
Localisation sur la carte de Corée du Sud
voir sur la carte de Corée du Sud
Red pog.svg

Le stade olympique de Pyeongchang est un stade temporaire situé à Pyeongchang, en Corée du Sud, afin d'accueillir les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux olympiques d'hiver de 2018.

Le stade est ouvert à partir de décembre 2017. Le choix du site dans la zone la plus venteuse et la plus froide de la région, où les habitants avaient l’habitude de faire sécher le poisson en raison justement de ces conditions extrêmes, explique que les organisateurs aient dû distribuer bonnets, couvertures et coussins chauffants pour la cérémonie d’ouverture[1].

La structure pentagonale qui peut accueillir 35 000 personnes et a coûté 84 millions d’euros, sera démantelée après les Jeux pour créer un parc public[2].


Voir aussi

Articles connexes

Notes et références

  1. Philippe Mesmer, « JO d’hiver 2018 : À Séoul, la cérémonie d’ouverture fait un bide », sur lemonde.fr, .
  2. Jean-Bernard Litzler, « Ouverture des JO : ce stade à 100 millions ne servira que 4 fois », sur lefigaro.fr, .