Stade Saint-Symphorien

Stade Saint-Symphorien
Tribune Ouest Saint Symphorien.jpg

Tribune ouest de Saint-Symphorien

Généralités
Adresse
3, allée Saint Symphorien
57050 Longeville-lès-Metz
Construction et ouverture
Ouverture
Rénovation
1998, 2001, 2013
Utilisation
Clubs résidents
FC Metz (depuis 1923)
Équipement
Surface
Capacité
Affluence record
28 766 spectateurs
(7 décembre 1991, FC Metz-Marseille)
Localisation
Coordonnées
49° 06′ 35″ N, 6° 09′ 33″ E
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Metz
voir sur la carte de Metz
Red pog.svg

Le stade Saint-Symphorien est l'enceinte sportive principale de l'agglomération messine. C'est un stade consacré au football qui est utilisé par le Football Club de Metz.

Repères historiques

Sous l'impulsion du président Maurice Michaux du Cercle Athlétique Messin, le club met sur pied en 1921 une association immobilière ayant pour objectif la construction d'un stade sur l'île Saint-Symphorien. Le stade Saint-Symphorien est inauguré en août 1923 avec un retard, le toit de la tribune s'étant effondré au décoffrage.

Des travaux d'envergure sont engagés au stade Saint-Symphorien en 1932 avec le passage au statut professionnel du club messin. Il est ainsi doté de 10 000 places, dont 2 000 couvertes. Quatre ans plus tard, 15 000 places sont disponibles.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le stade est inondé par l'occupant, mais tout rentre dans l'ordre rapidement. L'éclairage pour les matches en nocturne est opérationnel dès 1953 tandis que la tribune principale est refaite à neuf en 1962.

Les années passant, le stade devient quasiment vétuste malgré une rénovation au début des années 1970. L'enceinte établit son record d'affluence avec 28 766 spectateurs le 7 décembre 1991 pour un match Metz-Marseille. Il faut attendre 1998 pour voir la construction d'une tribune moderne derrière l'un des buts, à trois étages et d'une capacité de 9 000 places. Dans la foulée, la tribune opposée est rasée et remplacée par une tribune moderne. En mars 2001, le stade totalement rénové peut accueillir 26 671 spectateurs assis.

Le 10 octobre 2007, pour la première fois un match d'un sport autre que le football se déroule à Saint-Symphorien : l'équipe de France de Rugby Espoirs affronte la Sélection Africaine des Léopards devant 15 620 spectateurs.

Le 6 juin 2009, Johnny Hallyday y donne un concert pour sa « dernière » tournée « Tour 66 », devant plus de 35 000 personnes. Il y avait déjà chanté le 12 juillet 2006, lors de sa « Tournée des Stades », trois jours après la finale de la Coupe du monde perdue par la France, aux tirs aux buts face à l'Italie.

Évènements sportifs

Équipe de France de Football

Le 31 mai 2005, le stade accueille pour la première fois l'équipe de France de football qui bat 2 buts à 1 la Hongrie devant 26 186 spectateurs à l'occasion d'un match amical. Les buts sont marqués par Djibril Cissé et Florent Malouda côté français et par Kerekes côté hongrois.

Le mardi 12 octobre 2010, le stade Saint-Symphorien a été le théâtre du match de qualification de l'Euro 2012 qui a opposé l'équipe de France au Luxembourg. Les bleus l'ont d'ailleurs emporté sur le score de deux buts à zéro avec des réalisations signées Karim Benzema et Yoann Gourcuff.

Le samedi 04 juin 2016, l'Équipe de France de football affronte l'Équipe d'Écosse de football en match de préparation en vue du Championnat d'Europe de football 2016 qui se passe en France. Ce soir là les Bleus gagne le match 3-0 avec un doublé signé Olivier Giroud et un but de Laurent Koscielny.

Date Compétition Équipe 1 Équipe 2 Score Affluence
Amical Drapeau : France France Drapeau : Hongrie Hongrie 2 - 1 26 186
Qualifications Euro 2012 Drapeau : France France Drapeau : Luxembourg Luxembourg 2 - 0 24 710
Amical Drapeau : France France Drapeau : Écosse Écosse 3 - 0 25 057

Matchs internationaux de football

Le 3 juin 2006, il accueille une rencontre internationale entre le Luxembourg et le Portugal, le stade Josy-Barthel de Luxembourg ayant une capacité trop faible pour ce match. Les buts sont marqués par Luís Figo et Simão Sabrosa par deux fois.

Date Compétition Équipe 1 Équipe 2 Score Affluence
Amical Drapeau : Luxembourg Luxembourg Drapeau : Portugal Portugal 0 - 3 19 157

Caractéristiques

Stade Saint-Symphorien, Metz (14219545488).jpg
  • Quatre tribunes : Républicain lorrain (ex. tribune Nord), Moselle (ex. tribune Sud), Est et Ouest
  • 600 places VIP
  • Sonorisation : 1 600 watts en sortie
  • Éclairage : 1 700 lux
  • Terrain équipé d'une pelouse hybride AirFibr

Futur stade Saint-Symphorien

Les dirigeants messins ont présenté en janvier 2007 le « Projet Grenat 2010 ». Ce concept de rénovation visait à transformer Saint Symphorien en un stade de 32 000 places couvert, incluant un hôtel, des espaces VIP supplémentaires, un centre des congrès, un toit coulissant et un parking supplémentaire de 600 places.

Le vendredi 10 juillet 2009, le FC Metz a présenté le projet final de rénovation de Saint Symphorien, issu de la réflexion menée par le club et le cabinet d'architectes Fiebiger GmbH, Kaiserslautern, depuis janvier 2007. La capacité du stade sera amenée à 35 000 places, grâce à la reconstruction de la tribune Sud (5 000 places, tribune de presse, loges), la mise à niveau de la tribune Républicain Lorrain (1 200 places) et le comblement des quatre angles (deux accueilleront des spectateurs et les deux autres accueilleront des bureaux, appartements ou autres). Un toit unique sera posé sur l'ensemble du stade. Un bâtiment annexe sera construit derrière la tribune Sud : il devrait accueillir un hôtel 3 étoiles de 150 chambres, un parking, un centre de conférence, des bureaux et un centre d'affaires panoramique. Enfin, le stade devrait, à plus long terme, disposer d'un toit rétractable[3].

D'abord écarté de la liste des stades de l'Euro 2016, Saint-Symphorien revient en force avec le projet le moins cher mais tout aussi réalisable et esthétique. Après le retrait de Strasbourg, puis de Nancy, Metz peut de nouveau rêver pour que Saint-Symphorien accueille l'Euro 2016.

Le montant des travaux est estimé à 45 M€, pour ce qui concerne directement le stade (hors bâtiment annexe et toit rétractable) et ces travaux seraient financés par la ville de Metz (10 M€), le conseil général de la Moselle (10 M€), les partenaires privés (12 M€), l'État si Metz est choisi pour accueillir l'Euro 2016 (5 M€) puis le FC Metz (6 M€).

Le début des travaux n'a pas encore été déterminé, mais le dossier avance bien selon le président du club lorrain, Bernard Serin. Mais retournement de situation le 29 février 2012, où dans la matinée, le maire de Metz, Dominique Gros, indique en conférence de presse que la ville se retire pour la candidature à l'Euro 2016. Les dirigeants et supporteurs du FC Metz sont abasourdis, et il s'ensuit une pétition en ligne ainsi qu'une pétition au stade. Le président Serin, lui, accompagné du président du Conseil Général de la Moselle, essayent de rassurer le maire et ses inquiétudes, notamment sur le budget, la ferveur ou encore le rendement.

Notes et références

Notes

  1. Plusieurs sources indiquent pour le Stade Saint-Symphorien une capacité théorique d'environ 26 600 spectateurs, notamment le site de la ville de Metz et le site de la LFP.

Références

Liens externes