Stade Ludo-Coeck

Ludo Coeckstadion
Généralités
Noms précédents
Het Rooi (1929-2009)
Surnom(s)
Het Rooi
Nom complet
Ludo Coeckstadion
Adresse
Construction et ouverture
Ouverture
Rénovation
2001 (dernière en date)
Utilisation
Clubs résidents
K. Berchem Sport 2004 (depuis 1929)
Propriétaire
Équipement
Surface
pelouse naturelle
Capacité
13 607
Localisation
Coordonnées
51° 11′ 16″ N, 4° 26′ 25″ E
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg

Le stade Ludo Coeck (en néerlandais : Ludo Coeckstadion) est un stade belge de football situé dans la commune de Berchem au Sud de la métropole anversoise. Depuis sa construction en 1929, il est l'antre du K. Berchem Sport, matricule 28 de l'URBSFA, un des plus anciens clubs belges encore en activité. Ce stade est appelé Het Rooi jusqu'en 2009.

En 2011, l'enceinte a une capacité d'un peu plus de 13 000 places.

Histoire

Ce stade a été inauguré le avec une rencontre de gala entre son club résident, Berchem Sport et le PSV Eindhoven (victoire 2-3 des Néerlandais). Il porte longtemps le nom du Parc en bordure duquel il est situé: Het Rooi.

Le Rooi devient et reste un des stades mythiques de l'histoire du football belge puisque le club de Berchem Sport a évolué pendant 41 saisons dans la plus haute division nationale.

L'enceinte subit différentes modernisations et rénovations, la dernière en 2001. Ces derniers travaux portent à 2 687, le nombre de places assises couvertes. La capacité totale officielle est de 13 607 spectateurs.

En 2008-2009, le Rooi est rebaptisé Ludo Coeckstadion en hommage à l'ancien International belge qui débuta à Berchem Sport avant d'être transféré à Anderlecht. Suzy, la sœur du joueur fut un temps, Présidente de Berchem Sport.

La ville d'Anvers envisage de reconstruire un nouveau stade incluant un projet commercial au même emplacement avec une capacité allant jusqu'à 10.000 places.[1]

Annexes

Voir aussi

Notes et références

  1. « Nieuw modern voetbalstadion in Berchem krijgt vorm », (consulté le 1er septembre 2016)

Sources et Liens externes