Stade français

(Redirigé depuis Stade Français)

Nota bene : l’article orthographie « français » sans majuscule car les adjectifs n’en portent pas. Voir Usage des majuscules en français.

Stade français
Logo du Stade français
Généralités
Slogan L'art de vivre le sport
Fondation novembre 1883
Couleurs Bleu marine et liseré rouge
Siège Centre sportif Géo André
Paris
Sections actuelles

22 dont :
Athlétisme
Badminton
Basket-ball
Bridge
Danse
Escrime
Football
Fitness
Golf
Handball
Handbike
Hockey[Quoi ?]
Judo
Jujitsu
Multisports
Natation
Natation synchronisée
Rugby à XV
Ski
Squash
Tennis
triathlon
Voile

Volley
Site web stadefrancais.com

Le Stade français est un club omnisports parisien. Pour sa section rugby à XV, voir également Stade français Paris rugby.

Historique

L'association a pris son nom le au Café Procope à Saint-Germain-des-Prés par quelques adolescents désireux d'organiser des activités athlétiques à l'extérieur du lycée lycée Saint-Louis, situé boulevard Saint-Michel dans le 6e arrondissement de Paris. Dans le hall du lycée, une plaque commémore l'événement. Au Café Procope, deux plaques (une à l'extérieur, une à l'intérieur) rappellent cette formation.

Il s'agit alors simplement de faire du sport, notamment de la course à pied, mais rapidement, les jeunes sociétaires s'intéressent au « rugby football » pratiqué par les exilés britanniques de Paris, et qui devient la pratique phare du club. Le nom "Stade" est choisi par les étudiants en hommage aux athlètes de l'Antiquité, qui se réunissent en lieu nommé "Stadium".

La société sportive fonde ses premières sections : course à pied, cyclisme, rugby à XV et tennis. Elle remporte son premier titre national en cross-country en 1889. Elle accueille des lycéens parisiens, si bien que son effectif est à teneur fortement scolaire et surtout universitaire, comme le montrent les compositions de ses équipes de rugby de l'époque.

En 1887, le Stade avec le Racing crée l'Union des sociétés françaises de courses à pied qui deviendra en 1889 l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques, ancêtre de nombreuses fédérations sportives modernes. En 1901, le club s'installe à La Faisanderie dans le Parc de Saint-Cloud.

C'est à son initiative que le Stade Roland-Garros est construit (en collaboration avec le Racing Club de France) et inauguré en 1928 lors d'une rencontre de coupe Davis. Cette même année, le Stade remporte le titre de champion de France de football, qui était encore amateur. Jusqu'aux années 1950, le club va de succès en succès dans de nombreux sports, comme l'athlétisme, le basket-ball, le tennis de table et le hockey sur glace et sur gazon. Il crée des sections handball et volley-ball après la guerre.

Les années 1960 sont plus difficiles, même si certaines sections demeurent fortes, notamment chez les femmes (hockey sur gazon). C'est à cette époque que l'athlétisme quitte Roland-Garros pour s'installer au stade Géo André à Paris dans le 16e arrondissement de Paris. Dans les années 1970, une alliance avec le club de natation de Courbevoie débouche sur la création d'un club (le SFOC) qui obtient d'excellents résultats dans les championnats de France.

Ce sont les exploits des athlètes féminines du club, comme Marie-José Pérec, ainsi que les équipes de basket-ball et de handball, qui remettent le Stade français sur le devant de la scène dans les années 1980. Les sections judo, squash et badminton sont fondées grâce aux nouvelles installations conçues et réalisées par les dirigeants du Stade en 1997/98, transformant ainsi le très vétuste stade Géo André en un moderne centre sportif qui était devenu le siège social dès 1966. En 1993/94, les rapprochement de sa section rugby avec celle du CASG Paris permet au Stade français de disputer le championnat de France dans le vieux mais mythique Stade Jean Bouin.

Le club aux couleurs bleu et rouge compte aujourd'hui plus de 12 000 sociétaires. Ses athlètes ont remporté plus de 80 médailles olympiques et d'innombrables titres de champions de France (plus de 1000 titres individuels et une centaine de titres par équipe). Il compte une vingtaine de sections. Parmi celles aujourd'hui disparues : les sports de glace, le cricket, le cyclisme mais une vingtaine d'écoles de sport permet d'accueillir plusieurs milliers de jeunes qui découvrent l'initiation sportive et les vertus de l'éducation par le sport[1].

Le héros mythique du Stade reste Géo André, rugbyman talentueux et athlète polyvalent médaillé d'argent à 18 ans au saut en hauteur lors des Jeux olympiques de Londres en 1908. Pilote de chasse dans l'escadrille des Cigognes et blessé pendant la Grande Guerre, il est encore désigné pour prononcer le serment olympique aux Jeux olympiques de 1924 à Paris sous les couleurs du Racing.

Sections sportives

Le Stade français compte aujourd'hui 21 sections sportives.

De plus le Stade Français comprend deux activités : le Fitness et le Multisports.

Sections disparues 

Les grands noms du Gotha stadiste

Athlétisme

Basket-ball

Escrime

  • René Monal

Football

...

Haltérophilie

Judo

Natation

Stade français Olympique Courbevoie

Natation synchronisée

  • Maud Egond
  • Jessie Porcher

Patinage

Rugby à XV

Article détaillé : Stade français Paris rugby.

Tennis

Installations

  • Stade Géo André, Paris

Géo-André est un complexe sportif multisports et le siège social du Stade Français. Situé dans le 16e arrondissement de Paris et à 5 minutes de la porte de Saint-Cloud, à proximité du Parc des Princes et de Roland Garros, il accueille chaque semaine 4000 jeunes sportifs du club et des établissements scolaires voisins.

La Faisanderie est l'un des sites emblématiques[réf. nécessaire] du Stade Français. Il est situé au cœur du Parc National de Saint-Cloud, à 10 min de Paris. Fort de plus de 3500 membres[réf. nécessaire], il comprend un ensemble de 36 courts de tennis (19 en terre battue, 3 en gazon synthétique, 14 en dur), un piscine découverte chauffée (ouverte d'avril à octobre) et d'autres terrains de jeu, comme le football et le rugby.

Situé à 15 min de Paris, le Golf du Haras Lupin de 26 hectares en Ile-de-France offrant un parcours homologué de 9 trous et un practice de 60 postes.

  • Le golf de Courson, Monteloup

Vaste d’une centaine d’hectares, le golf de Courson, est situé à 30 minutes de Paris, dans l’Essonne. Dessiné par Robert Von Hagge, il propose un parcours de 36 trous, soit 4 parcours de 9 trous permettant 6 combinaisons différentes.

Lien externe

Notes